Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 08/10/2015 15h22 → Remboursement anticipé d'un crédit sur un bien commun ? (conjoint, mariage, remboursement)

Membre
Réputation :   84 

Bonjour,
ma question est plutôt simple.
Elle m’a été inspiré par océane. Vu que je me posais la question également pour mon cas perso, me voilà.

Voilà simplement : un bien de 100.000€, acheté entièrement à crédit par un couple. Répartition à 50/50.

Supposons qu’un des 2 conjoints a en nom propre 50.000€ cash sous son matelas (sur son compte en banque, ça peux aussi fonctionner! smile )
Est ce qu’il peux rembourser sa moitié, et laisser l’autre conjoint gérer seul la moitié restante ?

Le contrat de mariage ou de pacs change t’il quelque chose à cette problématique ?

Mots-clés : conjoint, mariage, remboursement

Hors ligne

 

#2 09/10/2015 00h45 → Remboursement anticipé d'un crédit sur un bien commun ? (conjoint, mariage, remboursement)

Membre
Réputation :   43 

Bonjour,

Si vous avez un seul crédit le banquier se moque de qui paie tant que c’est payé il n’y a pas de 50/50.Si vous mettez 50K de remboursement anticipé soit vous diminuez vos échéances pour deux soit vous remboursez plus vite a deux(vous restez solidaire).Bien sur vous pourriez dire a votre dame qu’elle vous ait redevable d’une certaine somme et vous pourriez aussi aller chez le notaire changer le 50/50 mais ça serait pas bon pour la paix des ménages je pense.

L’indivision des concubins et pacsés coûte plus cher en frais de notaire que les gens mariés.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#3 09/10/2015 01h48 → Remboursement anticipé d'un crédit sur un bien commun ? (conjoint, mariage, remboursement)

Modérateur
Réputation :   1084 

Le contrat de mariage ou de pacs change pas mal de choses à votre problématique, selon que vous êtes par exemple en communauté (l’appartement acheté appartient à la communauté, tout comme les revenus des 2 conjoints) ou en séparation (chacun garde ses biens et revenus en propre, et contribue aux charges du ménage).

N’arrivez-vous pas à placer vos 50k€ de manière à générer un rendement net supérieur au coût de votre emprunt ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 09/10/2015 14h53 → Remboursement anticipé d'un crédit sur un bien commun ? (conjoint, mariage, remboursement)

Membre
Réputation :   84 

mehdi57 a écrit :

Si vous avez un seul crédit le banquier se moque de qui paie tant que c’est payé il n’y a pas de 50/50.Si vous mettez 50K de remboursement anticipé soit vous diminuez vos échéances pour deux soit vous remboursez plus vite a deux(vous restez solidaire).

Donc en cas de dissolution du contrat, la maison appartient à 50/50 même si le financement réel est 75/25.
Là je vois rapidement arriver les problèmes de partage ou de succession surtout en cas de famille recomposé.

GoodbyLenine a écrit :

Le contrat de mariage ou de pacs change pas mal de choses à votre problématique, selon que vous êtes par exemple en communauté (l’appartement acheté appartient à la communauté, tout comme les revenus des 2 conjoints) ou en séparation (chacun garde ses biens et revenus en propre, et contribue aux charges du ménage).

Pour la communauté, ça me semble irréaliste. Dans ce cas, mieux vaut mettre son apport sur un support dédié histoire de ne pas mélanger bien propre et bien commun (est propre l’héritage et l’avant contrat).
Pour en couple en séparation, la répartition du bien est défini au départ, si l’un des conjoint reçoit une somme en cours d’emprunt (héritage, vente d’un bien propre, déblocage d’un PEE, …) et le met dans le bien, cela n’impacte pas la répartition.
Sauf à repasser chez le notaire.

Donc au final, ça me parait peu possible, quelque soit le contrat ?

GoodbyLenine a écrit :

N’arrivez-vous pas à placer vos 50k€ de manière à générer un rendement net supérieur au coût de votre emprunt ?

En prenant la calculette meilleurtaux, j’obtiens 685,08 (ont 30€ d’assurance) pour 100.000 sur 15 ans.
Il me faudrait donc obtenir la moitié de cette somme en net pour compenser (un peu moins au vu de l’assurance) : soit 655,08*12/2 soit 3.930€
Ce qui nous fait un rendement net de net à 7,9%. Soit plus de 10% avant impôt!
Pas évident à trouver!

Hors ligne

 

#5 09/10/2015 15h24 → Remboursement anticipé d'un crédit sur un bien commun ? (conjoint, mariage, remboursement)

Modérateur
Réputation :   1084 

Remarque : Les calculs de gunday pour conclure "rendement net de net à 7,9%. Soit plus de 10% avant impôt!" sont fantaisistes et erronés (il mélange allégrement intérêts et capital remboursé…).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#6 09/10/2015 15h45 → Remboursement anticipé d'un crédit sur un bien commun ? (conjoint, mariage, remboursement)

Membre
Réputation :   84 

GoodbyLenine a écrit :

Remarque : Les calculs de gunday pour conclure "rendement net de net à 7,9%. Soit plus de 10% avant impôt!" sont fantaisistes et erronés (il mélange allégrement intérêts et capital remboursé…).

Effectivement, je n’avais pas pensé au capital. Juste à l’échéance sortante mensuellement.
Bon le calcul hors capital va être plus compliqué.

Hors ligne

 

#7 09/10/2015 22h55 → Remboursement anticipé d'un crédit sur un bien commun ? (conjoint, mariage, remboursement)

Membre
Réputation :   43 

Bonsoir,

Pour le concubinage en cas de séparation la personne qui garde le bien devra payer une soulte a l’autre et si vous avez bien bossé votre maison vaudra plus de 100K donc vos 50K se feront gober sans parler des frais de notaire.Malheureusement en cas de décès les concubins sont considérés comme des tiers donc il faut prévoir un testament.On doit pas être loin pour les Pacsés.
PACS
et succession : droits des concubins et des PACS et succession


Pour le taux du placement je ferai simple : supérieur au taux du crédit.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech