Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 09/10/2015 19h02 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Bonjour à tous,
Je me décide enfin à présenter mon portefeuille. Non pas que j’en sois bien fier, je suis encore en phase de perfectionnement.

NB : Je mets des captures d’écran de mon fichier perso sous Google Sheets. J’achèterais bien xlsPortfolio qui a l’air super, mais j’ai besoin d’un suivi sur Smartphone ou tablette…

Les catégories sont librement inspirées de celles préconisées par Peter Lynch. Toutes les valeurs qui y sont éligibles sont dans un PEA.
Avec une plus value de moins de 1%, je pense qu’on peut voir ce premier reporting comme un point zéro. smile

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_2015-10-19_a.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_2015-10-19_b.png

Quelques explications sur ces choix
Pourquoi autant de lignes ?!!
Je me le demande ! Sérieusement, il faudrait sans doute que je concentre davantage, mais j’ai du mal à dépasser 5% de mon patrimoine financier sur une ligne. Alors je diversifie.

Pourquoi de si petites lignes ?
Ce sont souvent des achats de conviction, mais je manque de liquidités et je souhaite rester investi sur d’autres dossiers. Si je devais conceptualiser ma manière de faire, je dirais que ça consiste à acheter systématiquement les valeurs sur lesquelles j’ai une conviction.
(Banco Santander, c’est le reste d’un dividende en action qui me coûterait, pour le vendre, sa valeur en frais…)

Quel est l’objectif ?
Constituer, petit à petit, une rente en minimisant les risques. L’objectif est fixé à long terme (l’unité, c’est la dizaine d’années), mais je ne m’interdis pas de bouger certaines lignes, loin de là.

Pourquoi autant de foncières ?
Tout d’abord, simplement parce que j’aime bien recevoir des dividendes. J’ai l’impression d’être déjà "un peu" rentier. Il faut dire que j’ai un faible TMI (14% pour l’instant). De plus, je trouve les foncières souvent plus faciles à analyser. L’investissement value me paraît souvent très compliqué. Je m’y essaie à dose homéopathique.

Moins subjectivement, je pense que le rendement va avoir de plus en plus de valeur, c’est-à-dire que les entreprises capables de servir à leurs actionnaires un beau dividende sont destinées à devenir de plus en plus chères. Une partie du chemin est déjà fait. Les politiques non conventionnelles des banques centrales ont fait baisser les taux et donc monter beaucoup de valeurs de rendement. Pour moi, ce mouvement est loin d’être fini, particulièrement en Europe. Les États endettés n’ont aucun intérêt à voir augmenter les taux auxquels ils se financent. Ils y ont d’autant moins intérêt qu’une hausse de taux limiterait encore plus l’inflation qui, non seulement rembourse leurs dettes, mais renfloue leurs caisses. Les ménages, presque aussi endettés, n’ont pas plus intérêt à voter pour des politiques qui favoriseraient des "taux de marché". Vous allez me dire, les banques centrales sont indépendantes. Mouais, c’est très relatif. Dans tous les cas, il n’y a pas d’inflation, donc elles ne sont contraintes en rien de ce côté-là.

Pourquoi les foncières alors ? Le statut fiscal des REITs ou des SIIC françaises est conçu pour le rendement. Leurs sources de revenus sont fiables et contractualisées à long terme pour la plupart. Alors que le rendement de l’immobilier d’entreprise a légèrement baissé, les taux auxquels elles se financent se sont écroulés. L’immobilier comme dernière poche de rendement devrait continuer à attirer beaucoup de monde, assureurs en tête.

Pourquoi ne pas se concentrer sur les foncières européennes ? Pourquoi aller aux États-Unis que l’on dit proches de remonter leur taux ? Premièrement, la hausse de taux, on l’attend toujours pour l’instant… Ensuite, si jamais elle devait arriver, elle serait faible et déboucherait sur une différence de politique monétaire entre l’Europe et les États-Unis. Le change serait alors une sorte d’assurance. Ca serait même un bonus pour un investissement de rendement, parce qu’à admettre que la valeur des REITs s’effondre en cas de hausse de taux, leur dividende resterait le même pour l’immense majorité d’entre elles. Pour un "income investor" dont la monnaie de consommation est l’euro, c’est tout bénéf.

Merci si vous avez eu la patience de me lire jusqu’ici. Maintenant, que je me plante en beauté ou pas, vous saurez pourquoi. wink

Dernière modification par PierreQuiroule (09/10/2015 19h04)

Mots-clés : foncières, pea, portefeuille, reits, siic

Hors ligne

 

#2 09/10/2015 19h48 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   85 

Bonsoir,
Merci pour le partage et la présentation par typologie de titres qui donne envie de lire Lynch.
Avez-vous pensé à vous fixer un benchmark relativement neutre pour vous situer ? A la longue cela permet d’évaluer si le stock picking est gagnant ou pas, s’il vaut la peine. Oui, que de foncières !

Hors ligne

 

#3 10/10/2015 15h01 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Vous avez raison, il faudrait que je prenne une référence pour évaluer mes performances. C’est d’ailleurs un peu pour suivre l’évolution de mon portefeuille que j’ouvre ce fil. Il faudrait que je calcule le prix de la part pour que la comparaison ait un sens. Je vais réfléchir à la référence et à la manière de faire. Merci !

Hors ligne

 

#4 10/10/2015 17h05 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   211 

Merci pour la présentation PierreQuiroule.

PierreQuiroule a écrit :

De plus, je trouve les foncières souvent plus faciles à analyser. L’investissement value me paraît souvent très compliqué. Je m’y essaie à dose homéopathique.

Il me semble que cela dépend de quoi en parle et de sa sensibilité personnelle.

Je trouve personnellement qu’il est plus facile d’analyser une entreprise qui vend des vêtements, de la sauce tomate ou des boîtes en plastique plutôt qu’une foncière qui doit naviguer dans un environnement financier complexe.

Ce que je trouve le plus intéressant dans la classification de Lynch, que je trouve très claire et facile à intégrer, c’est surtout la manière dont les entreprises peuvent basculer d’une catégorie à l’autre. C’est fascinant.

Bonne continuation et bon courage pour suivre vos 50 entreprises ;-).

Hors ligne

 

#5 10/10/2015 19h00 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   85 

PierreQuiRoule a écrit :

Je vais réfléchir à la référence et à la manière de faire

Pour le calcul en valeur de part cela me semblait infaisable jusqu’au jour où j’ai trouvé les quelques indications suivantes qui ont été très éclairantes pour moi, je ne sais plus d’où elles viennent mais je les avais "copié/collé" et depuis je les utilise :

Au premier versement:
Valeur Liquidative initiale fixée arbitrairement à 100
Nombre de part calculé: (Montant du versement / 100)

A tout moment:
Le nombre de part est connu.
Valeur Liquidative = Valorisation du portefeuille (liquidités incluses) / Nombre de parts

Pour tout nouvel apport
Nouveau nombre de part = ancien nombre de part + Montant du versement / VL du jour

Pour tout retrait
Nouveau nombre de part = ancien nombre de part - Montant du retrait / VL du jour

Les dividendes et les frais ne sont pas considérés commes des parts en + ou en moins , mais sont implicitement pris en compte dans la valeur liquidative.

Hors ligne

 

#6 11/10/2015 13h34 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

spiny a écrit :

Il me semble que cela dépend de quoi en parle et de sa sensibilité personnelle.

Je trouve personnellement qu’il est plus facile d’analyser une entreprise qui vend des vêtements, de la sauce tomate ou des boîtes en plastique plutôt qu’une foncière qui doit naviguer dans un environnement financier complexe.

C’est vrai, tout est une question d’affinités personnelles. smile

Personnellement, si j’estime qu’il est plus facile de comprendre le fonctionnement d’une foncière, c’est surtout que je trouve ses perspectives plus facilement prévisibles. Pour évaluer une entreprise qui vend des vêtements, je suis handicapé, car je ne connais rien à la mode, je ne sais pas du tout s’ils vont en vendre autant ou plus l’année prochaine. Il faudrait que je me renseigne sur les créatifs de la boîte, ses prix, son image, ses sous-traitants, le coup de sa matière première, sur ce que manigancent ses concurrents, etc.
Par contre, l’enseigne qui vend ces vêtements est probablement liée par un bail à long terme, elle va très certainement payer quasiment le même loyer l’année prochaine. Et même si ce n’était pas le cas, du point de vue d’une foncière, c’est juste un locataire parmi d’autres. En regardant le portefeuille d’une foncière, pour peu que ça ne ressemble pas un champ de ruines, je peux raisonnablement estimer ses flux de trésorerie pour les prochaines années.

De plus, en Europe, la publication de l’ANR des foncières, c’est carrément cadeau ! Une foncière bien gérée n’a aucune raison de coter largement en dessous de son ANR (il peut simplement être trompeur pour les foncières avec d’autres activités que la location, comme la gestion pour le compte de tiers ou la construction ; à vérifier dans les comptes). Bien sûr, il faut prendre en compte sa dynamique, la structure de sa dette, la durée des baux, la soutenabilité de son dividende, mais globalement j’ai l’impression d’avoir beaucoup plus d’éléments sûrs, ou du moins probables, que pour analyser une société commerciale.

skywalker31 a écrit :

Pour le calcul en valeur de part cela me semblait infaisable jusqu’au jour où j’ai trouvé les quelques indications suivantes

Ce petit mode d’emploi va bien m’aider. Ca paraît tout de suite plus simple. Merci !

Dernière modification par PierreQuiroule (11/10/2015 13h37)

Hors ligne

 

#7 18/10/2015 13h27 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   -6 

Avec 160K en PEA je ferai 8 lignes de 20K chacune. Et si les 160K ne sont pas en PEA je mettrai 150 K tout sur le PEA et 10K sur un PEA PME pour autant de ne pas en avoir besoin…En plus avec les frais de broker et la TTF et bien il vaut mieux réduire au minimum les frais. Mais par contre c’est très intéressant votre catégorisation
Et pour devancer votre question en cas de baisse du marché…Et bien j’essaie de sortir avant et je reinvestis quand la reprise est là. J’aime les stratégies simples…Et bien entendu il faut plutôt des françaises (pour capter le maximum des dividendes) et choisir celles à haut dividende…Mais bon à chacun sa stratégie…

Dernière modification par GeorgeWeah1 (18/10/2015 13h34)

Hors ligne

 

#8 18/10/2015 14h15 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   211 

GeorgeWeah1 a écrit :

Et pour devancer votre question en cas de baisse du marché…Et bien j’essaie de sortir avant et je reinvestis quand la reprise est là. J’aime les stratégies simples…

Bonjour GeorgeWeah1, je crois que beaucoup aiment les stratégies simples mais de là à deviner le sens des marchés…Si vous avez une méthode infaillible, je crois que vous avez trouvez le graal.

GeorgeWeah1 a écrit :

Et bien entendu il faut plutôt des françaises (pour capter le maximum des dividendes) et choisir celles à haut dividende…Mais bon à chacun sa stratégie…

Je crois qu’il faut s’affranchir de ce genre de règles car cela comporte le risque de passer à côté d’une bonne opportunité.
Quant aux entreprises à "haut dividende" (qu’entendez-vous par là ?), il a été très clairement démontré à maintes reprises, notamment sur ce forum, que leurs performances boursières sont inférieures à long terme par rapport à celles qui versent un dividende modéré et je ne parle même pas de la capacité à maintenir dans la durée le versement du dividende.
Les entreprises qui ne versent pas de dividendes et qui sont capables de réinvestir leurs profits à un niveau de rentabilité élevé sont les candidates parfaites pour un PEA…mais elles sont aussi plus difficiles à dénicher.

Hors ligne

 

#9 18/10/2015 14h26 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   29 

spiny a écrit :

GeorgeWeah1 a écrit :

    Et bien entendu il faut plutôt des françaises (pour capter le maximum des dividendes) et choisir celles à haut dividende…Mais bon à chacun sa stratégie…

Je crois qu’il faut s’affranchir de ce genre de règles car cela comporte le risque de passer à côté d’une bonne opportunité.
Quant aux entreprises à "haut dividende" (qu’entendez-vous par là ?), il a été très clairement démontré à maintes reprises, notamment sur ce forum, que leurs performances boursières sont inférieures à long terme par rapport à celles qui versent un dividende modéré et je ne parle même pas de la capacité à maintenir dans la durée le versement du dividende.
Les entreprises qui ne versent pas de dividendes et qui sont capables de réinvestir leurs profits à un niveau de rentabilité élevé sont les candidates parfaites pour un PEA…mais elles sont aussi plus difficiles à dénicher.

Le dernier exemple avec Néopost pour confirmer ce que dit Spiny.

GeorgeWeah1 a écrit :

Et bien j’essaie de sortir avant et je reinvestis quand la reprise est là. J’aime les stratégies simples…

Essayer de sortir avant la baisse des marchés, c’est à la portée de tout le monde. Sortir avant la baisse des marchés, ce n’est pas à la portée de tout le monde.


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#10 18/10/2015 19h41 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Bonsoir à tous,
Sur l’ensemble de cette somme, je n’ai que 40 000 sur mon PEA. J’en ai déjà plus ou moins évoqué les raisons. Tout d’abord, j’ai un faible TMI ce qui limite l’impact de la fiscalité. Ensuite, je souhaite avoir une importante part de foncières qui, même françaises, sont inéligibles au PEA. De plus, les foncières étrangères bénéficient d’avantages fiscaux assez débattus (et peut être provisoires) pour ne pas y revenir ici…

J’avoue ne pas avoir la moindre idée de quand sortir d’un marché et de quand y revenir ! Comme l’a écrit Jim Rogers "Markets often rise higher than you think is possible, and fall lower than you can possibly imagine". Depuis que j’ai mis mes premiers euros en bourse, et après quelques "aller-retour" hasardeux, je pense que cette citation est l’une des plus importantes à garder en tête. La seule chose que j’essaye de faire, c’est d’acheter sur un support historique une valeur pour laquelle j’ai déjà une conviction fondamentalement positive.

Enfin, en ce qui concerne la question des dividendes, il faut différencier à mon avis. Une entreprise qui verse de gros dividendes peut être une bonne affaire à condition qu’elle en ait la structure, c’est à dire : un flux de trésorerie stable, prévisible et, si possible, en croissance. Tout le contraire de Neopost que je n’ai jamais considéré comme une valeur de rendement…
A l’inverse - j’y reviens ! - les REITs et SIIC sont des véhicules parfaits pour servir un dividende. Même et surtout sur le plan fiscal, car elles sont presque "transparentes". Ce qui implique qu’elles sont d’autant plus intéressantes lorsqu’on subit, personnellement, un impôt assez faible. Du moins, c’est ma conviction.

Hors ligne

 

#11 31/10/2015 20h43 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

On est à la fin du mois boursier,  c’est le bon moment pour initier un reporting à rythme régulier. Je ne sais pas si j’aurais la volonté de m’y tenir, mais l’intention est là !

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_portefeuille_actions_oct_2015.png

Performance :
Par rapport à la fin du mois dernier, le portefeuille reprendre 6.39% soit 10 337 €. Je n’ai pas encore eu le temps de me fixer un benchmark…

Activité :
Réinvestissement de 1000 euros de dividende sur Dream Office.

Faits marquants :
- Dépréciation de l’euro face au dollar US en deux temps : discours de Dragui, puis communiqué de la Fed, mais ça ne va pas aussi vite que je l’espérais. Je reste pourtant baissier pour la paire du fait des fondamentaux des deux zones et des politiques monétaires qui en découlent.
- Le pétrole joue au Yoyo. Les cours des pétrolières et, dans une moindre mesure, du dollar canadien, fluctuent en fonction.
- Confirmation de ma grosse erreur d’appréciation avec Rallye. Acheté pour jouer la reprise en Europe, c’était évidemment une erreur de négliger la grosse exposition du titre au Brésil. Ca devient une de ces lignes qu’on conserve sans conviction dans l’attente d’un hypothétique point de sortie.

De nombreux résultats trimestriels :
Quelques commentaires très rapides pour ce qui me revient en tête :
- Altarea, ma deuxième ligne, a annoncé des résultats très satisfaisants. Ma conviction n’en est que renforcée.
- STAG, l’une de mes plus grosses lignes parmi les REITs, a annoncé de très bons résultats aussi.
- EPR, résultats satisfaisants et annonce de la guidance 2016 encourageante.
- Realty Income, résultats conforment aux attentes. Guidances 2015 légèrement réévaluées. Du solide, dommage qu’il n’y ait pas plus souvent des points d’entrée raisonnables.
- Microsoft et Google (Alphabet) ont annoncé de bons résultats assez commentés pour qu’il ne soit pas utile d’y revenir je pense. Le + 10% le lendemain fait tout de même plaisir à voir. smile

Dividende actions et SCPI :
Pour ce premier "vrai" reporting, j’inclus dans le prévisionnel des dividendes mon portefeuille de SCPI.

Total portefeuille SCPI (valeur de cession) : 47 389 €
Détail :
- Multimmobilier 2 : 7065 €
- Rivoli : 14 006 €
- PFO2 : 8 738 €
- Corum conviction : 9 199 €
- Foncia Pierre rend. : 8 378 €

État de ma "mini" rente (!) :
- Total annuel net hors IR* : 8695€
- Moyenne mensuelle nette hors IR : 725€
* C’est à dire sommes perçues sur le compte, hors IR, mais aussi hors crédit d’impôt.
Détails :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_dividendes_oct_2015.png

Hors ligne

 

#12 02/01/2016 12h21 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Bonne année à tous !
Le début de l’année permet de prendre date, même s’il n’y a rien d’extraordinaire à dire depuis mon dernier reporting de fin octobre. Depuis cette date, le portefeuille perd un peu plus de 2000 euros, avec entre temps des variations importantes très liées au change et aux cours des foncières : rien de très original.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_portefeuille_actions_02-01-2016.png

Quelques mouvements à signaler, ils datent presque tous de novembre. Mon objectif est de revenir progressivement à une diversification plus raisonnable…

Au PEA :
- Vente de Zodiac suite aux résultats. C’était une ligne "historique" à +200%. L’aventure se termine pour moi. Belle entreprise, mais je pense que leur mauvaise passe n’est pas terminée.
- Vente de Vinci. Rien à reprocher à la société, mais à +100% et proche des records historiques, je pense qu’il était sage de vendre.
- Vente d’Air liquide, même raison sauf que je n’étais investi que depuis quelques mois avec un +20%.
- Réinvestissement  pour renforcer Royal Dush Shell, Groupe Crit et LDLC. Le premier est toujours aussi décoté dans l’attente d’un mieux sur la marché du pétrole. Le deuxième(Groupe Crit pour ceux qui suivent pas !) reste un investissement value. Les bons résultats et les bonnes perspectives n’ont pas fait varier le titre. J’y vois une nouvelle opportunité. Enfin, LDLC n’a pas déçu lors de ses résultats et s’est bien apprécié  depuis mon renforcement grâce à l’annonce du rachat de Materiel.net. Une belle valeur de croissance en laquelle je crois.

Dans le CT :
- Allègement de Foncière des murs, ma première ligne jusqu’à présent. Les événements à Paris m’incitent à faire ce que j’hésitais à faire : prendre une partie de mes gains. Les hôtels sont en première ligne…
- J’ai légèrement augmenté mon exposition à Cominar (c’est pas la foncière du siècle, mais au cours actuel c’est difficile ne se pas se laisser tenter), MRM (qui est encore moins la foncière du siècle, mais j’espère que l’action de Scor va finir par réduire la décote) et STAG Industrial (qui me semble excessivement sanctionnée par le marché, cf mon post au dessus).

***

Du côté des dividendes, il n’y a pas de grande évolution.
A noter que la SCPI Corum conviction passe au dividende mensuel, ce qui "lisse" légèrement la mini rente.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_dividendes_02-01-2016.png

Hors ligne

 

#13 29/03/2016 22h44 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Trois mois après le 1er janvier, il est temps de faire une petite mise à jour.

Suivi
Je suis en progression depuis le début de l’année (+ 3700 euros). C’est juste de la chance, les REITs et les foncières, auxquels je suis surexposé, ont tout simplement bien monté. A l’inverse, ma thèse haussière sur le dollar ne se vérifie pas du tout.

Ca me donne l’occasion d’initier un suivi par valeur de la part (merci à skywalker31 pour m’avoir indiqué supra comment faire). Un tel suivi devenait indispensable, car je vais surement devoir piocher un peu dans mon portefeuille pour financer des projets perso.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_2016-03-29_valeur_de_la_part.png
Je ne pars que d’octobre, parce que j’ai eu la flemme de reprendre les mouvements de liquidités avant. Le portefeuille est, dans tous les cas, proche de son plus haut.

Mouvements
Quelques mouvements, pour ceux qui me reviennent en tête :
- Vente de Realty Income qui atteint des niveaux bullesques.
- Vente d’EDF en forte perte, achetée pour des raisons assez stupides.
- Vente de General Electric, pas assez dynamique.
- Renforcement : LVMH, Nestlé, Scor, Atrium european real estate.
- Quelques mouvements sur les lignes value, mais toujours à dose homéopathique. La bonne nouvelle, c’est que je me sens de plus en plus à l’aise avec ce type d’investissement.

Répartition
J’ai réussi à trouver comment convertir facilement un tableau Google Sheets en texte avec UltraEdit. Ca permettra à Google d’indexer le nom des valeurs. J’espère aussi que ça sera plus lisible pour le forum.

                               Valo.      Valo. %    Perf. %    Perf. 
Totalité du port.              173547€    100.0%     +1.7%      +2881€
                                                                      
Répartition par devise                                                
EUR                            86703€     50.0%      +9.7%      +7700€
USD                            51635€     29.8%      +0.8%      +398€ 
CAD                            27313€     15.7%      -12.3%     -3817€
CHF                            4211€      2.4%       +107.6%    +2183€
GBX                            3685€      2.1%       -49.3%     -3583€
                                                                      
49 lignes                                                             
Poids moyen de 3542 €                                                 
                                                                      
Répartition par catégorie                                             
Dividende                      118012€    68.0%      +0.7%      +868€ 
   Unibail  (PEA)              2399€      1.4%       +72.1%     +1005€
   Foncière des murs           7798€      4.5%       +29.4%     +1770€
   Immobilière Dassault        6960€      4.0%       +37.6%     +1903€
   Paref                       4256€      2.5%       +20.8%     +734€ 
   Foncière des régions        2311€      1.3%       +10.5%     +219€ 
   Altarea                     10324€     5.9%       +23.3%     +1954€
   Southern Company            1360€      0.8%       +20.6%     +232€ 
   EPR Properties              5595€      3.2%       +22.0%     +1009€
   Omega                       2587€      1.5%       +0.5%      +13€  
   Eurosic                     5641€      3.3%       +9.6%      +492€ 
   Gramercy Property Trust     1924€      1.1%       +9.5%      +167€ 
   WP Carey                    7006€      4.0%       -5.8%      -431€ 
   HCP                         4432€      2.6%       -22.1%     -1259€
   MRM                         4048€      2.3%       +2.0%      +78€  
   Dream industrial            1158€      0.7%       +1.0%      +11€  
   Agellan REIT                1181€      0.7%       -3.6%      -44€  
   Artis REIT                  7533€      4.3%       -7.8%      -641€ 
   STAG indus.                 8221€      4.7%       -8.2%      -731€ 
   Atriuim                     7700€      4.4%       -14.1%     -1264€
   Dream Global                4785€      2.8%       -9.8%      -522€ 
   Lexington                   7681€      4.4%       -12.0%     -1050€
   Western Asset Mort.         455€       0.3%       -25.6%     -156€ 
   Cominar                     6762€      3.9%       -8.7%      -644€ 
   Dream Office                5894€      3.4%       -25.1%     -1977€
Croissance                     13966€     8.0%       +60.5%     +5263€
   LDLC  (PEA)                 5653€      3.3%       +59.1%     +2099€
   Le Noble Age  (PEA)         4301€      2.5%       +54.7%     +1521€
   Google C                    1978€      1.1%       -          +1978€
   Google A                    2034€      1.2%       -14.1%     -335€ 
Value                          7736€      4.5%       -2.8%      -224€ 
   Dom Security  (PEA)         1156€      0.7%       +40.8%     +335€ 
   STEF  (PEA)                 498€       0.3%       +3.5%      +17€  
   Tivoly  (PEA)               486€       0.3%       -1.7%      -9€   
   Groupe Crit  (PEA)          2817€      1.6%       -5.5%      -165€ 
   DLSI  (PEA)                 468€       0.3%       -6.5%      -32€  
   Euromedis  (PEA)            455€       0.3%       -9.2%      -46€  
   Actia  (PEA)                1857€      1.1%       -14.9%     -324€ 
Piliers                        23564€     13.6%      +13.2%     +2742€
   LVMH  (PEA)                 3770€      2.2%       +12.7%     +425€ 
   Scor  (PEA)                 3417€      2.0%       -1.7%      -61€  
   Imerys  (PEA)               2405€      1.4%       -4.3%      -109€ 
   HSBC  (PEA)                 1399€      0.8%       -32.0%     -658€ 
   Nestlé                      4211€      2.4%       +107.6%    +2183€
   Microsoft                   3148€      1.8%       +26.8%     +666€ 
   AT&T                        2864€      1.7%       +16.1%     +397€ 
   Intel                       2351€      1.4%       -4.1%      -101€ 
Redressement                   9086€      5.2%       -34.0%     -4677€
   Total  (PEA)                721€       0.4%       -2.6%      -19€  
   Royal Dutch Shell  (PEA)    4657€      2.7%       -19.1%     -1099€
   Rio Tinto  (PEA)            1909€      1.1%       -40.4%     -1296€
   Banco Santander             24€        0.0%       -          +24€  
   BHP Billiton                1776€      1.0%       -56.3%     -2287€
Cyclique                       1183€      0.7%       -48.0%     -1090€
   Rallye  (PEA)               1183€      0.7%       -48.0%     -1090€

Dernière modification par PierreQuiroule (29/03/2016 22h47)

Hors ligne

 

#14 29/03/2016 23h14 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   29 

Bonsoir.

Quel est le montant de liquidité que vous investissez mensuellement (ou quand vous investissez) en moyenne ?

Si ce n’est pas indiscret, quels sont vos projets ? Et sur quelle valeur allez-vous "taper" pour vos projets ?

Concernant Realty Income, envisagez vous d’en reprendre un jour, et à quel cours ?

Bonne soirée.


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#15 29/03/2016 23h45 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Bonsoir Jeff33,
Depuis plusieurs années, j’économise entre 500 et 1500 euros par mois. Cependant, depuis quelques  mois, ce n’est plus possible.

Je ne souhaite pas tout dévoiler, car j’évolue dans un petit milieu où tout le monde - ou presque - se connaît. Pour simplifier disons que j’ai enchaîné plusieurs contrats et que j’attends qu’un poste se libère dans ma spécialité. Or, cela peut impliquer de déménager, etc. Pour le choix des valeurs à vendre, ça va être dur… Tout dépend du temps que je vais devoir attendre ce fameux poste, j’espère pouvoir simplement piocher dans les dividendes.

Bien sûr, Realty Income m’intéresse encore ! C’est une superbe valeur. Simplement, sa valorisation devient dingue. L’idéal serait un retour vers un P/AFFO de 16, ce qui devrait faire dans les 5% de rendement. C’est à ce prix que je l’avais acheté lors de la phase de crainte de remontée des taux. Ca relativise d’ailleurs bien des choses de repenser à la panique que la simple perspective de remontée de taux a générée !

Hors ligne

 

#16 01/06/2016 00h03 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Reporting rapide à l’occasion de la fin du mois de mai.

Suivi
+7.8% YTD.
+ 9,8% depuis le début du calcul en valeur de la part (octobre 2015). Je n’ai toutefois ni prélevé ni ajouté un euro au portefeuille depuis cette date.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_valeur_de_la_part_mai_2016.png

Mouvements
- Renforcement ou achat : PSB industries, SCOR, IDI, Le Bélier, OHI, CBL & Associates*.
- Vente de BHP Billiton (en perte), Tivoly (en légère PV).
- Allègement : Immobilière Dassault.

Suite à la discussion initiée par Mevo, je me suis laissé tenter par une petite position sur CBL & Associates. Les risques (retail, FBI, taux, etc.) me semblent très bien payés et, avec un payout ratio de moins de 50%, il y a de toute façon de quoi faire face à quelques difficultés…

Répartition
Mon portefeuille au 31/05/2016 :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_portefeuille_actions_mai_2016.png

Hors ligne

 

#17 01/06/2016 16h11 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   43 

Le classement thématique de vos entreprises est très pertinent.
Pourquoi avez vous décidé de vendre BHP ?

Hors ligne

 

#18 01/06/2016 22h51 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Bonsoir Ostal,
Cette classification est celle recommandée par Peter Lynch dans Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse (un livre rafraîchissant et d’une rare pertinence).

Concernant BHP, j’ai décidé de vendre tout d’abord parce que ma ligne était sur le compte titres. Fiscalement, j’y trouve un avantage. Je n’exclus pas d’y revenir, mais dans le cadre du PEA. Pour l’instant, je reste toutefois très méfiant, la forte hausse des matières premières dans les années 2000 ressemble de plus en plus à un épiphénomène. Si on revient à la moyenne historique, même BHP sera mal.

Dernière modification par PierreQuiroule (01/06/2016 22h52)

Hors ligne

 

#19 02/07/2016 12h14 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Reporting au 31/06/2016

Performance et commentaire

+11,6% YTD.
+ 13,7% depuis le début du calcul en valeur de la part (octobre 2015). Je n’ai toutefois ni prélevé ni ajouté un euro au portefeuille depuis cette date.

- Le portefeuille a, non seulement, très bien résisté au brexit, mais il a atteint un nouveau plus haut, bénéficiant de la chute des taux (favorable aux foncières et utilities) et de la dépréciation de l’euro. Ces deux facteurs étant mes paris principaux, j’en bénéfice pleinement.
- Facteur chance ou pas, je serais plus que content de reproduire cette performance dans la deuxième moitié de l’année.
- Problème : je ne vois pas beaucoup d’opportunités d’achat ou d’arbitrage aux prix actuels…

***

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_valeur_de_la_part_juin_2016.png
(Avec correction d’une erreur sur les graphiques précédents concernant le MSCI World.)

Mouvements
- Renforcement ou achat : LVMH, Keyyo, PSB industries, SCOR, Le Bélier, HSBC, CBL & Associates.
- Vente de DLSI(j’ai pris mes bénéfices à +30% sur une petite ligne), Imerys (arbitrée pour acheter Keyyo notamment).
- Allègement : Immobilière Dassault, CRIT (petite prise de bénéfice).

Répartition
Le portefeuille au 31/06/2016 :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_screenshot_20160702-114218.png

Hors ligne

 

#20 15/11/2016 00h55 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   93 

Bonjour à tous,
Je suis heureux de ne pas (encore ?) avoir eu à piocher dans mon portefeuille pour financer mes projets, mais j’ai eu peu de temps pour m’en occuper et encore moins pour participer au forum.

Performance et commentaires
+11,6% YTD
+13,8% depuis le début du suivi en valeur de la part (15 octobre 2015)
(Sans compter quelques centaines d’euros de dividendes détachés, mais non versés.)

Le portefeuille est au même niveau que lors du dernier reporting. Quatre mois pour rien ? Je ne vais pas m’en plaindre ! Ma surexposition aux foncières aurait pu me coûter beaucoup plus cher. La bonne performance du PEA compense en partie la claque de l’avant et de l’après Trump sur les REITs US (déjà atténuée par la hausse du dollar). Quant aux REITs canadiennes, il aurait fallu deux PEA pour compenser leur mauvaise performance avec une prime spécial pour Cominar qui réussit à 1) ne pas être dans une région en crise 2) tout en devant faire une augmentation de capital au plus mauvais moment 3) en même temps qu’elle rétabli son DRIP 4) et en continuant à distribuer beaucoup trop.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_valeurpart20161114.png

On remarquera que le CW8 est au plus haut depuis que je le suis.
Fou fou fou.

Question dividende, le portefeuille se porte très bien, merci la hausse du dollar !
Compte titres + SCPI donnent 746 € par mois (en moyenne) après prélèvements sociaux et éventuelle retenue à la source, mais hors IR.

Mouvements
Il y a pas mal de ventes, mais elles ne sont pas forcément le témoignage d’une appréciation très négative d’une valeur, elles sont aussi en partie motivées par la volonté de concentrer mon portefeuille, difficile à suivre en ce moment.

Concernant les foncières/REITs :
- J’ai fortement allégé ma ligne HCP avant le spin off, j’aurais dû la liquider. La façon dont ce spin off a été mené, tout ça pour gâcher le statut d’aristocrat, ne me plaît pas du tout. Erreur de ma part par dessus ça : conserver une petite ligne HCP pour recevoir simplement 12 actions Quality Care Properties. Erreur n° 2 : ne pas vendre tout de suite comme l’a fait IH (faut dire que Binck a fait des miracles en livrant les titres si vite, j’étais limite sous le choc). Que faire avec ces 12 titres de propriétés indésirables, louées à des locataires en difficultés, alors qu’ils me coûteront la moitié de leur prix en frais et impôts si je les vends ? J’exagère, bien sûr.
- Toujours au niveau des REITs : renforcement de CBL, Dream office (si si j’ai osé), Dream industrial, LXP, OHI.
- Vente de FDR au profit d’une ligne Icade (acheté un peu tôt) et de Paref.
- Tentative d’allègement d’IMDA (si quelqu’un veut bien peupler le carnet d’ordre, je m’y sens seul, très seul avec la froideur des robots pour seule compagnie).

PEA et compte titres hors foncières :
- Vente de Southern Company : j’étais pas à l’aise, car je ne comprends pas assez bien le dossier.
- Vente d’Actia : vente pour arbitrage.
- Vente d’Euromedis : très petite ligne vendue un peu sur un coup de tête, marre d’attendre qu’il se passe quelque chose.
- Renforcements : IT link, Keyyo, LDLC, Scor.

Je regarde de près :
- Vinci qui arrive sur des niveaux intéressants.
- Nike, une entreprise extraordinaire à un prix (presque) raisonnable.
- Swisscom, qui a bien baissé aussi, pour la joie d’avoir un dividende de 5% en CHF.

Répartition :
Positions au 14/11/2016 :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_screenshot_20161115-002342.png

Dernière modification par PierreQuiroule (15/11/2016 00h59)

Hors ligne

 

#21 19/11/2016 06h34 → Portefeuille d'actions de PierreQuiroule (foncières, pea, portefeuille, reits, siic)

Membre
Réputation :   65 

Bonjour Pierre,

Ayant quelques lignes en commun, je continue à suivre…

Je suis sorti de KEYYO récemment. Je conserve CRIT (AMIRAL GESTION vient de passer les 5%).

DOM a droit à une pleine page dans l’hebdo boursier du week-end.

On y parle entre autre des serrures sans clé…

Vu la discrétion habituelle de la boîte, la journaliste doit être amoureuse du patron ; elle vise 52 !

@suivre
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (19/11/2016 07h00)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech