Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 21/12/2012 17h18 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   16 

Merci pour vos réponses, je vais bien réfléchir maintenant…
Je comptais investir max. 3000 euros - ticket d entrée - même si mes impôts sont plus grands, pour voir.
La question que je me pose - y a t-il quelqu un  qui a eu une expérience positive avec le Girardin ?
Car j ai l impression qu il n y a aucun cas positif tout simplement…


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#27 21/12/2012 19h46 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   17 

La grande majorité des Girardin, comme des autres opérations de défiscalisation décriées d’ailleurs, se déroulent sans problème. Mais, on entends seulement parler de celles qui se passent mal, et c’est logique.

Hors ligne

 

#28 21/12/2012 22h06 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   16 

Question pour Julien, s il vous plait.
Vous dites que même si la compagnie effectuant le montage financier s engage a rembourser les frais en cas de redressement fiscal, elle peut être insolvable.
Une compagnie me dit qu ils ont souscrit une assurance de responsabilité civile qui, en cas de problème, prendra en charge des dépenses éventuels.
Qu en  pensez-vous, est-ce que ça tient la route ? L assurance peut-elle réellement prendre en charge ces frais?


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#29 21/12/2012 23h01 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   

La RC Pro ne couvre que s’il y a eu faute du CGPI ( et ça sera à vous de le prouvez, probablement avec un procès & co )

Hors ligne

 

#30 21/12/2012 23h10 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   17 

Je pense pas qu’il s’agisse de la RCpro du CGPi, mais plutôt de la RCPro de la société qui monte et commercialise le Girardin.

Hors ligne

 

#31 21/12/2012 23h31 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   16 

Et qu en pensez-vous, si le projet a obtenu un agrément du Ministère des finances ,
y a t-il un risque de redressement fiscal malgré cela ?
Ce projet me semble de plus en plus complexe, en plus je n ai pas trouve un seul réel témoignage
positif sur le Girardin.


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#32 21/12/2012 23h41 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   17 

il y a toujours des risques, l’agrément ne change pas grand chose, voici les principales causes  (désolé je fais un copier/collé de mon site, j ai la flemme de reformuler):

epargne-en-france.com a écrit :

Tous les actionnaires d’une SNC sont tenus solidairement et indéfiniment aux dettes. En cas de défaillance de remboursement de l’emprunt, la charge peut se retrouver sur vos épaules. Il existe heureusement une parade pour annihiler ce risque, grâce à l’inclusion d’une clause de non-recours dans le contrat de financement avec la banque. Assurez-vous que c’est bien le cas dans votre projet.

De plus, le principe posé par la loi est que pour bénéficier de la réduction d’impôt, le matériel acheté par le la société doit être mis en exploitation pendant 5 ans. En d’autres termes, si la société d’exploitation vient à faire faillite ou si le matériel est cassé : vous serez redevable de la réduction précédemment accordée.

L’administration peut également remettre en cause l’avantage fiscal en cas de fraude de la part du gérant de la SNC : opération fictive ou ne répondant pas aux critères d’éligibilité, escroquerie…

Bien entendu, comprenez par « perte de la réduction d’impôt », la perte de l’ensemble de votre investissement pas seulement de la plus-value ! L’addition peut être vraiment salée.

-> Souscrire à une opération assurée et s’assurer de l’implication de la société qui va gérer le projet permet de minimiser les risques. Par contre il faut éplucher les divers contrats et leurs clauses. Je pense que si les contrats sont bons, le plus gros risque en cas de problème est de mettre un certain temps avant de revoir votre argent (longueur des procédures).

Je comprends votre méfiance, elle est justifiée. Comme toutes les défisc il y a eu énormément d’abus, comme il y a eu aussi une majorité d’opération sans problème.

Pour défiscaliser 3 000 euros peut être que d’autres solutions sont plus adaptées et moins risquées. En général le Giradin est employé pour des sommes plus importantes.

Dernière modification par bloom (22/12/2012 23h39)

Hors ligne

 

#33 22/12/2012 00h24 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   16 

Merci, BLOOM, pour vos réponses.
Effectivement, le risque parait très important. Je pense que je ne vais pas le faire,
pas envie de jouer a la roulette russe… Au moins, j attendrais le jour ou j ai une connaissance sérieuse qui pourra bien me conseiller.
Par contre, je ne trouve pas tellement d autres moyens de défiscalisation intéressants.
En connaissez-vous ?
Investir dans les SCPI est risque également et  SOFICA n est plus intéressant avec 18 pour cents de réduction seulement.
Loi Scellier disparait.
Autrement, j ai de l argent a placer et la aussi c est un problème, j ai pense aux livrets d épargne fiscalisés ou comptes a terme mais le rendement est bas.  Les seuls offres un peu intéressants sont Monabanque et VTB-banque.


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#34 22/12/2012 01h58 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   17 

Toutes défiscalisations, comme tout investissement, comportent un risque. A vous de les mesurer et de les ventiler pour les minimiser.

Armez vous de patience et lisez en profondeur les sections de ce forum. Beaucoup d’interventions sont de grande qualité. De même, le livre de Philippe peut vous aider en matière d’investissement.

Si vous sentez que vous avez besoin, faites vous épauler par un professionnel. Un bilan patrimonial peut vous permettre de voir plus clair sur ce dont vous avez vraiment besoin et comment y arriver en minimisant les risques. Les gestionnaires de patrimoines ne sont pas tous d’affreux margoulins ayant comme seul objectif de vous facturer des frais.

Parfois, payer 3 000 euros d’impôts n’est au final pas une si mauvaise chose. Peut être qu’il y a d’autre point dans votre organisation patrimoniale qui mérite d’avantage votre attention.

Pour vous répondre , je fais un peu d’auto promo et vous invite à jeter un oeil sur ma section défiscalisation ou gestion de patrimoine, c’est pas exhaustif mais ça peut vous aider :

http://www.epargne-en-france.com/gestion-de-patrimoine
http://www.epargne-en-france.com/defiscalisation

Hors ligne

 

#35 22/12/2012 11h39 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   16 

BLOOM, j ai regarde votre site, merci.
Je n ai pas compris , par contre, qui vous êtes exactement - un cabinet de gestion de patrimoine ?
Je n ai pas non plus trouve d adresse, êtes-vous situes a Paris ?


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#36 22/12/2012 14h59 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   17 

CGP de formation mais je n’exerce plus directement cet activité.  Aujourd’hui je fournis à une demi douzaine de cabinets un peu partout en France une vitrine web. Personnellement, je suis à Toulouse.

Hors ligne

 

#37 25/06/2013 17h48 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour, un CGPI m’a proposé ce produit dont j’ignorais l existence.
Quel est votre avis dessus?J’avoue n’avoir jamais entendu parler de cette "garantie" et de ce one shot

Défiscalisation industrielle : découvrez la Girardin "one shot"

Hors ligne

 

#38 25/06/2013 18h07 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   127 

Connais pas. Ça me parait curieux.

Le risque (faible ?) que je vois, si j’ai bien compris, c’est la stabilité de la législation fiscale

Hors ligne

 

#39 25/06/2013 18h30 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   39 

Jetez un oeil sur le web en googlant "girardin escroquerie" ou équivalent pour les principaux soucis. Un membre de ma famille y a laissé récemment plusieurs dizaines de milliers d’euros, et sauf erreur l’an dernier le fisc a refusé un grand nombre de montages notamment photovoltaiques qui "passaient" auparavant.

Mon expérience directe est plus limitée, j’ai refusé de m’engager apres avoir lu les documents détaillés : il fallait que je sois inscrit au registre du commerce, ce qui m’était interdit a l’époque, et je n’avais pas aimé l’absence de certitude quant au risque d’etre appelé pour plus que ma mise de départ.

Edit : article de Challenges sur le probleme. 6000 pigeons pour 80 MEUR
Investissement solaire en outremer : ces contribuables qui ont tout perdu avec le "Girardin industriel" - 27 septembre 2012 - Challenges.fr

Dernière modification par kmo (25/06/2013 18h36)

Hors ligne

 

#40 25/06/2013 18h42 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   66 

La facture s’élève pour moi à 50 K euros (j’ai "Girardinisé" sur 3 ans et sur les 3 ans les impôts ont trouvé des vices) et j’en suis à négocier les intérêts de retard et la majoration de 10%
Pas généralisable, mais bon…


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#41 25/06/2013 18h59 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   10 

Fuyez ce CGPI de suite.
Personne de censer ne peut proposer des produits comme ça au vu des retours.

J’avais écrit ça à l’époque :
Le Girardin industriel est-il risqué ? | Riche Idée
Mais vous avez des témoignages sur l’article CHallenges pour exemple :
Investissement solaire en outremer : ces contribuables qui ont tout perdu avec le "Girardin industriel" - 27 septembre 2012 - Challenges.fr

Hors ligne

 

#42 26/06/2013 08h54 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   158 

Comme je l’ai déjà indiqué dans la file Produits de défiscalisation que vous avez testés ? j’ai aussi été victime d’un montage en Girardin Industriel (avec pourtant sur la plaquette commerciale  une mention «validé par la Direction Générale des Impôts…).

Une rapide recherche sur le net vous confirmera que les litiges avec le fisc se multiplient…

A mon avis ce type de montage est dorénavant trop risqué…

Hors ligne

 

#43 30/07/2013 19h14 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
J’essaie de trouver des infos sur des produits de Girardin Industriel proposés par Financ’Ile (Financile.com) mais je ne trouve aucun avis (positif ou négatif) sur cette société ou leurs produits.
Quelqu’un connaît ?

Merci d’avance

Hors ligne

 

#44 16/10/2013 22h52 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   

bonjour
suis CGP et je ne les connais pas….
si je puis me permettre un conseil privilégiez toujours les opérations avec agréments de BERCY aux autres et si possible l’article 199C (financement/portage logement social) au 199B (industriel)

Hors ligne

 

#45 17/10/2013 08h45 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   158 

Afin d’alimenter la réflexion des personnes tentées par des opérations de défiscalisation (c’est bientôt la fin d’année et les vendeurs vont se "déchaîner"!) je relaye une partie d’un article paru dans "Le Particulier" traitant entre autre du Girardin Industriel. Le titre est assez clair…

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1218_p01.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1218_p2.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1218_p3.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1218_p4.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1218_p5.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1218_p6.jpg

Hors ligne

 

#46 17/10/2013 12h16 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   

bonjour,
je viens de lire votre commentaire, je suis bien d’accord avec vous malgré le fait que je sois aussi CGP
si ce genre de commentaires peut assainir la profession j’y suis tout à fait favorable
je suis fatigué de d’essuyer des refus par des clients qui se sont fait avoir sur l’un des produits suivants

SOFICA (tout le monde sait que la plupart du temps c’est à fond perdu, combien d’échecs ou de navets pour un film qui va cartonner au box office ?)

FCPI/FIP pourquoi investir dans un fond alors qu’on peut le faire dans un panier d’actions ? (on évite les droits d’entrée et frais de gestion, de plus la gestion des fonds est souvent opaque…
tout le monde gagne de l’argent là dessus….sauf vous…

RESIDENCE TOURISME MEDICALISEES etc…
si aux aléas inhérents à l’immobilier vous voulez rajouter ceux de la DDASS ou de la direction du tourisme + celles de l’exploitant/gestionnaire….et tout cela pour des rentabilités inférieures à 5%…quelque chose m’échappe…mais bon….chacun voit midi à sa porte

GIRARDIN (sans agréments), j’ai tout vu, même des avions ou des bateaux qui n’existaient pas…
si vous voulez en faire demandez toujours des opérations avec agréments et à voir….cet agrément….
ce seront les dernières à être requalifier puisqu’elles ont reçu un agrément ministériel….malgré que le risque 0 n’existe pas

PHOTOVOLTAIQUE….un minimum de bon sens s’impose tout de même….comment voulez vous croire qu’une société fusse t elle EDF s’engage à racheter du KWH à un prix fixe pendant 20 ans ou plus ???? je passe les problèmes liés aux raccordement, le cas d’un client qui avait investi chez un concurrent dans des panneaux solaires inaccessibles aux réseaux EDF…..requalification directe, un autre voyait ses panneaux régulièrement volés = défaut d’exploitation = requalification directe

en résumé soyez raisonnables, je ne pense pas qu’aucun d’entre vous ne croit au père noël, et pourtant lorsque j’écoute certains de mes prospects ou clients je suis abasourdi….
enfin je dirais à certains qu’en dessous de certains montants mieux vaut payer ses impôts…..
pourquoi par exemple investir 2 000 euros pour avoir 2 500 euros d’économie ? avec tout les risques que cela entraîne derrière……je ne vois pas trop l’intérêt….
c’est prendre beaucoup de risques peut être pour pas grand chose, sur ce type de montant je conseille toujours à mes clients de payer leurs impôts de faire un petit effort et d’investir de manière régulière sur leur PEA, contrat d’assurance vie, des SCPI

il existe des produits qui n’ont pas encore eu de problèmes, même si un jour ils peuvent en avoir, mais ils sont tous avec agréments et fonctionnent avec un investissement via des SAS sur une SAS le nombre d’actionnaires étant limités et le montant de ces opérations élevé, l’investissement minimum demandé par les monteurs de ces opérations est de 30 000 euros on est dans le cadre du girardin social, article 199C avec agréments….pas de problèmes encore à ma connaissance dans ce secteur….même si certains petits malins on cru intelligents de faire du logement social 199C sans agréments, les clients sont attirés par le fait de pouvoir faire enfin du 199C car les montants minimum sont moins importants voient le 199C mais ne voient pas qu’il n’y a pas d’agréments…..
j’ai eu le cas dernièrement d’un prospect dans cette situation, en redressement sur du 199C j’étais abasourdi, lorsque j’ai mis le nez dans le dossier je lui ai demandé où était l’agrément….il m’a demandé de quoi je parlais…..

en résumé l’investissement sans risque n’existe pas, il existe de bons produits, et de bons CGP pour malheureusement un fort pourcentage de gens et de produits qui n’ont rien à faire dans ce métier, plus la carotte est grosse, plus vous devriez vous méfiez, car plus elle risque d’être douloureuse….je suis désolé d’employer un vocabulaire aussi vert mais….à un moment donné il nous faut bien appeler les choses par leur nom….
bons investissement à tous et restez prudents

Dernière modification par marketmaker75 (17/10/2013 12h18)

Hors ligne

 

#47 25/11/2013 15h07 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

ayant reçu récemment une pub pour du Girardin j’ai commencé mes recherches, je me suis orienté vers 2 leaders du marché, dont les 2 se vantent de n’avoir eu aucun redressement de leur clients sur les 10 dernières années.
Les montages proposés sont en Girardin industriel et offrent de 13% à 22% de rendement via des SNC.
Chaque SNC investi dans plusieurs opérations (de 4 à 12) ceci mutualisant le risque.
Après échanges j’ai reçu les dossiers de souscription afin de les étudier, les "pièges" mentionnés sur ce fil de discussion ne semblent pas apparaître.

Je vous livre la meilleure proposition afin d’effacer 12K d’IR:
SNC1 (rdt 15.8% assurance "fiscale"):  6 429.21 € pour réduction de 7 367.99 € (rdt ~14.5%)
SNC2 (rdt 22% sans assurance):  4 250.99 € pour réduction de 5 054.08 € (rdt ~18.9%)
Note: les rendements annoncés sont calculés hors frais de dossier (100e)+coût achat des parts+éventuellement coût assurance fiscale

soit 10680.2€ de versements à fonds perdus pour 12422.07€ de réduction d’IR (une économie de 1742€ ou 14% et un rendement de ~16.3% au final)

Comme le soulignait "marketmaker75" le risque pendant 5 ans d’être requalifié pour payer 14% d’IR en moins en vaut-il la peine?…

Dernière modification par freesas (25/11/2013 15h08)

Hors ligne

 

#48 25/11/2013 15h47 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   158 

Freesas,

J’ai abondamment indiqué sur cette file les dangers des montages en Girardin industriel…

Ma réponse sera NON cela n’en vaut pas la peine !

Simple remarque complémentaire, avec une SNC vous aurez des cotisations au RSI… bien évidemment oubliées dans le calcul de la rentabilité…

Hors ligne

 

#49 25/11/2013 16h44 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

oui j’ai lu votre post et ma dernière phrase était plutôt une forme de conclusion. j’aurai du enlever le point d’interrogation ;-)

Pour le RSI le dossier que j’ai reçu l’indique très clairement, on doit déclarer chaque année (BIC) que la SNC ne dégage aucun revenu pro soumis à cotisation en prenant en compte les résultats négatifs ou nuls de la SNC. Ceci afin de ne pas subir des appels de cotisations et demandes de régulations fastidieuses.

Bon ça c’est sur papier, dans la pratique sur 5 ans, un seul oubli et bonjour la galère…

Hors ligne

 

#50 25/11/2013 18h18 → Défiscalisation Girardin Industriel : où est le piège ? (défiscalisation, girardin, impôts, industriel, risque)

Modérateur
Réputation :   1084 

Un "résultats négatifs ou nuls" ne dispensera pas nécessairement de devoir cotiser (Il y a des montants minimum à cotiser, même en cas de résultat déficitaire). Après, le RSI est tellement bien organisé que je doute qu’ils cherchent des personnes ayant oublié de s’immatriculer.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech