Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 07/05/2016 19h47 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   18 

Zera a écrit :

Au moment du spin off, qui d’autres que Lampert savait que le prix moyen loué par SHLD était de $5.00 PSF vs un prix du marché 4 à 5 fois plus important.

Eh bien pas grand monde, j’imagine.

Sans avoir de chiffres exacts, ce n’était pas non plus sorcier d’avoir la "big picture" grâce au S-11 et en connaissant un peu Sears. Mais je vous accorde que Lampert n’est pas du genre à nous mâcher le travail !

En tout cas à ce rythme là, cela va prendre un peu de temps mais cela s’annonce bien ! smile

Hors ligne

 

#77 07/05/2016 21h17 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   74 

Prix d’ami, prix d’ami mouais. Un peu mais pas tellement.
Il y aurait sinon des proces.

Il faut rappeler que remettre à niveau les magasins necessitent entre un an et un an et demi de travaux et coutent 6 ans de loyers en moyenne (voire les rapports seritage)
Un prix de vente avec une grosse ristourne est donc normal.

Ensuite fermer des magasins coutent cher (reclassement des employés, baisse logique du ca). Sears ne peut pas fermer les 3/4 de ses magasins en 2 mois et seritage transformer tout les magasins en un coup (elle n’a pas l’argent)

Hors ligne

 

#78 07/05/2016 21h50 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   

Pas d’argent mais elle est peu endettée…

Hors ligne

 

#79 08/05/2016 07h35 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   30 

Zera a écrit :

A la base, Lampert a spinné SRG à prix d’ami aux actionnaires de SHLD.
Lors de l’émission de droit de l’OST, c’était uniquement les actionnaires de SHLD qui pouvaient être propriétaire de Seritage. Après que ceux ci aient vendu leurs droits ou leurs actions SRG. Ca les regarde.

Personnellement, je ne pense pas que l’on peut reprocher à Lampert de spolier les actionnaires de SHLD. Mais effectivement, il reste secret et ne dévoile pas toute ses cartes.

Ca me fait penser à son hedgefund où il faut le croire aveuglement.
Au moment du spin off, qui d’autres que Lampert savait que le prix moyen loué par SHLD était de $5.00 PSF vs un prix du marché 4 à 5 fois plus important.

Eh bien pas grand monde, j’imagine.

Spinné à prix d’ami? Je dirais plutôt qu’il nous a fait payer un truc qui nous appartenait déjà…
Clairement, j’aurais préféré un spin off plus "traditionnel"


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#80 08/05/2016 08h13 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   35 

Si on raisonne comme ça, l’argent que nous avons déboursé nous appartient toujours également… (à moins d’avoir revendu ses SHLD entre temps)

Dernière modification par parentier (08/05/2016 08h14)


A mon grand dam

Hors ligne

 

#81 08/05/2016 08h39 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   29 

Caskman a écrit :

Spinné à prix d’ami? Je dirais plutôt qu’il nous a fait payer un truc qui nous appartenait déjà…
Clairement, j’aurais préféré un spin off plus "traditionnel"

C’est vrai et je ne remets pas en question le fait, mais essayons de voir les choses sous un autre angle.
Un spin-off traditionnel n’aurait peut être pas donné les mêmes opportunités.

Du fait qu’il fallait mettre au pot, certains ont préféré vendre leur droit. Accentuant l’offre. La demande n’avait qu’à se baisser à ce moment là.

Ceux qui ont préféré rester et sur-souscrire s’en sortent avec 75% de plus value.

Bien que ce soit un biais de résultat, rétrospectivement ça valait le coup de participer.

On peut pas en dire autant de Sears Canada (du moins pour le moment).

Personnellement, l’OST m’a été instructif. Bien entendu, j’ai mon lot d’erreur dans l’histoire. Mais j’en ai tiré des leçons.
Sur mon compte perso, j’ai préféré tout exercé (ni achat ni vente de droit). J’ai allégé ma ligne d’un tiers à 38$ pour renforcer Sears à 25$ il me semble. Le bias de résultat m’indique mon timing sur l’arbitrage était loin d’être excellent.

Hors ligne

 

#82 08/05/2016 08h58 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   266 

francoisolivier a écrit :

Il faut rappeler que remettre à niveau les magasins necessitent entre un an et un an et demi de travaux et coutent 6 ans de loyers en moyenne (voire les rapports seritage)

J’ai cru lire 170$/sqf de travaux, c’est bien ça ? En tout cas ça collerait avec vos 6 ans de loyers.

Hors ligne

 

#83 08/05/2016 09h11 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   30 

parentier a écrit :

Si on raisonne comme ça, l’argent que nous avons déboursé nous appartient toujours également… (à moins d’avoir revendu ses SHLD entre temps)

Bien sûr, sinon Lampert aurait eu à faire face à un certain nombre de recours en justice de la part des actionnaires…
Maintenant, vu qu’il s’en sert pour "compenser" le cash burn de la holding, je ne suis pas persuadé que cet argent m’appartient toujours….On peut dire qu’il s’en est servi pour "acheter" du temps.
Et je continue de penser que ce n’était pas forcément le meilleur choix pour nous petits actionnaires…

Dernière modification par Caskman (08/05/2016 09h13)


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#84 13/05/2016 17h44 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   74 

Geronimo a écrit :

J’ai cru lire 170$/sqf de travaux, c’est bien ça ? En tout cas ça collerait avec vos 6 ans de loyers.

cela doit etre cela de mémoire
En tout cas, le risque avec cette reit edt un depot de bilan de sears.
La preuve depuis 2 jours ce risque est pricé plus fortement

Hors ligne

 

#85 17/05/2016 19h57 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   29 

Pour les intéressés : Le powerpoint de présentation : http://ir.seritage.com/Cache/1001210460 … id=4584761

A noter : Mohnish Pabrai est devenu actionnaire de SRG (investisseur value très réputé). Idem pour Guy Spier (auteur du livre "The Education of a Value Investor").

Source : http://www.dataroma.com/m/stock.php?sym=SRG

Hors ligne

 

#86 20/05/2016 16h01 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   320 

Le soufflet est bien retombé avec un cours de retour sous les 43$, la hausse de 30% en un mois entre mi mars et mi avril a été effacé par 25% de baisse en 10 jours.

Ceux qui se plaignaient de cette hausse trop rapide vont pouvoir repasser à l’achat s’il considère le risque de faillite à court terme de Sears exagéré ou que les emplacements ne vont pas avoir du mal à se relouer malgré le coup de bambou actuel des retailers US.

Personnellement je suis en réflexion. Je vais rebosser le dossier dans le WE.

Dernière modification par simouss (20/05/2016 20h59)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#87 20/05/2016 17h41 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   23 

Bonsoir Simouss,

Au plaisir de lire votre avis sur SRG.

En ce qui me concerne la thèse d’investissement sur SRG est très simple.

Ce véhicule permet:
de redéployer une partie de l’immobilier de SRG vers d’autres marques de retail et d’augmenter ainsi l’attractivité des centres commerciaux et par voie de conséquence la valorisation du patrimoine immobilier et accessoirement le nombre de passage dans les magasins SEARS
de rénover ce patrimoine immobilier. Cash que SEARS n’a pas et d’augmenter ainsi la valorisation du patrimoine immobilier

Ces opérations ne s’opèrent pas sur un claquement de doigt mais je pense que sur un horizon à 3-5 ans nous devrions avoir une jolie création de valeur pour SRG.

J’aime bien les cas simples comme celui la.


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#88 20/05/2016 18h31 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Administrateur
Réputation :   1307 

corsaire00 a écrit :

J’aime bien les cas simples comme celui la.

Prenez quand même en compte dans votre cas "simpliste" celui où tout ou partie des loyers de la foncière (au hasard ceux de Sears) disparaîtrait en 2017 et à partir de là, comment financer les améliorations des espaces vacants.

Mais je suis d’accord avec vous, les intérêts des investisseurs minoritaires sont bcp mieux alignés dans Seritage avec ceux de Lampert et Berkowitz que dans le cas de Sears.

Je vois leur participation de Seritage comme une "sauvegarde" patrimoniale, tandis que Sears me paraît un "véhicule" d’expérimentation, voir de satisfaction de l’hubris, auquel s’ajoute de multiples vents contraires.

La structure de REIT protège également mieux les minoritaires et les JVs avec General Growth Properties/Simon Properties Group/Macerich (trois leaders des malls US) sont pour une fois (en temps normal les JVs ont plutôt tendance à compliquer inutilement les dossiers) sont des plus.

Et en bonus la caution personnelle de Warren Buffett.

Je m’intéresse aussi au dossier ! :-)

Hors ligne

 

#89 20/05/2016 20h48 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   52 

J’ai revendu toutes mes positions pétrolières et STAG, donc je bosse le dossier avec intérêt.

A lire, l’analyse de Brad Thomas qui est très intéressante et pas très bullish.

Le facteur temps joue en faveur de Seritage qui peut diminuer sa SEARS-dépendance et augmenter sensiblement sa rentabilité à la faveur de relocations beaucoup plus rentables. Les emplacements sont de première qualité et ne devraient pas avoir de mal à retrouver des repreneurs.
Ce qui est certain c’est qu’il faut être prêt à tenir la position quelques années.

Le seul grand risque que je vois dans ce dossier, c’est une banqueroute rapide et brutale de SEARS ; disons à un horizon de un an. Ca me paraît peu probable vu l’imagination de Lampert à faire survivre Sears. Mais après tout on ne sait jamais. Dans ce scénario noir, je pense que Seritage pourrait couper tout dividende, s’endetter un peu plus au vu de ses ratios financiers, au vu des possibilités intéressantes de relocation et des taux d’intérêts actuels OU vendre certains emplacements pour financer certaines transformations. Pas le top, mais loin de la fin du monde.

Le scénario idéal serait une mort agonisante de Sears permettant à Seritage de se redévelopper au fil de l’eau.
Et une vente du bon immobilier de Sears restant à prix d’ami serait aussi un joli bonus. smile

Je trouve le ratio récompense/risque bon en tout cas.

Je sais pas ce que ça vaut mais sur Datorama, Berkowitz voit sa participation dans Seritage augmenter au détriment de Sears ; sachant qu’il a désormais des infos de toute première main que nous n’avons pas.

Avec tous les investisseurs value dessus, c’est l’investissement gourou du moment en tout cas.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#90 20/05/2016 23h37 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   29 

En parlant de Berkowitz, il tire quelques cartouches ces derniers jours.
+54,100 actions depuis mardi.
Stock ownership listing of Super Investors - DATAROMA - Value investing

Hors ligne

 

#91 21/05/2016 10h10 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   102 

sachant qu’il a désormais des infos de toute première main que nous n’avons pas.

Sachant aussi qu’il peut s’en servir contre nous .. Avons  nous besoin de l’accord de Berkowitz sur ce dossier ? Seritage nous fournit assez d’infos pour pouvoir se faire une idée précise sur la valeur de la société .

En claire c’est de l’immobilier commerciales défraîchi achetés au prix de gros et dans l’urgence du vendeur donc dévalués . Y’a peu de salarié et l’on profite d’un effet levier intéressant par les temps qui courent .

Les actionnaires importants tel que Buffet nous protègent en partie contre de possibles conflits d’intérêts entre la direction et les minoritaires .

J’aime bien suivre les gourous car ça me permet de canaliser mes efforts de recherche mais jamais je ne les suivrais  aveuglement car ils savent très bien qu’ils sont suivis et il peuvent en profiter facilement.

Par exemple : Les derniers achats d’IBM par Buffet sont tellement  faibles qu’il les a effectués seulement pour rassurer les investisseurs sur ses convictions et soutenir la direction . C’est une forme de manipulation gentillette mais ça en est une quand même.

Dernière modification par vbvaleur (21/05/2016 10h18)

Hors ligne

 

#92 21/05/2016 10h20 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   74 

corsaire00 a écrit :

Ce véhicule permet [Nldr ] à Sears
d’augmenter ainsi l’attractivité des centres commerciaux et par voie de conséquence la valorisation du patrimoine immobilier accessoirement le nombre de passage dans les magasins SEARS de rénover ce patrimoine immobilier.

Je rappelle quand meme que seritage n’est pas une filliale sears.
Ce n’est pas un vehicule , c’est une société independante, bénéficiaire et est boursierement 2 a 3 fois plus gros que sears.
Et les magasins vendus n’appartiennent plus à sears.

Si vous regardez les prospectus de seritage, vous remarquerez que les magasins renovés sont quasi exclusivement des magasins reloués à d’autres locataires que sears.
Et que la plupart des magasins renovés sont un magasin parmi x magasins d’une zone industrielle.
Je ne vois pas trop en quoi la renovation améliore la valeur de la zone industrielle ou encore plus de la valeur de l’immobilier de l’ex locataire.

A oui, peut etre que cela vient du projet evoqué au moment de seritage :
diviser en 2 les magasins loués à sears. Un coté un nouveau locataire et de l’autre sears.
Heureusement que cela a été abandonné : car depenser 170$ psf pour le louer derriere 4$ à sears : bonjour la rentabilité !! En plus cette idée n’a pas marché pour les autres pourquoi cela marcherait pour sears ?

Dernière modification par francoisolivier (21/05/2016 12h59)

Hors ligne

 

#93 22/05/2016 10h13 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   23 

Françoisolivier

Je vous laisse relire ce post très instructif d’Aelthen sur la revalorisation d’un parc immobilier commercial

Ce rappel me permet de rajouter qu’une fois les premiers centres rénovés, un mouvement de cession des centres commerciaux rénovés devrait être engagés afin d’externaliser les plus values réalisées ce qui permettra d’accroitre la capacité financière de SERITAGE pour accélérer le rythme des rénovations.

Si ce schéma fonctionne, il faudra revoir rapidement la position de notre hote sur les distributeurs avec un énorme parc immobilier faiblement valorisé car il est probable qu’ils seront plusieurs à dupliquer le modèle de SEARS


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#94 22/05/2016 11h49 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   74 

Cette idée a été evoquée en mars 2015. Elle a été reprise, améliorée et extrapolée par certains membres de l’IF.
Mais elle a été abandonnée tres rapidement par seritage courant 2015.
En tout cas, il n’y a plus aucune trace de cela dans les nouveaux rapports de ces propriétés.
C’est bien d’imaginer le futur à partir de supputations. Malheureusement pour sears, cette idée n’est pas possible pour de nombreuses raisons.

Perso, je prefere faire mon propre travail et revenir aux chiffres de seritage :
20-25 propriétés renovées en un an avec un cout consequent, cela veut dire que seritage (et indirectement sears) doit se concentrer sur les projets les plus rentables.
En plus, les premieres ont été financées par une poche prevue dès le debut.
A moins d’autres financement (ak, endettement, revente) le rythme devrait diminuer.

Dernière modification par francoisolivier (22/05/2016 12h35)

Hors ligne

 

#95 03/06/2016 14h03 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Administrateur
Réputation :   1307 

Un papier (document probablement non public… mais donné par Google) complet sur Seritage Growth Properties.

Ils estiment le potentiel immobilier à $15 Md, mais à $5 Md le coût de redéveloppement !

Comme Seritage est déjà bien endettée, le problème est donc de financer ce redéveloppement, d’autant qu’il n’est qu’une "question de temps (avant 2017) avant que Sears ne fasse faillite" (sic).

Leur proposition est donc une augmentation de capital immédiate pour désendetter Seritage et lui redonner la flexibilité dans la réalisation du potentiel immobilier.

Ils évoquent également une possible action en justice de la part des actionnaires de Sears vis-à-vis de Seritage (quoiqu’on voit mal Lampert porter plainte contre lui-même…), si Sears fait faillite avant 2017.

Eu égard du potentiel, mais aussi des risques, ils sont acheteurs à $38 l’action.

Hors ligne

 

#96 03/06/2016 14h43 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   48 

Je n’ai pas encore lu le document, mais Seritage ne me paraît pas si endetté que cela eu égard à la valeur du patrimoine immobilier.

En revanche la qualité du locataire principal qu’est Sears pourrait refroidir des prêteurs. A titre d’actionnaire individuel de Seritage je suis aussi partisan d’une augmentation de capital (à un cours de 50$ bien que ce soit pas encore idéal, c’est un compromis à trouver) afin d’accélérer le redéveloppement.

Malgré les coûts de redéveloppement et la dette, le patrimoine immobilier reste très intéressant, et n’oublions pas que Seritage encaisse des loyers et ne les distribue pour le moment pas intégralement.

Hors ligne

 

#97 06/06/2016 13h13 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   74 

Evariste a écrit :

A titre d’actionnaire individuel de Seritage je suis aussi partisan d’une augmentation de capital (à un cours de 50$ bien que ce soit pas encore idéal, c’est un compromis à trouver) afin d’accélérer le redéveloppement.

J’ai l’impression que c’est d’abord un manque de candidat à la location que des sous.
Car sur leur site la très grande majorité des magasins Sears sont proposés à la location

Dernière modification par francoisolivier (06/06/2016 13h14)

Hors ligne

 

#98 06/06/2016 13h16 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   

Et c’est bien normal puisqu’ils ont un droit de recapture. S’ils trouvent un locataire , il recapture et lui loue.
Donc on se doit d’y trouver les 230sites qui ne sont pas loués a 100% ou uniquement par sears.

Hors ligne

 

#99 03/07/2016 23h38 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Membre
Réputation :   223 

Notre ami Brad sur SeekingAlpha conseille de shorter SRG et conseille à Warren de vendre.

Son analyse: Sears est à court de cash et va devoir donner plus de propriétés à SRG en gage pour avoir du cash.
Seritage de son côté n’a pas non plus de cash et peu de marge de manœuvre. Il est donc probable que SRG fasse appel au marché et que le titre chute en bourse car il est actuellement sur-évalué alors que les surfaces en cours de réhabilitation ne sont pas encore relouées.

Brad shorts Seritage

Sears est fortement shorté, est-ce que ça va être le tour de Seritage?
Eddy doit se faire finalement plus d’argent à prêter ses titres (à combien? 12, 15%?) qu’à redresser l’entreprise (ou ’débloquer’ sa valeur)…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#100 04/07/2016 10h11 → Seritage Growth Properties : spin off immobilier de Sears Holdings (foncière cotée, reit (real estate investment trust), seritage)

Administrateur
Réputation :   1307 

Pour le coup, l’article de Brad est parfaitement en phase avec le papier de mon message de début juin : Seritage Growth Properties doit émettre de nouvelles actions pour mener à bien son rédeveloppement.

Au cours actuel, ce ne serait pas dramatique du tout d’ailleurs.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech