Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 16/10/2015 15h52 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   -5 

Avec ce taux d’augmentation annuel, les bailleurs (dont je fais partie depuis 20 ans) sont dégoutés !

Avec la complexité de la loi Alur redécorée Macron et complétée par loi Couleur verte de Ségolène Royale,
le contrat de location d’un bien immobilier prends des heures et des heures à être rédigé.

Bravo pour le choc de…..complexification !

Tout le monde le sait le temps c’est de l’argent.

Aucune incitation comme une réelle augmentation des loyers ne vient compenser cette ignominie juridique !

Le premier bailleur en France ce sont les particuliers et non pas l’état.

La grave question du logement n’est pas prête de s’améliorer…….

Le législateur ne connait rien à l’immobilier et en plus c’est un c….

Vivement les prochaines élections !

Message édité par l’équipe de modération (17/10/2015 17h22) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : 2015, irl, scandale

Hors ligne

 

#2 16/10/2015 16h22 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   

Bonjour

Voila un coup de gueule de bailleur que j’approuve,

Il est vrai qu’il faut vraiment s’accrocher pour rester motivé

Malheureusement, ni le politique ni Mr Lambda n’acceptent de pleurer sur le triste sort du bailleur …

Ci après l’ordre de manifestation du 17 novembre 2015 (UNPI)

MANIFESTATION
Mardi 17 novembre 2015
BOUGEZ-VOUS ! ENGAGEZ-VOUS !

ARRÊTEZ DE VOUS FAIRE PRESSER
Venez manifester avec tous les propriétaires !
À VOUS DE MONTRER VOTRE DÉTERMINATION !
STOP à la réglementation excessive en matière d’immobilier,
c’est le moment de prouver votre soutien aux actions que nous menons pour vous.
VENEZ MANIFESTER
Ne comptez pas sur les autres, c’est vous qui devez agir.
TROP DE NORMES, TROP D’IMPÔTS !


Quasi Full immo physique mais je me soignerai un jour

Hors ligne

 

#3 16/10/2015 16h24 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   

Avez vous compris comment fonctionne l’IRL?

service-public.fr a écrit :

L’IRL se calcule à partir de la moyenne, sur les 12 derniers mois, de l’évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers.

Pas d’inflation, pas d’IRL. Ce n’est pas une taxe sur les locataires…

Je comprends que certaines actions gouvernementales ne vous plaisent pas, mais ce ne sont pas les loyers qui sont trop bas, ce sont les prix au m² et les impôts qui sont trop hauts.


La sueur épargne le sang.

Hors ligne

 

#4 16/10/2015 16h37 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   158 

Bonjour,

"Vivement les prochaines élections !"

A titre perso, je ne suis pas fan des décisions actuelles, cependant, juste pour mémoire, l’IRL en question est né en 2005, et sa limitation à l’IPC a été votée en 2008.

Hors ligne

 

#5 16/10/2015 17h15 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Je pense que l’IRL n’a rien à voir avec les problèmes que vous citez.
N’oubliez pas cependant que l’etat et donc le contribuable font déjà un gros effort d’aide aux bailleurs au travers des aides au logement..
Il y a une bulle de rendement à dégonfler et comme toute bulle ça ne se fera pas sans douleur.

AMF : je suis locataire wink

AA

Hors ligne

 

#6 16/10/2015 17h28 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   36 

La France est probablement encore 20% trop chère.
Dynamic Graphic : global house prices

Et ici l’article d’octobre 2015 de The Economist sur les prix de l’immobilier mondiaux :
Upwardly Mobile

A un moment, un marché revient à sa médiane historique. Le marché locatif en France est trop cher par rapport à plusieurs indicateurs : rendement locatif, part du revenu consacré au logement, prix sur base historique…

Les rapports s’empilent sur le déficit de compétitivité de la France dont une des composantes est l’argent stérilisé dans l’immobilier. Qui ne profite ni à l’investissement ni à la consommation.

L’IRL qui reste stable : c’est bon pour la France. Vive la République ! Vive la France !

Dernière modification par misteronline (16/10/2015 17h30)


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#7 16/10/2015 17h36 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   78 

Comme indiqué plus haut, avec une inflation quasi-nulle, l’IRL ne peut pas augmenter.

Je ne suis pas certain au demeurant qu’il soit dans l’intérêt des bailleurs que les loyers augmentent trop vite car il risque d’y avoir de moins en moins de locataires solvables.

Pourquoi "vivement les élections" ? Il y aurait donc un parti politique représentatif des propriétaires bailleurs ?

Pour ma part, je n’ai même pas appliqué l’IRL de cette année à mes locataires : la flemme de faire des calculs et des papiers pour des queues de cerise.

Hors ligne

 

#8 16/10/2015 17h40 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   14 

Pour ma part, je n’ai même pas appliqué l’IRL de cette année à mes locataires : la flemme de faire des calculs et des papiers pour des queues de cerise.

Idem pour moi et même plus : bail de 3 ans signé en Septembre qui mentionne un montant de loyer inchangé pendant 3 ans. Pas envie de m’embêter pour quelques euros de plus chaque année.
Nicolas

Hors ligne

 

#9 16/10/2015 17h41 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   158 

"Le marché locatif en France est trop cher par rapport à plusieurs indicateurs : rendement locatif, part du revenu consacré au logement, prix sur base historique…"

Attention aux comparaisons internationales sans prendre quelques pincettes, parce que parfois on compare des choses difficilement comparables. En particulier, la base de revenus et les éléments de consommation peuvent fortement diverger entre 2 pays, sans que cela reflète nécessairement un surcoût dans un pays plutôt qu’un autre.

Par exemple, on "dit" que l’immobilier représente une part importante des dépenses des ménages en France. Je ne le nie pas. Cependant, on présente la donnée par rapport à un revenu qui a été "préimputé" de certaines dépenses qui sont considérés dans d’autres pays comme des dépenses personnelles.

Typiquement, lorsqu’on compare la France et la Suisse, la base de revenu francaise s’entend après cotisation sécurité sociale et mutuelle, alors qu’en Suisse, on part d’un revenu brut, avant cotisation AVS (assurance vieillesse de base), LPP (2ème pilier de retraite obligatoire) et surtout hors considération Lamal (le système d’assurance maladie obligatoire suisse).

Forcément, ca biaise un peu les comparaisons.

Hors ligne

 

#10 16/10/2015 17h47 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   

Aucune incitation comme une réelle augmentation des loyers ne vient compenser cette ignominie juridique !

Pardonnez-moi, mais l’Etat ne vous doit rien sur le sujet.

Si vous estimez le rendement trop faible, libre à vous de vendre. Si de nombreux bailleurs vendent, cela fera "peut-être" une baisse de prix qui facilitera fortement l’accès à la propriété.

Hors ligne

 

#11 16/10/2015 17h50 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   88 

J’aime beaucoup ces notions de rendement Locatif et qu’il faut dégonfler la bulle

J’ai regardé pour un appartement récent sur la capitale de la Mayenne.
Appart de 2005, vendu sur une loi machin chose à 153K€, mise à prix un peu moins de 100K€
Mon étude sur une base d’achat de 80K€ net vendeur.
Loyer Brut ( hors charge Locataire ) 500€ / mois Soit 8% brut
- On enleve les frais de syndic pour le propriétaire
- On enleve la taxe fonciere 1,8 mois de salaire ( sur la base de TF 2014 ), l’assurance
- On enleve la CSG,
- On enleve l’IR, j’arrive à 2,96%, moins ISF , 1,96%
et cela sans travaux de rénovation / sans vacance locative

Si des locataires pensent que le loyer est trop elevé, l’appart est toujours à vendre..
mais je ne vais pas investir.

Dernière modification par coyote (16/10/2015 17h56)

Hors ligne

 

#12 16/10/2015 21h58 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   36 

xa a écrit :

"Le marché locatif en France est trop cher par rapport à plusieurs indicateurs : rendement locatif, part du revenu consacré au logement, prix sur base historique…"

Attention aux comparaisons internationales sans prendre quelques pincettes, parce que parfois on compare des choses difficilement comparables. En particulier, la base de revenus et les éléments de consommation peuvent fortement diverger entre 2 pays, sans que cela reflète nécessairement un surcoût dans un pays plutôt qu’un autre.

Par exemple, on "dit" que l’immobilier représente une part importante des dépenses des ménages en France. Je ne le nie pas. Cependant, on présente la donnée par rapport à un revenu qui a été "préimputé" de certaines dépenses qui sont considérés dans d’autres pays comme des dépenses personnelles.

Typiquement, lorsqu’on compare la France et la Suisse, la base de revenu francaise s’entend après cotisation sécurité sociale et mutuelle, alors qu’en Suisse, on part d’un revenu brut, avant cotisation AVS (assurance vieillesse de base), LPP (2ème pilier de retraite obligatoire) et surtout hors considération Lamal (le système d’assurance maladie obligatoire suisse).

Forcément, ca biaise un peu les comparaisons.

L’intérêt des graphes publiés sur The Economist (sur des données INSEE pour la France) n’est pas dans la comparaison avec d’autres pays sur les données quantitatives. Il y a trop de biais. Il est juste de comparer certains indicateurs par rapport à leur moyenne long-terme historique du pays. Il est évident qu’un pays dont la population croit ou bien dont le foncier est très limité aura des prix probablement en hausse. Mais sur d’autres indicateurs, à un moment, vous ne pouvez pas trop vous éloigner significativement d’une moyenne long-terme. Le rendement locatif à un moment ne pourra pas s’éloigner sur le long-terme du rendement d’autres classes d’actifs.  En regardant l’ensemble des indicateurs vous pouvez vous faire une idée des prix par rapport à leur moyenne historique. Un peu comme les CAPE pour les actions. Cela ne prédit pas le marché de l’immobilier à court-terme, mais préfigure probablement la tendance longue. Les courbes US et Espagnoles montaient au ciel sur plusieurs indicateurs peu avant la correction. Avec du recul, la courbe parle d’elle-même.
Je mets une pièce sur une correction immobilière rapide ou lente dans les 10 ans en Grande Bretagne, en Australie et au Canada.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#13 16/10/2015 22h26 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   96 

Bonjour,

En quoi est ce un scandale, si vous augmentez trop le loyer de vos locataires sans inflation sur les salaires vous risquez de les mettre en défaut ou de le faire partir…

Hors ligne

 

#14 16/10/2015 23h54 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   158 

misteronline a écrit :

L’intérêt des graphes publiés sur The Economist (sur des données INSEE pour la France) n’est pas dans la comparaison avec d’autres pays sur les données quantitatives. Il y a trop de biais. Il est juste de comparer certains indicateurs par rapport à leur moyenne long-terme historique du pays. Il est évident qu’un pays dont la population croit ou bien dont le foncier est très limité aura des prix probablement en hausse. Mais sur d’autres indicateurs, à un moment, vous ne pouvez pas trop vous éloigner significativement d’une moyenne long-terme. Le rendement locatif à un moment ne pourra pas s’éloigner sur le long-terme du rendement d’autres classes d’actifs.  En regardant l’ensemble des indicateurs vous pouvez vous faire une idée des prix par rapport à leur moyenne historique. Un peu comme les CAPE pour les actions. Cela ne prédit pas le marché de l’immobilier à court-terme, mais préfigure probablement la tendance longue. Les courbes US et Espagnoles montaient au ciel sur plusieurs indicateurs peu avant la correction. Avec du recul, la courbe parle d’elle-même.
Je mets une pièce sur une correction immobilière rapide ou lente dans les 10 ans en Grande Bretagne, en Australie et au Canada.

Globalement, c’est assez juste, mais encore biaisé. Or le principal problème va être que 9 lecteurs sur 10 ne verront aucun biais et compareront brutalement les données.

Vous prenez l’évolution du prix de l’immobilier par rapport aux revenus, en France, sur cette durée comme une preuve manifeste d’un surcout par rapport aux autres. Or, si on creuse un minimum, on ne peut qu’être surpris de l’absence de baisse significative sur la période 92 - 97, alors même qu’on est, à ce moment là, dans une chute mémorable des prix de l’immobilier et des loyers. On ne peut qu’être dubitatif concernant l’absence d’éléments de comparaison sur les conditions initiales : entre un Suisse qui consacrait plus de 20% de ses revenus au logement en 80, et qui y consacre maintenant 25% et un Francais qui partait de moins de 15% pour dépasser les 25% aujourd’hui, on peut avoir deux analyses différentes : un rééquilibrage vers le haut d’un pays favorable en 80 ou la maitrise à la baisse d’un pays couteux en 80.

Ce qui ne signifie plus du tout la même chose.

Ca ne signifie pas qu’il ne faut pas comparer, mais qu’il faut conserver une certaine distance dans ces comparaisons.

Hors ligne

 

#15 19/10/2015 20h15 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   40 

Bonjour à tous,

Franchement je ne vois pas le problème ! Si vous attendez que l’ETAT vous donne ce coup de pouce sur l’IRL pour gratter combien ? 15 € maxi/mois

Personne ne vous a obligé à investir dans l’immobilier. Perso je n’augmente jamais mes locataires en cours de bail (On appelle ça de la fidélisation) et c’est vraiment gagne petit.

Si vraiment vous voulez gagner de l’argent avec l’immobilier c’est à l’achat que cela se passe. En "tordant le cou" au vendeur qui possède son bien depuis 20 ans et qui a profité de la bulle spéculative.
Ce n’est en aucun cas sur le dos des locataires qui eux sont peut être à 15 €…

Hors ligne

 

#16 21/10/2015 16h00 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   82 

stokes a écrit :

Comme indiqué plus haut, avec une inflation quasi-nulle, l’IRL ne peut pas augmenter.

Je ne suis pas certain au demeurant qu’il soit dans l’intérêt des bailleurs que les loyers augmentent trop vite car il risque d’y avoir de moins en moins de locataires solvables.

Pourquoi "vivement les élections" ? Il y aurait donc un parti politique représentatif des propriétaires bailleurs ?

Pour ma part, je n’ai même pas appliqué l’IRL de cette année à mes locataires : la flemme de faire des calculs et des papiers pour des queues de cerise.

Pareil pour moi.
La premier car je virai une agence et que c’était ma première gestion en direct donc je leur ai dit je baisse le loyer, et ne l’augmenterai pas de l’année, par contre, je serai pas aussi pro que l’agence!

Après, j’avoue que j’ai pas envie de ma fatiguer.
Je ne me garde l’irl en réserve que pour un locataire casse-pied que j’aurai pas réussi à faire fuir autrement.

Hors ligne

 

#17 22/10/2015 07h45 → IRL 3e trimestre 2015 : 0,02% - un scandale ! (2015, irl, scandale)

Membre
Réputation :   22 

guillaume33 a écrit :

Personne ne vous a obligé à investir dans l’immobilier. Perso je n’augmente jamais mes locataires en cours de bail (On appelle ça de la fidélisation) et c’est vraiment gagne petit.

Si vraiment vous voulez gagner de l’argent avec l’immobilier c’est à l’achat que cela se passe. En "tordant le cou" au vendeur qui possède son bien depuis 20 ans et qui a profité de la bulle spéculative.
Ce n’est en aucun cas sur le dos des locataires qui eux sont peut être à 15 €…

Coucou du jumeau ;-)


rêver sa vie ou vivre ses rêves …

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech