Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 13/11/2015 13h29 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous !

En parcourant ce forum je me rends compte que beaucoup d’entre nous sont en couple, voir marié ou pacsé (je fais partie de ces derniers). Certains ont même des enfants, et peut-être y a-t-il également des grands parents au sein de notre communauté.
 
Cependant pour une grande majorité des sujets liés à l’investissement, celui-ci semble assez « personnel ». Le JE est bien souvent plus employé que le NOUS.

Je suis curieux (et peut-être indiscret) de savoir comment vous gérez vos finances et vos rentes avec vos conjoints.

Pour évoquer mon cas personnel, je fais partis des «chanceux» qui bénéficie d’un capital de départ issu d’un héritage et d’un métier qui me permet un salaire confortable. En revanche ma compagne ne bénéficie pas de capital et ne dispose pas de revenus très important.
Si nos dépenses quotidiennes sont gérées sans problème par un compte joint (alimenté au prorata de nos salaires), nos capacités d’épargne et notre philosophie sur la question sont diamétralement opposées.

J’ai le « luxe » de pouvoir m’imposer une épargne mensuelle quand ma compagne peine à ne pas se servir de son découvert autorisé.
Je me permets d’investir et d’avoir le mot « rentier » comme objectif, alors que ma compagne ne voit pas bien l’intérêt de placer quelques centaines d’euros sur une AV plutôt qu’un livret A, la différence en numéraire n’étant pas tellement significative.

Reste nos économies commune, afin d’éviter tout conflit cet argent est placé sur un simple livret. Je ressens pour l’instant une certaine frustration à m’enrichir seul de mon côté et j’aimerais pouvoir faire fructifier d’avantage notre cagnotte commune. Mais si ma compagne me «laisse gérer» je ne peux pas me permettre de prendre des risques avec cet argent pour autant. Elle ne porte aucun intérêt à la finance en général et lui parler de rendement, de dividende et de toutes ces choses ne l’intéresse absolument pas.

Et vous ? Votre conjoint suis-t-il le même chemin que vous vers l’indépendance financière ? A-t-il la même éducation financière que vous ? L’indépendance financière que vous auriez éventuellement construite seul vous permet-elle d’assumer également l’indépendance de votre conjoint ? Ou alors êtes-vous rentier seul, pendant que votre conjoint continue à travailler pour un patron ?

Message édité par l’équipe de modération (14/11/2015 17h55) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Dernière modification par Relaxmax (13/11/2015 13h30)

Mots-clés : couple, famille, rendement, rente, risque

Hors ligne

 

#2 13/11/2015 15h19 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   29 

Couple marie avec des salaires a peu prêt équivalents (~60/40).

Tout est calcule au prorata des salaires, la somme mensuelle nécessaires aux dépenses communes (crèches, remboursement emprunts, courses, etc) est envoyée dans le compte joint base sur cette clé de répartition, idem pour la somme nécessaire a faire grossir la boule de neige et les provisions pour les vacances.

Il reste après cela a chacun un peu de pocket money donc chacun fait ce qu’il veut (sport, sorties, shopping etc).

C’est ce qui nous semblait le plus équitable lorsque nous avons mis en place ce système il y a quelques années…

Hors ligne

 

#3 13/11/2015 15h25 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Vous parlez de boule de neige, j’imagine que vous avez donc investi ? Puis-je vous demander sur quel(s) support(s) sont placés vos économies de couple ? Et comment gèrez-vous les décisions sur ces placements ? (Un seul membre du couple prend la responsabilité, ou décision commune ?)

Hors ligne

 

#4 13/11/2015 15h32 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour

Et bienvenue puisque vous êtes récemment inscrit sur le forum.

Ma situation familiale est identique à la votre. Un capital de départ et une éducation financière pour moi, et rien de celà pour mon épouse. Par contre j’ai un salaire un peu plus élevé mais nous sommes presque équivalents, et ma quote part dans les dépenses du ménage compense cet écart, notre capacité d’épargne mensuelle est donc similaire (en théorie!).

Lorsque je dis à mon épouse que j’ai gagné 1000€ en bourse, elle me demande ce qu’on s’achète avec. Puis râle parcequ’on ne va rien acheter avec, que la bourse me prend beaucoup de temps sans qu’elle en voit la couleur. J’ai tenté d’expliquer ce qu’étaient les intérêts composés, mais celà ne l’intéresse pas tout simplement.

En revanche, issue d’un milieu modeste, des parents qui lui ont tout donné pour ses études et d’un diplôme qu’elle a arraché à force de travail, elle a une véritable envie de se constituer un patrimoine. C’est sur cette base qu’elle me suit et est demandeuse de placements.

Alors concernant nos différences de patrimoine, je crois qu’on le vit plutôt bien, parceque certes c’est plus "facile" pour moi, mais je lui fait justement bénéficier de cette facilité. Par exemple je peux être caution sur ses emprunts. Également  je lui ai permis d’accéder à un investissement en entreprise, qui est jusqu’ici un franc succès, et auquel elle n’aurait pas eu accès sans mon apport.

Nous avançons donc conjointement dans la construction d’un patrimoine commun, avec des efforts d’épargne similaires, et tant mieux si je peux aider.

Par contre je vous rejoins sur la difficulté de "gérer" et "décider" seul pour le couple. C’est un stress supplémentaire. C’est aussi pour cette raison que je refuse, à son grand dam, de lui donner des conseils boursiers, mais celà me semble vraiment trop risqué, alors que j’y consacre moi même l’essentiel de mes économies actuelles. Je me limite donc à des conseils "simples" et au risque acceptable (bien que non nul): Je lui ai fait ouvrir une assurance vie (j’ai choisi le contrat) et un PEL pour placer sans risque les dividendes de notre investissement mentionné plus haut. Celà me permet d’équilibrer les risques, mais il est quasi certain que seul j’aurais choisi une option un peu plus agressive qu’un PEL.

Pour reprendre votre phrase, j’écris "je" sur le forum, je gère "mon" argent en bourse, mais ma pensée de fond est toujours le "nous", et l’équilibre des risques est balancé sur l’ensemble de "notre" patrimoine, le risque étant grandement concentré dans ma part personnelle de l’épargne.

Je ne vois aucun intérêt à l’indépendance financière sans ma famille. C’est avec mon épouse que je bois du punch coco au bord des jolies plages.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#5 13/11/2015 15h34 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   39 

Couple marié qui fonctionne "à l’ancienne" : tout est mis en commun sans disctinction. Je gagne (beaucoup) plus que ma femme mais cela ne nous pose pas de problèmes (peut être aussi parce qu’on s’est connu étudiants avec aucun capital)

Ma femme ne s’intéresse pas aux finances donc c’est moi qui gère tout, elle me fait une confiance absolue… même si parfois je suis un peu rabat-joie sur les dépenses pour épargner un peu plus…

Donc aucun souci de notre coté, on s’enrichit tous les deux à la même vitesse smile

Hors ligne

 

#6 13/11/2015 15h45 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Pareil pour nous, à une différence… Nous ne sommes ni pacsés, ni mariés.

à salaires équivalents (51/49), tout est mis dans le pot commun… J’aime donc bien cette phrase de Pit : nous nous enrichissons à la même vitesse…

Cordialement,

seluoabsol

Hors ligne

 

#7 13/11/2015 15h52 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   155 

Dans notre couple, énorme différence de salaire, patrimoine et formation financière.
Nous avons des comptes totalement séparés hormis tout ce qui touche à notre famille, je prends évidemment à ma charge une grande part des grosses dépenses récurrentes (remboursement emprunt RP, crèche, etc)

Pour répondre à la question: notre accord (tacite, nous ne l’avons jamais réellement formalisé) est que, quelques soient les choix de chacun, ils ne devront pas impacter (négativement) notre niveau de vie.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#8 13/11/2015 16h12 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   48 

Couple pacsé en séparation de biens, premier enfant à venir, tous deux cadres avec salaires à peu près équivalents. Nous contribuons à 50/50 sur un compte commun pour les dépenses communes.

Cette solution nous convenait bien tant que les revenus étaient plus ou moins équivalents. Avec l’arrivée du premier enfant, et surtout si ma compagne s’arrête pour l’élever, il faudra trouver une autre solution pour rester équitable. Par exemple, contribuer au prorata des revenus ou passer en régime de participation aux acquêts. Cette convergence des revenus et des patrimoines me semble naturelle et logique, sauf cas particulier (par exemple l’entrepreneur souhaitant isoler ses finances de celles de son conjoint). D’ailleurs à l’âge de la retraite nombre de couples choisissent finalement de passer à la communauté universelle, stade ultime de cette convergence.

J’ai la chance d’avoir une compagne encore plus économe que moi, ce qui lui a permis en quelques années de combler notre écart de patrimoine initial. Accessoirement, c’est une des caractéristiques communes à beaucoup de "riches" d’après l’étude des auteurs du "Millionaire Next Door"… ce qui se comprend aisément, car il n’est pas possible à l’un d’accumuler un capital si l’autre le dépense exagérément.

Nous avons en revanche une appétence au risque différente. Ce n’est pas dramatique et tout est affaire de compromis. Sur mes conseils, elle a petit à petit augmenté sa part actions de son AV, ce qui lui permet de booster un peu son rendement. De mon côté, je me tempère un peu en termes d’immobilier, espaçant un peu plus les acquisitions et me positionnant sur des opérations moins risquées et moins rentables que je ne l’aurais fait seul. Ce dernier point est d’autant plus logique que nous achetons en indivision.

Dans l’ensemble nous passons beaucoup de temps ensemble à budgéter et planifier nos projets. L’idée étant de nous concentrer sur les choix stratégiques clés (évolution de carrière, mode de garde du petit, choix de la RP, voiture, voyages, investissements…) et non sur les petites dépenses du quotidien. Je suis aussi plutôt favorable à ce que nous conservons chacun un peu d’indépendance financière, ne serait-ce pour qu’elle puisse s’offrir ce qui lui fait plaisir (sac à main, déjeuner avec une amie…) sans avoir à m’en parler avant.

Hors ligne

 

#9 13/11/2015 16h17 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   29 

Pacsé, chacun de nous gère son argent comme il l’entend tant que cela n’a aucun impact sur notre niveau de vie.
Chaque mois, nous mettons en commun : une somme pour les dépenses communes (resto, alimentaire, loyer, etc…) en 50/50 et une somme pour les impôts sur le revenu correspondant au prorata des salaires. Si en cours de mois, il faut remettre au pot, on remet au pot la même somme.
Le reste, chacun en fait ce qu’il veut.

Jusqu’à récemment, ma compagne ne se préoccupait pas trop de l’investissement. Elle était suiveuse et je lui donnais des conseils d’optimisation de ces dépenses et sur quelques placements sans risque. Pas de bourse, pas d’immo. Elle a toujours écouté et me fait confiance sur ces thèmes d’optimisation. Mais dernièrement (avec sa hausse de salaire), elle commence à réfléchir à l’investissement sans vraiment se focaliser sur quelque chose. On va dire que cela la travaille et sait que j’ai investi en bourse.

Après, mettre en pot commun pour ouvrir une AV ok. Mais assumer seul les choix pour nous deux, je ne suis pas sur que j’en ai envie. Autant m’enrichir ensemble ça me ferait super plaisir. Autant perdre son argent, je ne suis pas sur d’en avoir envie. J’assume mes choix et les risques que j’encours donc la perte qui va avec. Autant perdre de l’argent peut pourrir une relation assez efficacement.

Dernière modification par Kabal (13/11/2015 16h18)

Hors ligne

 

#10 13/11/2015 16h17 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Couple pacsé en séparation de biens, revenus 60/40:
- Contribution aux charges fixes (loyer, TH, IR électricité, internet…) au prorata des revenus
- Les achats exceptionnels sont faits au prorata des revenus
- Tout le reste (soit plus de la moitié des revenus pour chacun de nous) est fait selon son bon vouloir par l’un ou l’autre
- Les petites dépenses type nourriture / restaurant / cinéma n’ayant q’une influence restreinte, on alterne l’un l’autre sans vraiment s’en soucier.

Dernière modification par Nann (13/11/2015 16h17)

Hors ligne

 

#11 13/11/2015 17h31 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Couple pacsé en séparation des biens avec un 1er enfant à naître. Gros écarts de salaire (75/25) mais chacun gère son argent et fait ce qu’il veut avec.
Cependant nous avons un compte joint sur lequel nous mettons les dépenses communes à savoir courses/électricité/gaz/internet/charges de copropriété et taxe d’habitation et ce compte est alimenté à hauteur de 60/40 car je prend à ma charge les impôts sur le revenu et Mme vit chez moi donc ne paye pas de loyer ni de remboursement d’emprunt RP, ni taxe foncière contrairement à moi.
Je risque d’augmenter ma part dans le compte joint à hauteur de 65/35 suite à la naissance de notre fille à cause notamment des futurs frais de nounou

Ce fonctionnement nous convient à tous les deux et nous permet de pouvoir disposer librement de l’argent que nous avons chacun à côté.


Le piment c'est comme l'autoroute, on paye à la sortie XD

Hors ligne

 

#12 13/11/2015 17h42 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   70 

Voir la discussion du sujet par Money Mustache:
Having “The Talk” with a Current or Potential Mate

(et les commentaires qui sont un peu plus "diversifiés" que ce qu’on peut lire ici)

Dernière modification par Youplaboum (13/11/2015 17h49)


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne

 

#13 13/11/2015 18h32 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   36 

Bonjour,
Couple pacsé en séparation de biens, nos salaires sont biens différents 70/30. Ma partenaire de pacs n’a pas vraiment de culture financière, n’est pas intéressée par l’investissement, elle serai plutôt "panier percé" comme on dit.

On a chacun notre compte courant sur lequel arrive notre salaire, pour ce qui est commun on a mis en place un système particulier :
- un compte joint en ligne sans CB réservé uniquement aux prélèvements (factures, impôts…)
- un compte joint en ligne avec une CB chacun pour les besoins courants (courses, resto…)
- un compte sur livret dédié à l’épargne de précaution

Les deux premiers comptes sont approvisionnés tous les mois des reception de la paye proportionnellement a nos revenus et restent toujours en positif mais proche de zéro (parfois on réajuste pour le deuxième).

Ensuite chacun gère le reste de son coté comme il l’entend.

On est encore très loin d’être rentier …

Dernière modification par goldex (13/11/2015 18h33)


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#14 13/11/2015 18h43 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   16 

Cet aspect des choses n’est effectivement pas assez fréquemment évoqué. Sauf à faire un important héritage, il me semble impossible d’accéder à l’indépendance financière si l’on n’est pas en phase avec son conjoint. Si l’on admet que le rentier "aime l’argent" et tout ce qui a trait à l’épargne et aux placements, il ne faut pas pour autant que ce soit le cas de son conjoint.
Cela correspond à notre cas personnel : nous nous sommes mariés avec un patrimoine proche de zéro, nous avons donc mis les revenus et les avoirs en commun.
Ayant eu la chance d’avoir des revenus professionnels plutôt importants, mon épouse a arrêté de travailler après quelques années, cela procurait à tous une meilleure qualité de vie.
Nous avons vécu confortablement mais sans excès, et nous continuons à le faire.
La différence étant que maintenant que nous n’avons plus de revenus professionnels, nous parlons plus souvent d’argent, car il est important justement de savoir où l’on en est : avons nous fait dernièrement des profits nets, ou avons-nous consommé du capital ? Dans quelle mesure pouvons-nous nous permettre d’aider nos enfants ? Ne devrions-nous pas supprimer certaines charges, qui ne nous apportent rien au final ?
Bref, il faut communiquer ; mais c’est là une trivialité, et c’est vrai dans tous les domaines.

Hors ligne

 

#15 13/11/2015 19h43 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   243 

Ah! quel bon sujet!

L’independance financière j’ai pu l’acquérir mi-trentaine apres quelques années de folie en boulot/renovations d’une quinzaine d’immeubles. Genre 18/24, 365/365 … Ca a paye grâce a un marche immo en plein boom.

Mon partenaire d’aujourd’hui (pas le meme!) "supporte" mieux le temps que je passe sur le net depuis qu’il passe bien du temps sur son i-pad!
Son boulot c’est de suivre la politique internationale et …les fluctuations des devises -
Avant de changer de l’euro ou de l’usd vers d’autres devises… je lui demande son avis. Et je le suis!

Par contre pour les choix de placements , la recherche, les décisions c’est moi et moi seulement. Il tolère mieux que j’en parle un peu …mais ça ne l’intéresse guère.

Etant un couple "recompose" comme on dit… nous avons eu des vies tres différentes auparavant. Perso j’ai gère mes immeubles puis gère mes investissements - crash boursier inclus - toute seule.
Aujourd’hui nous en rions … sa phrase c’est : "a elle de faire les sous, a moi de les dépenser"
En fait nous ne comptons pas. De nature peu dépensière … c’est facile. Ex je dois me forcer pour aller faire du shopping! Et lui c’est encore pire.
Par contre aller au resto du coin pour un plat du jour oui anytime. Ou au resto avec des amis yes. Voyager oui. Acheter des plantes pour la terrasse ou le jardin oui. Acheter la voiture ou le quad, cc ou bateau oui.
Depuis que j’investis en obligations seulement … ma réponse c’est d’avoir beaucoup plus de revenus que nos dépenses. Ca implique prendre des risques dans le choix des positions, accepter des fluctuations importantes de la valeur du portefeuille pour un revenu tres agréable… mais plus besoin de se stresser pour les dépenses.

Viellir m’a dit un ami cameraman c’est perdre ses passions..
Desfois je prends du temps off … mais le challenge me manque bien vite… Et ça m’amuse en plus de fouiller! Et … la gloire totale …on se fait de bons copains de "trading"!

Alors voila pas de calculs ou de comptes sépares. Je gère le total des placements. Il paye les comptes - et s’occupe de classer la paperasse.
De temps en temps il s’inquiète un peu… quand le marche va mal ou ..Car oui je fais des choix "olé olé" comme dit Sat …pour une partie du portefeuille.

A Youplaboom : c’est pas du "money moustache" mais le gros de ma vie je dépensais  comme pendant ma vie d’étudiante.
"low overhead" is the answer!
Et vous?

Dernière modification par sissi (13/11/2015 19h55)

Hors ligne

 

#16 13/11/2015 20h26 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   29 

Nous faisons aussi pot commun avec l’intégralité des revenus, depuis toujours. Nous sommes passés par toutes les phases, début de carrière au SMIC pour le conjoint, aux études pour moi. Il y a eu des différences de salaire jusqu’à 1 tiers de revenus de différence de l’un par rapport à l’autre. Il y a eu une période de chômage pour l’un. Aujourd’hui, les salaires sont à peu près équivalents, et nous n’avons jamais autant gagnés, mais pendant toutes ces années de vie commune, tous les revenus ont toujours été mis ensemble et l’argent de l’un était l’argent de l’autre. Cela fait 15 ans. Et comme je l’avais expliqué sur ma présentation, je suis la seule gérante du patrimoine, mon conjoint se désintéressant totalement du sujet.

Dernière modification par Myrtilles (13/11/2015 20h28)

Hors ligne

 

#17 13/11/2015 21h18 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   16 

Il est heureux que les ménages soient bien équilibrés, avec un des conjoints qui "tempère" la passion de l’autre.
Pour illustrer je vais me permettre un trait d’humour, j’espère que Sissi ne m’en tiendra pas rigueur :

imaginons que nous soyons en couple elle et moi !
je vois d’ici les conversations :

"N’achète pas ça Sissi, c’est trop …, comment (tu) dis encore ?
Ah oui, junk !

(Tu) vas nous ruiner, (tu) sais bien que moi 4 / 5 % ça me suffit.

Et voilà, on serait obligés de faire compte à part

Le début de la fin !

Hors ligne

 

#18 13/11/2015 22h03 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   243 

Sauf que ma douce moitié ne dirait jamais ça car il ne sait pas - et ne veut pas savoir- ce que j’achète et  encore moins quand … D’ailleurs pour suivre mes 3 ou 4 trades  desfois le meme jour…

Par contre imaginons ce scénario … vous etes en train de choisir avant d’appeler pour acheter…un  truc a 4 /5 % et je vous dis: ah non si déjà faut prendre des risques a ce casino…achète quelque chose a 12% de rendement …j’ai vu un bateau superbe en vente … aide moi a réaliser mon reve…

Eh be …oui comptes sépares ?
ou faudrait bosser encore un  plus pour trouver un "bon" truc … qui soit un bon compromis: allez on va dire a 9% et IG …(ça existe meme a 12% de coupon ok …seulement en supra euro-devise exotique-euro)

Ou… je vous dis…  ça va nous ruiner avec ces 4/5%… on va devoir amputer notre capital! Et quid de mes rêves?? Je compte pas(plus) ou quoi ?

Merci pour l’humour et bonne nuit!

Dernière modification par sissi (13/11/2015 22h51)

Hors ligne

 

#19 13/11/2015 22h52 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   16 

9 % IG !
Je savais bien que vous aviez du répondant
Avec de tels arguments ma foi

Bonne nuit et bonnes recherches

Hors ligne

 

#20 14/11/2015 08h05 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   15 

Si j’étais en couple avec vous Sissi, ce qui ne me déplairai pas,  compte tenu que vous êtes rentière et au Portugal et de plus avez un bateau , si enfin c’est un voilier j’arrive….
Donc si nous étions ensemble je vous laisserai gérer votre patrimoine comme bon vous semble et je gérerai le mien selon ma prudence ce qui ferai a mon sens un très heureux mariage et qui aurai beaucoup d’avenir.
Je vous souhaite cependant beaucoup de bonheur dans le vôtre de mariage et peut être au plaisir de vous rencontre en Algarve ou a Lisbone dans 5 ans si tout va bien!wink

Hors ligne

 

#21 14/11/2015 11h35 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   43 

Bonjour,

Probablement jamais rentiers nous faisons nos comptes séparément.J’ai conservé ma RP d’une précédente union donc j’en paie toutes les charges,je demande juste qu’elle paie la nourriture et l’électricité.Le reste chacun en dispose comme il l’entend,j’épargne et elle dépense n’arrivant pas a se projeter.(salaire:1700€ elle 1400€)

Ce mois ci j’ai réussi a lui faire faire un budget ce qui est une petite victoire.
Quand j’épargne je pense nous mais je ne me fais pas d’illusion mon seul salaire ne nous fera pas devenir rentier alors je trouve cela un peu dommage de ne pas avoir la même vision d’avenir.

Pour l’instant rien d’irréversible alors je cherche des astuces pour l’intéresser parce que même si les comptes sont séparés les bénéfices seront pour le couple.

Bonne journée.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#22 14/11/2015 15h34 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Salut à tous,

En couple marié avec une légère différence de revenu.
Je m’occupe seul des finances et des placements. Nous avons un enfant depuis quelques mois donc autant dire qu’il est compliqué de lui demander de s’y intéresser.
J’ai investi dans l’immo avant de la connaitre du coup notre patrimoine est très inégal.
Nous avons récemment décider de verser nos deux salaires et les loyers sur un seul et même compte ainsi que tous les prélèvements.Nous avons deux compte perso dans une banque en ligne que nous approvisionnons d’une somme identique pour nos dépenses perso.

Hors ligne

 

#23 14/11/2015 17h55 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   26 

Relaxmax a écrit :

Je suis curieux (et peut-être indiscret) de savoir comment vous gérez vos finances et vos rentes avec vos conjoints.

Tout simplement en remplaçant "je" par "nous" et "mes" par "nos" wink

Je gérais mes finances en fonction de mes objectifs avant d’être marié, maintenant nous gérons nos finances en fonction de nos objectif, même si en pratique c’est moi qui gère, je consulte mon épouse pour les décisions importantes, que ce soit au niveau du patrimoine (vendre ou acheter un appartement) ou des revenus (par exemple j’ai récemment refusé un poste très bien rémunéré qui m’aurait contraint à travailler loin de chez nous une bonne partie de l’année, et donc à nous voir beaucoup moins souvent : célibataire, je l’aurais accepté; en couple, mes priorités ont changé).

Je ne tiens pas du tout compte du fait que j’ai apporté l’essentiel de ce qui constitue notre patrimoine actuel (près de 90%) et la totalité de nos revenus. Niveau dépenses, aucun calcul : je sais combien nous dépensons au global mais je serais bien incapable de dire quelle est la part de chacun dans ce budget. Evidemment ça marche parce que nous avons la même philosophie à ce niveau là : se faire plaisir (on ne se prive pas) tout en restant raisonnable (on ne "flambe" pas).
Au début elle avait des scrupules à dépenser l’argent que je gagnais, et me demandait la "permission" à chaque fois qu’elle voulait acheter quelque chose pour elle. Je lui ai donc décrit la constitution exacte de notre patrimoine (les montants, les revenus réguliers ou non que l’on en tire, etc.) ce qui lui a donné des points de repère, maintenant elle ne me consulte que pour les dépenses significatives.

Dernière modification par dangarcia (14/11/2015 18h08)

Hors ligne

 

#24 16/11/2015 14h29 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   82 

De mon côté, ce fut un peu similaire a quelques témoignage : un certain patrimoine de mon côté et peu du sien.
Cumulé au fait, que j’ai commencé à bosser plus tôt avec un plus gros salaire, l’écart est important.
Ce qui fait que notre 1ère RP est concrètement uniquement à mon nom. (avec une donation des parents d’environ 60% de mon apport)
Donc je paye intégralement l’emprunt, la TF et l’assurance habitation.

A côté madame fait pas mal de CDD, et là fait une pause travaux entre 2 contrats. Donc en moyenne, les revenus sont répartis à 2/3 pour moi, 1/3 pour Mme.
Pour les dépenses courantes, nous les répartissons au prorata des revenus.

Là nous changeons de RP, et l’achetons à 2 en finançant 50/50.
La répartition est la même pour le locatif nouvellement acquis.
(Une partie est une succession, l’autre acquis avant mariage)

Pour les investissements financiers, chacun est libre de ces choix.
Néanmoins, je suis seul en Bourse, Mme étant plus frileuse avec le risque.
Bien que s’y intéressant par moment. Je pense qu’à terme quand la situation sera un peu plus calme, (après déménagement et achat du 2nd immeuble par exemple), nous verrons pour l’investissement financier.
Néanmoins, elle comprend l’intérêt, surtout que nous profitons de quelques avantages de club actionnaire (le concert edf par exemple, …)

Hors ligne

 

#25 16/11/2015 14h39 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   37 

C’est toujours nous.

A 28 ans, mariés et 1 enfant, nous avons toujours eu un compte commun et étant dans le même état d’esprit, il y a rarement des soucis, je dois être un peu plus rabajoie à remettre en question la nécessité de certains achats superflus, mais cela reste du petit achat.

Concernant les investissements, je suis plutôt à donner les grandes lignes de conduites, mais étant la gérante de la SARL, Madame se débrouille tout aussi bien.

Bref, tout en commun, une confiance mutuelle et des projets communs, indépendamment du patrimoine de chacun "avant" et du salaire de chacun. (Pourtant ces deux paramètres sont beaucoup plus élevé pour l’un que l’autre, mais fondamentalement ce qui compte c’est le projet de vie ensemble !)

Setanta

Dernière modification par Setanta (16/11/2015 14h40)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech