Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 02/11/2015 17h18 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Il y a quelques temps, j’ai rencontré une personne qui est conseillère en placement "indépendante" et qui travaille dans un réseau.

Il m’a expliqué son job, à savoir qu’il travaillait dans un réseau, au sein duquel deux boites étaient chargées de négocier les contrats avec différents organismes de placement. Il sélectionne donc la meilleur offre entre ces deux boites et assure le suivi des contrats ce, sans contrepartie aucune pour le client.

Je voulais donc savoir si il y avait une réelle utilité de faire appel à un conseiller en placement, si vous en avez fait l’expérience et quelle fut-elle, si il y a des choses à absolument savoir ou éviter.

Il m’a dit faire partie du réseau Odysséal, si quelqu’un connait ce réseau/en a eu l’expérience et pourrait me faire un retour.

Ce qui m’a fait tiquer ce sont deux choses :

- L’une des deux boites chargées de la négo est une filiale du groupe Omnium, après recherche ce groupe à pas mal d’antécédents judiciaires.
Les deux boites chargées de la négo sont : Stellium, une marque du Groupe Omnium Finance. et Valoriciel : Batir & Sécuriser l’Avenir

- Il m’a assez rapidement proposer de rejoindre son réseau et de devenir moi-même conseiller indépendant.

Si vous avez quelque information que ce soit à ce propos, je vous remercierai d’avance de m’en faire part!

Alex49

Message édité par l’équipe de modération (02/11/2015 18h02) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel

Hors ligne

 

#2 02/11/2015 17h24 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   29 

Alex49 a écrit :

Bonjour à tous,

- Il m’a assez rapidement proposer de rejoindre son réseau et de devenir moi-même conseiller indépendant.

Alex49

Je ne suis même pas allé plus loin que cette phrase… Avez-vous envie de confier la gestion de votre patrimoine à un "conseiller en placement" qui vous propose à vous, néophyte, d’être aussi "conseiller en placement" ?

Cela sent la vente de contrat d’assurance vie / placement financier / Défiscalisation immo pur et simple sans véritable gestion et conseil digne de ce nom.

Dernière modification par Bargeo (02/11/2015 17h27)

Hors ligne

 

#3 02/11/2015 17h36 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   20 

Bonjour,

je ne suis pas sur de comprendre votre question

Vous cherchez un travail ou un conseiller en gestion du patrimoine ?

Hors ligne

 

#4 02/11/2015 17h36 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   147 

Laissez tomber ce genre d’individus, ils fonctionnent comme une "mafia", il y a les téléconseillers qui harcèlent les gens au téléphone matin, midi et soir, ensuite les rendez-vous sont revendus à de pseudo conseillers qui une fois le pigeon ferré lui vendent des produits tout "pourris" créés par les véritables bénéficiaires de ce stratagème.
Tout est légal (ou presque) mais pas trop moral.

Hors ligne

 

#5 02/11/2015 18h24 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   174 

Vous allez devoir vendre des produits à vos proches et relation pour maximiser les gains sur les placements que vous aurez souscrits donc sauf à vouloir faire le vide autour de vous, fuyez…

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#6 02/11/2015 19h13 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Administrateur
Réputation :   1314 

Alex49 a écrit :

- Il m’a assez rapidement proposer de rejoindre son réseau et de devenir moi-même conseiller indépendant.

Parce qu’il touchera une commission sur vos propres ventes.

On est exactement dans le système décrit dans ma dernière newsletter : Comment identifier les placements douteux/frauduleux ?

Les "conseillers" Omnium Finance sont des agents commerciaux indépendants (qui peuvent faire cela en plus de leur travail habituel) auquel s’ajoute un marketing de réseau avec une pyramide pour les commissions.

Si vous adhérez à leur réseau, vous aurez une petite formation et on vous invitera à votre tour à placer les produits auprès de vos connaissances.

Selon le produit, la commission varie (6% pour les programmes immobiliers et 3% pour les produits financiers de mémoire), vous en touchez une partie, votre "parrain" aussi et son "parrain" également.

Sur la qualité des produits proposés, je n’ai pas d’avis, mais vous pouvez imaginer que ce type de rémunération n’est pas propice à des conseils impartiaux et désintéressés.

Ce qui m’a toujours surpris dans le business modèle d’Omnium Finance, c’est que les "conseillers" pouvaient placer des produits, a priori, sans avoir le statut CIF, ni le moindre diplôme lié à la gestion de patrimoine.

Mais encore une fois, une grande partie de tout ce gloubiboulga autour de la "gestion patrimonial" n’existe que parce que l’Etat met en place de la "défiscalisation" à tout va.

Hors ligne

 

#7 03/11/2015 12h50 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   

Je me suis mal fait comprendre.
Je veux pas devenir conseiller, je veux savoir si je peut faire confiance à un conseiller de ce groupe, et si s’en a une utilité.

Merci pour vos réponses, je vais prendre le temps de les lire

Hors ligne

 

#8 03/11/2015 13h04 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

le conseil en patrimoine indépendant est réglementé sur les différentes activités qu’il exerce. Il doit détenir :
- la carte "T" pour les investissements immobiliers
- le statut CIF pour commercialiser les placements financiers et les scpi
- le statut de courtier en assurance délivré par l’ORIAS pour la commercialisation des PERP, assurance-vie, contrat de capitalisation
- le statut IOBSP pour le montage des prêts.
Enfin, le conseiller doit avoir une assurance responsabilité civile professionnelle et adhérer à une association professionnelle qui l’audite et est garante de la déontologie du métier.

L’agent commercial de cette structure est un mandataire qui exercice pour le compte de la société. Vous devez donc vérifier que c’est bien la société qui détient les statuts ci-dessus.

En tant que professionnel, la carte T se délègue mais attention aux délégations du CIF et de courtier, cela peut poser des problèmes en cas de recherche de responsabilité si les placements sont douteux/frauduleux. Enfin, vous pouvez aussi vérifier auprès de l’AMF que les solutions d’investissement sont agréées. Vous pouvez aussi vérifier la santé financière de la société et/ou que ce ne soit pas une coquille vide (societe.com…).

Si vous êtes intéressés par la démarche patrimoniale proposée par un CGPI, adressez-vous à lui directement !

Bonnes recherches

Hors ligne

 

#9 03/11/2015 15h32 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   56 

Alex49 a écrit :

Je veux pas devenir conseiller, je veux savoir si je peut faire confiance à un conseiller de ce groupe, et si s’en a une utilité.

Alex, vous avez de la chance votre sujet fait l’unanimité smile

Si vous avez un week end de libre, allez à une de leur formation, cela n’engage à rien (mais que de temps perdu).

Comme le dit IH c’est un système pyramidal, ce qui les intéresse c’est un peu vous mais c’est surtout votre réseau relationnel. A mon sens, au delà des aspects réglementaires évoqués précédemment et qui ne sont pas à négliger ce n’est pas du conseil patrimonial mais de "l’abattage patrimonial".

Il vous parleront "rapidement" de la loi Pinel (j’imagine car leur tasse de thé reste l’immobilier défiscalisant, ça rapporte) et ensuite vous demanderont d’établir la liste des personnes que vous connaissez et avec qui vous pourrez entrer en relation (le fils du neveu de la grand-mère de votre voisin, par exemple, sera parfait).

Il vous montreront comment aborder vos "relations" au téléphone mot à mot et zou c’est parti.

Si vous vendez un produit à un de vos amis vous toucherez bien sur une commission mais rétrocéderez une partie à la personne qui vous a fait rentrer dans le réseau et lui même reverse une partie, à son responsable, etc….

Il y’a dans ces réseaux certainement des personnes qui exercent correctement leur métier (j’en connaissais un mais il vient de le quitter…) mais c’est clairement un réseau de vente, pas de conseil individualisé : ils vendent quasiment exclusivement de l’immobilier défiscalisant et de l’assurance vie.

C’est donc globalement loin du conseiller comme on peut le souhaiter qui doit avant tout vous aider à définir vos objectifs, vos priorités et pour y répondre il s’appuiera sur les produits financiers à sa disposition mais aussi et surtout sur le cadre juridique (régime matrimonial, droit des sociétés, etc…).

Voila, voilou

Crown

Hors ligne

 

#10 03/11/2015 16h00 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   80 

Voici un article déjà ancien mais éclairant sur les pratiques d’Omnium Finances :

Justice et défiscalisation, OMNIUM FINANCE: Article pleine page publié le 18 septembre par LE MONDE - De bouche à oreille sur LePost.fr (11:43)

Même sans être bien malin, on comprend vite que travailler pour eux peut exposer à quelques péripéties judiciaires, souscrire à leurs placements immobiliers n’est pas non plus sans risques….

Hors ligne

 

#11 04/11/2015 16h21 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Nous prenons ce jour connaissance de vos échanges concernant le réseau de consultants indépendants mandatés par Stellium, filiale du Groupe Omnium Finance, pour commercialiser les produits que notre marque sélectionne.

A leur lecture, il apparaît essentiel que nous apportions quelques éléments d’éclaircissement et de rectification au regard des informations « décalées » qui sont délivrées.

@ Alex 49 : Les consultants indépendants sont exclusifs des sociétés Stellium qui sélectionnent et assemblent des produits d’assurance-vie (Stellium Courtage), de placement financier (Stellium Invest) et d’investissement immobilier (Stellium Immobilier). Pour cette dernière gamme de produits, Stellium a effectivement accepté de lever l’exclusivité au profit d’une autre société pour permettre aux consultants qui le souhaitent de s’approvisionner auprès d’une autre source, uniquement, nous le répétons, pour les produits immobiliers. Au passage, il faut savoir que les 3 Stellium ont référencé, cette année, 32 promoteurs, 3 compagnies d’assurance et 52 maisons de gestion.

Les consultants sont formés pour prodiguer des conseils aux particuliers qui désirent renforcer ou se constituer un patrimoine, préparer leur retraite ou optimiser leur fiscalité. Ils ont suivi les cursus d’apprentissage obligatoires, passé les examens de validation, détiennent les habilitations règlementaires et sont dotés des assurances professionnelles adéquates. Ils font l’objet d’un accompagnement et d’un suivi permanents de nos collaborateurs salariés pour l’application des nouvelles règlementations, notamment à travers un centre de formation agréé intégré. Cela leur permet d’être capables de décrypter et de présenter, avec pédagogie, des enveloppes qui peuvent apparaître relativement techniques et complexes.

Les consultants ne prodiguent leurs conseils qu’en fonction de leurs habilitations et uniquement après analyse des attentes et des objectifs de leurs clients. Ils n’ont aucune obligation à suggérer un produit plutôt qu’un autre (nous n’avons ni produit « interne », ni campagne spécifique, ni rattachement à quelque établissement financier que ce soit). Leurs clients sont libres de suivre leur préconisation, qu’il s’agisse d’un seul placement ou la combinaison de différents produits.

Les consultants sont commissionnés sur les ventes et ne sont effectivement pas rémunérés directement par leurs investisseurs. Et ils ne developpent leur clientèle qu’à travers la recommandation – donc la satisfaction – de leurs clients. Un mauvais conseil, un mauvais produit, … et le fil de la recommandation est rompu. Dès lors, il devient compliqué de continuer à démarcher de nouveaux investisseurs.

Notre entreprise conjugue cette dimension de conseil patrimonial avec le marketing relationnel. Cette combinaison est unique dans notre secteur d’activité. Le marketing relationnel permet aux consultants de « sortir » du cadre de l’entreprise individuelle pour créer une micro entreprise qu’ils pilotent, font progresser et grossir et de laquelle ils tirent des revenus complémentaires à leurs propres ventes.

Enfin, en ce qui concerne vos interrogations sur la probité du Groupe Omnium Finance. Nous ne savons pas où vous avez mené vos recherches et à quelle problématique vous faites référence, mais notre entreprise a éclairci les raisons qui avaient conduit à l’ouverture d’une enquête à son égard, notamment sur www.omniumfinanceenclair.fr et n’a pas à souffrir d’une condamnation faisant suite à cette enquête. N’hésitez pas à nous interroger directement sur les doutes que vos lectures pourraient soulever et sur les « antécédents judiciaires » auxquels vous faites référence. Nous y répondrons.

@ Bargeo : Pour faite suite à nos premiers éléments d’explication ci-dessus, nous sommes à votre disposition pour préciser le cursus d’apprentissage de nos consultants. Sachez déjà que, comme pour toute personne découvrant un nouveau métier, ils sont au départ, évidemment, des débutants ! Pour autant, à cette étape, leur périmètre de liberté est contrôlé et, s’ils ont bien la possibilité de démarcher de nouveaux clients, ils ne sont pas encore autorisés à conseiller ou à vendre eux-mêmes. Au fur et à mesure, leurs formations théoriques et pratiques leur permettent de monter en compétences et de quitter le statut de néophyte pour préconiser, comme tout conseiller en patrimoine lamdba, des produits de placement en adéquation avec leurs habilitations. Nous rappelons que les informations qui sont présentées aux investisseurs sont les plus explicites et les plus transparentes possibles, dans le respect de la règlementation, cette dernière impliquant notamment par ailleurs, pour les produits de placement financier, qu’un contrôle d’adéquation besoins du client / préconisations du consultant, soit effectué par nos collaborateurs salariés.

@ ZeBonder : Nous n’avons aucun téléconseiller, notre modèle commercial reposant uniquement sur un réseau de consultants indépendants (plus de 1800 à ce jour) qui développent leur portefeuille client sur la recommandation et uniquement sur cette dernière. Nos activités sont conformes aux exigences de dispositifs ou d’organismes d’état, comme l’ORIAS, l’AMF, l’ACPR et nos consultants qui bénéficient du statut de Conseillers en Investissement Financier, sont inscrits auprès d’associations elles-mêmes agréées par l’AMF.

Quant à nos produits, nous vous invitons à consulter la liste des partenaires de Stellium, pour la très grande majorité considérés comme des acteurs référents sur leurs marchés.

@ Carpediem : Notre modèle proscrit la publicité au profit du bouche-à-oreille. Il est dès lors indispensable, pour un consultant, de commencer ses démarches commerciales en contactant celles et ceux qui le connaissent et qu’il connaît afin d’initier le cercle vertueux de la démarche relationnelle. Pour autant, aucun de ces proches n’est contraint à suivre les préconisations édictés ; mais rien ne lui interdit de simplement constater la qualité de l’analyse et l’adéquation avec ses besoins pour décider de recommander le consultant à l’une de ses connaissances, très proche ou moins proche.

La démarche relationnelle est fondée sur la satisfaction du client. Vous ne recommandez pas à un ami, un collègue, un voisin, … un professionnel dont vous n’êtes pas satisfait de l’accompagnement.

@ Investisseur heureux : En parfaite adéquation avec la législation française, notre organisation commerciale, élaborée en 1996, ne relève bien évidemment d’aucun système « frauduleux ».

Les consultants sont des agents commerciaux formés et accompagnés (cf. ci-dessus) et sont libres d’exercer leur métier à leur rythme : un changement de carrière n’est pas une mince affaire et il est parfaitement compréhensible que la bascule se fasse progressivement entre leur ancienne et leur nouvelle activité.

Ils développent leur portefeuille selon les modalités décrites ci-dessus et leur rémunération ne dépend pas du type de produit qu’ils vendent, mais de leur expérience de consultant ou de manager d’équipe, celle-ci étant gratifiée progressivement.

Enfin, vous pouvez être rassuré : les consultants qui préconisent des produits de placement financier à leurs clients répondent aux exigences légales. Nos CIF (environ 300) disposent des formations, habilitations, immatriculations, … adéquates pour dispenser des conseils patrimoniaux de qualité, comme nos propos ci-dessus l’ont déjà bien détaillé.

@ Crown : Effectivement, il est préférable de se rendre dans l’une des présentations proposées par les consultants du réseau pour avoir une vision concrète de notre entreprise et de son modèle et juger s’ils sont ou non dignes d’intérêt, chacun voyant, comme le dit le proverbe, midi à sa porte.

Il n’est pas nécessaire de préciser qu’il ne s’agit aucunement d’un système pyramidal, ce dernier étant proscrit par la loi.

Votre description de notre offre est restrictive : Stellium compte trois gammes et plusieurs dizaines de produits distincts qui peuvent répondre à une large part des attentes de nos investisseurs. Ainsi, suite à une analyse des besoins de son client prospect, le consultant peut s’appuyer sur trois familles de produits : investissement locatif dans le neuf ou l’ancien (gamme adossée en plus à un service d’immobilier à la demande), assurance vie et SCPI de rendement. Il peut également proposer des solutions complémentaires : capital investissement (FIP et FCPI), SCPI fiscales, épargne salariale (PEI et PERCO-I) ou encore PEA bancaire.

Nos consultants sont des professionnels du métier du patrimoine – nous ne reviendrons pas sur les éléments explicatifs ci-dessus – et n’ont de cesse, pour bénéficier des services que notre entreprise leur apporte et, surtout, pour profiter du cercle vertueux de la démarche relationnelle, de satisfaire leurs clients par leur expertise et leurs préconisations.

@ Stockes : Il s’agit effectivement d’un ancien article accompagné en dessous, d’une partie de nos commentaires de l’époque. Nous sommes néanmoins toujours prêts à répondre à vos questions concernant les faits que la journaliste du Monde affirmait nous être reprochés par la Justice, affirmation fondée sur l’unique témoignage d’une personne condamnée depuis à trois reprises pour dénigrement, diffamation et chantage à l’égard de notre entreprise.

@ Tous : Nous espérons avoir apportés quelques éclaircissements à vos interrogations et vous invitons à consulter notre espace de dialogue http://www.omniumfinanceenclair.com/. Nous y répondons à toutes les questions.

Bonne journée,

L’équipe d’Omnium Finance en clair. 

Hors ligne

 

#12 04/11/2015 18h06 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   80 

OmniumFinance a écrit :

Bonjour à tous,

@ Stockes : Il s’agit effectivement d’un ancien article accompagné en dessous, d’une partie de nos commentaires de l’époque. Nous sommes néanmoins toujours prêts à répondre à vos questions concernant les faits que la journaliste du Monde affirmait nous être reprochés par la Justice, affirmation fondée sur l’unique témoignage d’une personne condamnée depuis à trois reprises pour dénigrement, diffamation et chantage à l’égard de notre entreprise.

L’équipe d’Omnium Finance en clair. 

Bonsoir,

Dans son édition du 16 mars 2011, le Parisien révélait que 2 cadres dirigeants d’Omnium Finance avaient été mis en examen pour "faux et usage de faux".

Plus de 4 ans après la révélation de cette information pouvez-vous indiquer si :

- l’instruction est toujours en cours ?
- ces personnes ont obtenu un non-lieu ?
- ces personnes ont été jugées et condamnées ?
- ces personnes ont été jugées et relaxées du délit reproché ?

Merci.

Hors ligne

 

#13 09/11/2015 09h03 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
L’instruction est terminée et le jugement a été rendu. L’une de ces personnes a été condamnée à régler une amende de 5000 €, la seconde a été relaxée. Nous rappelons que les faits reprochés sont circonscrits à une période datant de près de 10 ans, que la procédure n’a inclus aucune partie civile et que le Ministère Public n’a pas fait appel de ce jugement.

L’équipe d’Omnium Finance en clair

Dernière modification par OmniumFinance (09/11/2015 09h04)

Hors ligne

 

#14 11/09/2016 10h45 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   

Je rebondis sur cette file puisque j’ai été durant un an conseiller chez Omnium.
Au final, je résumerai en disant "ça dépend".

Au niveau formation, il y en a une tout de même et elle est généralement prise en charge par un directeur d’équipe. Son intérêt est que ses conseillers soient efficaces puisqu’il est rémunéré sur le chiffre d’affaires qu’il génère. La formation est plus de type commercial (jeux de rôle) que réellement informative mais le conseiller a toujours la possibilité de revenir vers des personnes compétentes s’il est sérieux.

AU niveau des démarches, il faut ouvrir un auto entrepreneur qui sert à déclarer les commissions perçues.

En gros, il y a deux produits à vendre :

- de l’assurance vie avec des contrats moins performants que les contrats en ligne type symphonis ou boursorama. A l’époque (je ne sais pas aujourd’hui), les frais d’entrée étaient de l’ordre de 3% (rémunération du CGP et du réseau) avec un fonds en euro dans les 3% (la première année était donc perdue). Les actifs sous gestion donnaient lieu à des commissions récurrentes chaque année.

Ce n’est pas malhonnête car il est vrai que pour certaines personnes, il vaut mieux faire quelque chose que rien du tout (et les aider à avancer) même si les contrats n’étaient pas forcément au top.

A titre personnel, j’avais du mal à recommander ces contrats puisqu’il existait bien mieux ailleurs …

- immobilier type loi Scellier à l’époque : la pépite de l’époque !

Grosses commissions (de l’ordre de 8 % du prix). On encourageait les prospects à voir cela comme un investissement et non un appartement avec si possible un bien loin de chez eux. Dans les faits, beaucoup de personnes voulaient que le bien soit localisé dans leur ville ou département.

Les vendeurs d’appartements en défiscalisation de la société valaient bien ceux d’ailleurs disons. Pour les constructions, le promoteur d’Odysséal ou un autre cela ne changeait pas vraiment je pense.

Voilà, j’ai fait les formations et après une année où j’ai du dégagé 1000 euros de revenus grâce à cette activité j’ai laissé tomber l’affaire notamment suite à des problèmes "moraux". J’étais gêné de vendre des produits plutôt moyens à des personnes qui me faisaient confiance.

Est-ce une mauvaise société ? Non, ils ne sont pas malhonnêtes mais ce sont des vendeurs. Mais quand vous prenez une assurance vie "moyenne" dans votre banque en dur, c’est du même ordre.

Pour les vendeurs, ils sont donc parrainés par d’autres et beaucoup cessent leur activité au bout d’un certain temps. Les clients qu’ils ont acquis remontent alors à la personne qui les a parrainé. Si ce parrain est dans l’activité depuis longtemps, il n’y a pas de raison qu’il ne soit pas capable de bien les accompagner.

Que 80 ou 90% de ceux qui essaient lâchent l’affaire (je ne connais pas ce chiffre mais c’est sûrement plus que la moitié), cela ne m’étonne pas et c’est assez prévisible. Certains restent et sont très bons ou deviennent très bons.

J’ai un ami qui a commencé par là, a élargi sa gamme de produits avec d’autres partenaires et est devenu un CGP tout à fait décent et de confiance. Imaginez que des intervenants du forum deviennent CGP, cela aurait du sens je pense du fait de leur expérience même s’ils ne sont pas diplômés universitairement dans la thématique.

Cette courte immersion ne me laisse pas un mauvais souvenir. J’ai fait quelques conférences avec eux "à l’américaine" pour motiver les équipes. C’était plutôt intéressant socialement et il y avait toujours la fameuse histoire du vendeur qui était au chômage/avec des dettes et qui aujourd’hui vit dans une belle villa à 1 million d’euros. On vend une part de rêve mais c’est normal que les gens aient envie de réussir et de s’enrichir.

Quelqu’un parlait de "système pyramidal", c’est faux par contre car c’est interdit. On devient distributeur/vendeur indépendant de manière gratuite et les formations sont aussi fournies gratuitement. Pour réussir, vous pouvez soit avoir des clients soit parrainer beaucoup de vendeurs (mais il faudra les former).

Le souci c’est qu’avec des commissions multi niveaux, on est loin d’avoir des frais à l’avantage du client (mais n’est ce pas le cas partout y compris dans votre banque ? ).

Le plus gênant selon moi est qu’on vous demande d’aller prospecter votre entourage familial et amical et mélanger argent avec famille/amitiés est choquant pour la plupart des gens.

Au delà du conseil, il faut surtout avoir la fibre commerciale, un gros carnet d’adresses et pas trop de préoccupations morales.

Message un peu brouillon mais voilà mon expérience. Si vous avez des questions..

Hors ligne

 

#15 20/09/2016 19h21 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   

@jaidelachance

Bonsoir,

Nous prenons connaissance de votre message seulement aujourd’hui. Votre témoignage, aussi long soit-il, reste assez incomplet et loin d’être ancré dans la réalité actuelle du métier de consultant…

Pourriez-vous nous indiquer exactement combien de temps et à quelle période vous avez été "conseiller chez Omnium" comme vous l’écrivez, afin de contextualiser votre témoignage ?

En effet, la discussion porte sur ce qu’est "Devenir Consultant" aujourd’hui : nous comprenons qu’il est difficile en appui de votre "courte expérience", comme vous le dites, il y a grosso modo près/plus de 5 ans, d’apporter les éclairages suffisants !

De fait, nous nous sommes permis, n’y voyez pas malice, de compléter.

Quelques oublis :
- vous omettez, dans votre description de l’apprentissage des consultants, l’ensemble des formations réglementaires obligatoires dispensées par le centre de Formation créé en 2012. L’apprentissage "terrain", réalisé par les consultants expérimentés, est complémentaire mais n’est pas suffisant.
- vous parlez d’un statut qui n’a plus cours aujourd’hui.
- vous parlez de fonds en euros… c’est erroné : nous vous invitons à consulter les fonds qui constituent notre gamme de solutions de placement.
- justement, concernant les solutions, vous mentionnez deux "produits", en n’indiquant pas que les consultants disposent depuis 2011, de trois gammes très larges, conçues en architecture ouverte auprès de plus de cent partenaires parmi les plus renommés sur leur secteur d’activité. En Immobilier, plus de 60 promoteurs en 2016, pour des solutions Pinel (France et Outre-mer), LMNP (Amortissement ou Censi Bouvard), Déficit Foncier, …  / En Assurance et Capitalisation, plus de 40 partenaires, pour des solutions Assurance-vie, PEP, PERP, Madelin, Contrat de Capitalisation, PEA, …  / En Placement Financier, plus de 10 sociétés de gestion pour des solutions FIP-FCPI, SCPI (de rendement, Malraux, Déficit Foncier) ou PEI-PERCOI, …

Par ailleurs, vous utilisez un vocabulaire qui n’est pas en phase avec le domaine du conseil patrimonial dans lequel évoluent les consultants :
- ce ne sont pas des "vendeurs d’appartement en défiscalisation". Ils réalisent un accompagnement patrimonial sérieux et professionnel adapté aux besoins des clients. Seuls les consultants habilités peuvent proposer des solutions patrimoniales aux clients.
- ils sont indépendants et de fait ne sont pas intégrés à notre "société" ;
- ils ne "mélangent pas amitiés/famille et argent". Ils travaillent sur le principe de la démarche relationnelle, en appui sur la recommandation des clients satisfaits, le tout, sans aucune publicité. Aussi proposent-ils leur accompagnement patrimonial, tout comme l’opportunité professionnelle de devenir consultants, uniquement aux personnes qu’ils connaissent, sur le principe du marketing relationnel.
- ils ne doivent pas nécessairement avoir la "fibre commerciale", mais surtout la volonté de s’impliquer, en tant qu’indépendant, dans un métier qui allie conseil patrimonial (réglementations, formations, technicité, sens de l’écoute, sens du conseil et de l’accompagnement, …) et marketing relationnel (animation et développement d’équipe, transmission d’expérience, pédagogie, …)
- ils ne sont pas rémunérés directement par le client : le temps passé, les déplacements, l’accompagnement sur la durée, l’aide à la déclaration, … ne sont pas facturés.
- ils sont, pour près de 350 d’entre eux, détenteurs du statut de Consultant en Investissements Financiers…
- ils sont "dignes de confiance" et témoignent de valeurs morales indispensables à l’exercice de leur activité.

Enfin, vous apportez des données qui ont peu de réalité :
- "80/90 % de consultants qui lâchent l’affaire" : sur quelle base construisez-vous cette statistique ?
- "8% de commissions sur le prix de vente" : sur quelle base construisez-vous cette rémunération moyenne ?

Si vous voulez constater de vous-mêmes l’écart entre votre expérience, vos souvenirs, votre témoignage et le travail d’un consultant, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Cordialement,

L’équipe d’Omnium Finance en clair

Dernière modification par OmniumFinance (20/09/2016 19h22)

Hors ligne

 

#16 22/09/2016 10h20 → Devenir conseiller en placement Omnium Finance (Stellium, Odysséal...) ? (conseiller placement omnium stellium, conseiller placement, valoriciel)

Membre
Réputation :   55 

IH : message édité en l’attente d’éléments pouvant l’étayer

Dernière modification par ChevalierdAven (23/09/2016 11h11)


"He who lives by the crystal ball will eat shattered glas." Ray Dalio

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech