Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 05/11/2015 08h55 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

J’ouvre cette discussion pour avoir votre avis. J’ai un appartement ancien de 74m² acheté à crédit sur 12 ans il y a 4 ans (remboursement de 1400€/mois). Il ne sera rentable par rapport à une location qu’à partir de juin 2019. (J’habite à Reims, les prix ont plutôt baissé). Mon fils a 5 mois et dans 3 ou 4 ans, nous aimerions avoir un 2ème enfant mais l’appartement sera trop petit.

Serait-ce une bonne idée d’acheter maintenant une maison à rénover avec pas mal de travaux, créer un déficit foncier pour payer une bonne partie des travaux (TMI à 30%) et louer pendant les 3 ans minimum avant d’y habiter ? (et ensuite revendre l’appartement). J’ai de l’épargne pour payer les frais d’achat et couvrir les imprévus.

J’ai beau chercher et je ne vois pas beaucoup d’autres solutions….

Qu’en pensez-vous ?

Merci d’avoir lu jusqu’ici smile

Message édité par l’équipe de modération (06/11/2015 12h35) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : déficit foncier, location, résidence principale

Hors ligne

 

#2 05/11/2015 12h00 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   37 

Bonjour,

Au delà de la validité de l’objectif recherché, vous n’avez pas peur que dans 3 ans vous ayez du mal récupérer la maison ou qu’entre temps vous auriez à supporter une charge supplémentaire en cas de vacance locative ?

Il faudrait certainement creuser un peu plus la situation et nous donner un peu plus d’informations pour vous aider, car votre post de présentation n’aide pas beaucoup plus à cerner votre situation.

Setanta

Hors ligne

 

#3 05/11/2015 13h31 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   

Merci pour votre réponse Setanta.

vous n’avez pas peur que dans 3 ans vous ayez du mal récupérer la maison

Je compte bien sélectionner mes locataires soigneusement et prévenir leur départ dans les règles…mais c’est sûr qu’il y a toujours une part de risque

vous auriez à supporter une charge supplémentaire en cas de vacance locative

J’aurais quand même de l’épargne accessible pour couvrir quelques mois de vacation mais je suis consciente que le risque n’est pas du tout réparti!

Nous avons acheté un appartement trop petit (pour une future famille de 4). Dans 4 ans, nous aimerions plus grand. L’appartement actuel, acheté en 2012 ne sera finis de payer qu’en juin 2023. J’ai calculé que par rapport à une location, l’opération de revendre ne sera rentable (c-a-d on ne perd par d’argent par rapport à un placement épargne à 2% ) qu’en juin 2019…ce fût une erreur mais heureusement le bien est très bien situé (centre de Reims) et est en très bonne état. Nous remboursons 1400€/mois mais pouvons mettre encore 1000€ d’épargne par mois. (par contre nous payons 7K d’impôt)

J’ai touché 20000€ de donation. Je voudrais commencer à investir dans l’immobilier mais également gardé de la liquidité pour payer les frais d’achat de notre futur bien. Donc j’ai pensé à plusieurs scénarios:

- Louer notre appartement et acheté une maison: Le bien peut se louer 830€ cc (j’ai fais une petite étude). En retirant toutes les charges, il me faudrait une mensualité de prêt de 480€/mois --> je ne vois pas comment cela est possible même en allongeant la durée du prêt.

- Vendre l’appartement et acheter une maison dans 4ans: il faudrait que j’investisse mes 20K dans l’achat d’un petit appartement en locatif avec du déficit foncier (pour débuter)

- Acheter une maison à rénover et revendre l’appartement dans 3 ans: Rénover la maison avec beaucoup de travaux, créer un déficit foncier, louer les 3ans minimum. Je donne de la valeur à la maison financé en partie par la réduction de mes impôt

Bref je suis un peu perdue et je ne voudrais pas refaire une erreur en achetant un bien qui ne prend aucune valeur.

Merci d’avance pour vos lumières! smile

--------------------------------------------

Bon un post récent sur le déficit foncier remet en cause mon projet:

J’ajouterai 2 choses :
1) ceux qui courent après la défisc peuvent se faire prendre avec ce mécanisme, en pensant à tord qu’un bien avec beaucoup de travaux va permettre de déduire des revenus globaux plusieurs années de suite. Et ils se retrouvent avec des travaux de ce montant et une très mauvaise surprise en année 2 et 3.

Là je ne sais plus vers quelle stratégie me tourner!

- Revendre l’appartement dans 3 ans, louer plus grand et investir l’épargne dans plusieurs appartements …? (mais quand je vois la courbe de Friggit, j’ai plutôt envie de m’éloigner de l’immobilier…je suis perdue!)

- Rembourser au plus vite mon appartement et le louer

Dernière modification par Manon51 (05/11/2015 15h48)

Hors ligne

 

#4 06/11/2015 01h54 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Modérateur
Réputation :   1078 

Bienvenue Manon51 !

Il manque pas mal d’informations sur votre situation pour pouvoir vous proposer des suggestion pertinentes. Ainsi, vous devriez 
  - décrire votre patrimoine (tout ce que vous possédez, au niveau de votre foyer, avec la valeur de chaque bien, par exemple combien pourriez vous vendre aujourd’hui ce T3 de 74 m², et ce que vous devez, par exemple le montant de capital qui reste à rembourser sur votre emprunt). Il faudrait préciser les caractéristiques de l’emprunt en cours (y a-t-il des IRA à payer en cas de remboursement anticipé, même si c’est suite à la vente du bien ? l’emprunt serait-il transférable sur un autre bien si vous vendez le T3 pour acquérir autre chose ?). Il faudrait aussi indiquer les paramètres d’une location du T3 (loyers potentiel, et charges non récupérables : taxe foncière, charges de copro non récupérables, etc.)
   - détailler vos revenus et charges (en particuliers : revenus, charges courantes, charges liées au T3, charges liées aux impôts).
   - préciser votre situation familiale (êtes-vous mariée ? sous quel régime (avec un contrat de mariage ?) et pro (est-ce stable ou à risque ?, vos revenus pro devraient-ils évoluer ?).
   - confirmer que votre objectif (tel qu’on peut le comprendre de votre présentation) est principalement de pouvoir habiter dans votre maison dans 4 ans au plus tard (en indiquant le montant en € que cette maison pourrait couter), et accessoirement de valoriser au mieux votre patrimoine à long terme.   

Il est cependant déjà possible de faire quelques remarques sur la base de ce que vous avez décrit :
  1) Vous mélangez votre besoin en terme de RP (Résidence Principale) et vos investissements immobiliers, et ça donne rarement un bon résultat. Ainsi :
    a) Pour une RP il faut un bien qui corresponde à vos besoins, pour un grand nombre d’années. Pour un investissement immobilier il faut viser un bon rendement (celui-ci combinant le loyer moins les charges non récupérables, et la perspective de plus-value à terme), et un niveau de risque (en particulier de vacances locatives, de travaux imprévus, etc.) limité (ou plutôt acceptable par rapport au rendement), et parfois un cash-flow positif (ça dépend de vos objectifs…). ce n’est pas du tout la même chose, et rarement le même répondra aux deux types de critères.
    b) L’aspect fiscal n’intervient qu’en second ordre (en fait, quand on parle de "rendement", c’est du rendement après fiscalité qu’on parle), et inclut le "déficit foncier" qui semble tellement vous importer.
    c) Par ailleurs, louer sa RP conduit à mélanger des sentiments (on est souvent attaché au bien dans lequel on a vécu), qui n’aident pas à rester objectif, avec des raisonnements d’investisseurs (où il faut rester le plus objectif possible, sur le bien, sa valeur, son loyer, ce qui peut lui faire prendre ou perdre de la valeur, etc.).

  2) Si le T3 de 74 m² n’est pas un bon investissement locatif (c’est à dire si son rendement n’est pas suffisant, par rapport aux risques associés), alors la meilleure décision sera de le vendre le jour où il ne correspondra plus à votre besoin en terme de RP. Hélas, si ceci intervient juste quelques années après l’avoir acheté, l’opération ne sera sans doute pas pas bénéficiaire, et pourra même être à perte …. mais l’erreur a été commise lors de l’achat, et retarder la vente ne fera que détériorer encore la situation, et sera juste une seconde erreur. Mieux vaut décider de prendre sa perte que l’augmenter encore.
Je ne comprend pas du tout quel raisonnement a pu vous conduire à conclure "l’opération de revendre ne sera rentable (c-a-d on ne perd par d’argent par rapport à un placement épargne à 2% )", car revendre sera rentable dès lors que vous pourrez placer mieux l’argent récupéré de la vente, quel que soit le rendement de l’opération d’achat/vente du T3, ou le prix de vente du T3.

  3) Acheter une maison pour y faire des travaux, puis la louer quelques années, et ensuite la récupérer pour y habiter, est une opération envisageable, mais qui comporte beaucoup d’aléas :
    a) Le déficit foncier créé par les travaux ne sera sans doute pas épuisé quand vous voudrez y loger, et risque donc d’être perdu (je doute qu’il puisse se reporter sur des revenus fonciers perçus sur un autre bien, une fois que la maison sera devenu votre RP, car sinon tous les bailleurs mettraient leur maison en location après la fin de ses travaux pendant quelques mois avant d’y habiter), sans oublier que le fisc vous réclamera le remboursement de déficits fonciers imputés sur votre revenu les 2 ou 3 années précédant l’arrêt de la location du bien concerné;
    b) Récupérer la maison (= résilier le bail du locataire) ne sera pas forcément facile dans 3-4 ans (la loi de 1989 ne permet pas au bailleur de récupérer son bien n’importe quand, même si c’est pour l’habiter : voir ici, et vous devrez déjà savoir dès le bail initial quand vous souhaiterez récupérer le bien, pour bien ajuster la durée du bail);
   c) Le financement ne sera pas forcément facile à réaliser, car vous devrez simultanément payer les échéances de l’emprunt du T3 et celles de l’emprunt de la maison (sans avoir aucun revenu foncier pendant un bon moment, et même avec des revenus fonciers, ceux-ci resteront bien inférieurs aux mensualités). Le banquier ne vous suivra que si vous avez un apport conséquent ou si vos revenus permettent de garder un ratio d’endettement raisonnable (mais le montage financier que vous avez décrit laisse penser que votre financement sera assez tendu…).

  4) Une alternative à creuser pourrait être : achat d’une maison éventuellement avec travaux, pour réaliser les travaux, puis y habiter et vendre le T3 (s’il n’est pas un investissement locatif assez rentable). Il sera sans doute plus facile de trouver un financement pour un tel projet, qui comporte moins d’aléas. Ceci ne vous empêchera pas, plus tard (quand vous aurez la surface financière requise), d’envisager des investissements immobiliers rentables pour devenir bailleur … mais en choisissant alors des biens avec les caractéristiques adaptées.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#5 06/11/2015 08h16 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   336 

Bonjour,

je plussoie à tout ce qu’a dit GoodbyLenine et j’ajoute : attention, pour le déficit foncier, il faut louer le bien dans un temps court après les travaux. De préférence, payer les travaux la même année fiscale que le début de la location. Cf cette discussion : Foncier nu au réel : imputation des dépenses avant la mise en location ?

Ca complique quand même beaucoup le plan "une maison avec beaucoup de travaux".

Pour insister un peu sur ce qui dit GoodByLenine : la RP et l’investissement immobilier sont deux choses bien différentes.

Vous aurez le meilleur rendement sur des biens "optimisés" pour l’investissement locatif, c’està dire des biens avec les caractéristiques suivantes :
- déjà, très bon marché par rapport à leur potentiel locatif.
- pour des logements, il faut qu’ils soient améliorables (donc pas de gros problème sur l’emplacement (impossible à améliorer) ni sur la structure (complexe et coûteux).
- très bon potentiel locatif (quartier, type de bien…)
- effet de levier par l’emprunt bancaire. Ca permet d’avoir de la rentabilité sur une assiette financière bien plus importante que si on achète cash ou si on a un apport personnel conséquent.

Je vous conseille de lire le livre d’Elise Franck. Même si les chiffres et les rendements indiqués sont quasiment inatteignables, la démarche reste bien-fondée.

Par exemple, vous pourriez gagner plus d’argent et être plus à l’aise financièrement en :
- revendant votre appartement actuel
- louant votre résidence principale (un T3 du même type qu’actuellement, qui vous coûtera moins cher à louer que vos remboursements actuels). La location vous permettra de passer plus facilement vers une maison, louée aussi (pas de vente longue et aléatoire de l’appartement actuel, seulement les 3 mois de prévenance pour partir).
- rechercher de l’investissement purement locatif : de studio à T2 ; places de parkings ou boxs (pour ces derniers : à condition de les trouver à bon prix et dans un quartier où il y a un vrai déficit de stationnement). Une maison est presque toujours moins rentable à louer : s’achète cher (car c’est le rêve de tous ceux qui veulent une maison, et le rêve se vend cher), pas si évident à louer ; et surtout, se loue pour des loyers représentant seulement quelques pourcents de rentabilité.

Si vous voulez garder votre appartement actuel (éviter les frais de déménagement, garder cet appartement qui manifestement vous plaît beaucoup), une variante :
- rechercher de l’investissement purement locatif : de studio à T2 ; places de parkings ou box (à condition de les trouver à bon prid et dans un quartier où il y a un vrai déficit de stationnement).
- le jour où vous avez besoin d’une maison, revendre votre appartement actuel et louer une maison.
Vous pouvez donc rechercher de l’investissement immobilier locatif dès à présent sans avoir le souci de préserver votre capacité d’emprunt pour une future résidence principale, puisque vous la louerez au lieu de l’acheter.

La première analyse d’un bien est : loyer annuel / coût total (achat FAI et FNI + travaux). Vous verrez en parcourant le forum et en regardant votre marché local (par exemple en regardant sur le bon coin, pour le même type de bien, successivement à l’achat puis à la location) qu’une maison a rarement un bon potentiel locatif.

Vous raisonnez : RP et saupoudrer un peu de locatif. Il vaut peut-être mieux disjoindre complètement les deux raisonnements : la RP, c’est une chose, l’investissement immobilier locatif, c’en est une autre.

Cela dit, votre attachement à votre résidence principale et au fait d’en être propriétaire est compréhensible ; au final, personne ne peut faire les raisonnements et les choix à votre place.

Dernière modification par Bernard2K (06/11/2015 08h44)

Hors ligne

 

#6 06/11/2015 09h24 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   

Merci GoodbyLenine pour cette réponse étoffée!!

Voici plus d’infos:

**** Sur ma situation:
-Patrimoine: Appartement 74m² en cours de paiement. acheté en 04/2012
-Epargne: 37000€ (accessible).
-Assurance vie +8ans: 9500€
-Mariée 1 enfant sous régime de séparation des biens.
-Crédit immobilier: reste 10580€ d’intérêt et 111779,79€ de capital à payer (plus de pénalité au bout de 9ans) souscrit le 04/12 et se termine le 06/23
- Salaire à 2: 6000€ (cdi + fonctionnaire)
- 1000€ d’épargne par mois
- Revenu imposable : 63170€

*** Sur l’appartement:
- Acheté 168000€ en 2012 (ancien)
- 74m² + 10m² terrasse sans vis à vis, vue très dégagée et  rénovée avec de l’ipé thermofrène (2000€)
- Cave de 9m² + place de parking couverte et sécurisé dans résidence.
- Très bon quartier et belle résidence de co-pro (année 80)
- Très belle Cuisine équipée (four plaque induction lave vaisselle…)
- Salle de bain que nous avons rénové pour 5000€ (baignoir douche, vasque, spots…)
- L’ensemble avait été complètement rénové avant achat donc il est encore comme neuf et dans les couleurs actuelles
- Situation centre ville de reims (a peu près 2500€ le m²)
- 3eme étage et dernier sans ascenseur
- taxe foncière: 1074€
- taxe d’habitation: 1044€
- Charges de co-pro: 185€/mois (ordures, eau froide/chaude, chauffage collectif au sol/entretien)
- Charges sup: 12,50€/mois
- Un gros programme neuf va sortir de terre dans 2 ans à 500m (quai ouest) http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic.php?id=33085

Pour revendre, je pense qu’entre 170000 et 175000€ il pourrait partir.
Pour la location, après comparaison du quartier, je dirais 825 à 850€/mois cc.

*** Objectif:
En fait il est double et effectivement vous avez raison je dois avoir tendance à mélanger les 2 dans le même projet.
Objectif 1: avoir plus d’espace avec au mieux une maison (90à100m²). En restant dans Reims même car mon mari prend le tgv tous les jours
Objectif 2: Investir pour ma retraite et faire baisser mon imposition.

Je ne comprend pas du tout quel raisonnement a pu vous conduire à conclure "l’opération de revendre ne sera rentable (c-a-d on ne perd par d’argent par rapport à un placement épargne à 2% )"

- J’ai seulement comparé ce que m’aurait coûté la location d’un appartement du même type + épargne constituée (j’ai pris 2% de rendement) et ce que m’a coûté l’achat de l’appartement (frais de notaire, assurance prêt, intérêt, taxe foncière, caution, travaux, charges non récupérable). Si je revends aujourd’hui, je perds 16K. J’arrive à l’équilibre en juin 2019…
Au vue de la tendance baissière du marché, je ne pense que mon appartement prendra de la valuer

Hors ligne

 

#7 06/11/2015 12h52 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   336 

Re-bonjour,

les détails sur l’appartement montrent bien la différence d’approche RP/ locatif :
- vous avez acheté un appartement idéal pour la RP : beau, bien placé, terrasse et parking. Vous y avez fait des travaux (SDB notamment) pour avoir un beau logement.
- du point de vue locatif, ce n’est pas optimum du tout : à 850 €/mois - charges de copro, ça fait un revenu locatif de l’ordre de 8 k€/an. Il vous a coûté environ 175 k€ (j’ai compté que votre prix était FAI et FNI et j’ai ajouté le coût de la SDB et sans doute d’autres petites améliorations. Rentabilité brute : 8/175 = 4,6 % ce qui est bas.

Une autre façon de dire les choses : cet appartement est trop beau et trop cher, et du coup on n’arrive pas à le louer à sa juste valeur. Il faudrait le louer au moins 1000 €, mais à ce tarif les gens recherchent plutôt plus un plus grand appartement ou une maison, quitte à ce qu’ils soient moins beaux ou moins bien placés.

Si vous achetez une maison pour qu’elle soit votre future RP après 3 ans de location, il risque de se reproduire la même chose : relativement cher puisqu’elle doit être proche de la gare ; vous ferez des travaux relativement chers puisque c’est pour vous in fine. Vous aurez donc une rentabilité locative de l’ordre de 2 ou 3 %.

Est-ce qu’il ne faut pas zapper complètement l’aspect locatif ? A savoir, quand vous partez de votre appart, vous le vendez. Vous achetez une maison, et vous avez des avantages fiscaux sur les travaux non pas au titre du déficit foncier, mais au titre des avantages pour la résidence principale (TVA 5,5 % sur les travaux de rénovation énergétique + crédit impôt développement durable + j’en oublie sans doute).

Ce qui ne vous empêche pas de viser de l’immobilier locatif de rendement si vous avez quelques sous de disponible : studio, places de parking ou box…

Autrement dit,
- sur la RP, on raisonne comme le fait tout le monde : vendre la précédente pour acheter la suivante. Ca ne rapporte rien, mais vous vivez dans de beaux logements conformes à vos attentes.
- sur l’immobilier locatif, on investit de façon affûtée, sur des biens qui vont avoir la rentabilité locative maximum.

Si vous voulez vraiment investir beaucoup dans l’immobilier locatif, il faut louer la RP plutôt que de l’acheter (par exemple louer votre future maison, dans 4 ans, quand vous partirez de l’appart) et investir le fruit de la vente de l’appart, avec ou sans effet de levier par le prêt bancaire, dans de l’immo locatif rémunérateur. Vous pourrez alors viser des biens avec travaux pour faire du déficit foncier.

Après, l’investissement locatif n’est pas sans risque et ne rapporte pas énormément, et ça prend souvent beaucoup de temps (enfin, en tout cas dans la phase de mise en place). Vous préférez peut-être vous consacrer à votre travail et à votre petite famille. Dans ce cas, ne faut-il pas oublier complètement l’immobilier locatif ? wink

Dernière modification par Bernard2K (06/11/2015 13h40)

Hors ligne

 

#8 06/11/2015 14h49 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   

Bonjour Bernard2K et merci beaucoup pour vos lumières  !!

Vous confirmez ce que je pensais sur mon appartement, je n’ai d’autre choix que de le revendre. Si je le vends bien et que le marché ne se dégonfle pas, je devrais ne rien perdre…mais ne rien gagner non plus dans 4 ans!

Reste maintenant à décider si dans 4 ans j’achète ou loue une maison pour ma futur rp.
Si je loue, il va falloir que je développe fortement mes compétences dans l’investissement.
Si j’achète, j’aurais une retraite moins confortable. (mais j’aurais une rp smile

Merci infiniment pour votre aide précieuse!!
Je complèterais ce post quand ma situation évoluera!

Hors ligne

 

#9 06/11/2015 15h38 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   37 

je partage l’analyse de Bernard2K et GBL.

Il serait peut être plus sage de vendre votre appartement actuel lorsque le moment sera venu. D’ici là vous aurez par ailleurs remboursé encore un peu plus l’emprunt afférent et vous devriez avoir plus de cash pour l’achat de la maison ou pour d’autres projets.
Une fois bien posés dans votre future-habitat-assez-grand-pour-toute-la-famille, vos pourrez repenser vos investissements et d’ici là, plusieurs réflexions peuvent être menées (tout ceci est abordé dans beaucoup de posts du forum) :
- réduction des dépenses superflues pour mettre encore plus de côté pour diminuer l’emprunt RP ou augmenter la possibilité d’investissement dans le futur
- ouvrir un PEA pour prendre date
- peut-être envoyer quelques liquidités sur votre AV vue qu’elle a plus de 8 ans pour un meilleur rendement que le livret A

Par ailleurs ouvrir un PEL me parait judicieux vu que vous avez votre futur projet d’achat immo pour la RP dans 4 ans ! (ca tombe bien)

Manon51 a écrit :

Si je loue, il va falloir que je développe fortement mes compétences dans l’investissement.
Si j’achète, j’aurais une retraite moins confortable. (mais j’aurais une rp smile

Là je ne comprends pas du tout votre raisonnement:
1. Dans tous les cas, vous devrez développer vos compétences en investissements sur le sujet dans lequel vous voudrez investir votre argent (que ce soit immo, actions ou autre) et indépendamment que vous soyez en location ou pas !

2. A titre personnel, je préfère être à terme retraité proprio que locataire. Si y’a plus de sous j’ai au moins les 4 murs et le toit et personne pour me mettre dehors … Je ne vois pas en quoi un retraité proprio est moins confortable qu’un retraité locataire.

Setanta

Dernière modification par Setanta (06/11/2015 15h42)

Hors ligne

 

#10 06/11/2015 16h34 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   336 

Setanta a écrit :

Manon51 a écrit :

Si je loue, il va falloir que je développe fortement mes compétences dans l’investissement.
Si j’achète, j’aurais une retraite moins confortable. (mais j’aurais une rp smile

Là je ne comprends pas du tout votre raisonnement:
1. Dans tous les cas, vous devrez développer vos compétences en investissements sur le sujet dans lequel vous voudrez investir votre argent (que ce soit immo, actions ou autre) et indépendamment que vous soyez en location ou pas !

C’est juste. Dans tous les cas, développer vos compétences est utile.
Même si vous êtes dans l’optique "acheter la maison en RP et ne pas faire d’immo locatif", vous avez tout intérêt à développer vos compétences dans l’immobilier. Vous apprendrez à mieux chercher la bonne affaire, à mieux négocier le prix, à mieux repérer les problèmes du bien visité, à mieux chiffrer les travaux nécessaires… Dans tous les cas, ces compétences se révèleront utiles.
De même sur les autres domaines d’investissement. Vous avez un bon revenu, vous avec de l’épargne, il y a donc des choses à apprendre pour mieux faire fructifier votre épargne.

Hors ligne

 

#11 06/11/2015 19h49 → Acheter une maison à rénover pour créer du déficit foncier ? (déficit foncier, location, résidence principale)

Membre
Réputation :   

Bonjour Manon,

Je ne connais pas très bien le marché Rémois, j’investis plutôt du coté de Chalons, mais je ne pense pas que le marché Rémois chute fortement dans les années à venir. Vous êtes bien mieux placée que moi pour connaitre les futurs projets comme par exemple le grand pole de médecine proche de la gare TGV et autre…

Comme tous les avis que vous avez eu jusque là, je pense également que le mieux serait de revendre votre appartement lorsque, comme vous le dites, vous ne perdrez plus d’argent.

Ensuite le sujet acheter ou louer sa résidence principale n’a pas de réponse absolue, cela dépend de chacun.

Moi personnellement je préfère louer ma résidence principale pour plusieurs raisons:

- je ne serai pas tenté de faire de gros travaux de rénovation (comme vous avez été tentée de le faire dans votre appartement par exemple). A la place je consacrerais cet argent pour mes investissements.

- je ne sais pas si je passerai toute ma vie au même endroit, en étant locataire je peux déménager plus facilement, rien ne me retient.

- Et enfin tout dépend la ville, mais parfois louer vous permet de pouvoir vivre dans un logement que vous ne pourriez simplement pas vous payer car les mensualités que vous devrez payer en l’achetant sont bien supérieures au loyer .

Voilà, on peut en donner bien d’autres selon son opinion, c’est surtout une vision de vie je pense d’acheter ou non sa résidence principale.

En tout les cas, une chose et sure et je répète ce qu’on dit les autres intervenants, si vous décidez d’investir dans le locatif ou tout autre investissement, il faudra apprendre!
Mais le fait de voir déjà votre réflexion ici montre que vous réfléchissez et étudier avant d’agir comme tout bon investisseur ;-)


Créateur du blog  astustudio

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech