Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/09/2015 17h48 → SCPI Unidelta : analyse de cette SCPI de Deltager (analyse, deltager, scpi, unidelta)

Modérateur
Réputation :   1083 

Comme j’ai remarqué des messages faisant allusion à la SCPI UNIDELTA (en particulier ici et ), mais qu’il est difficile de trouver sur internet des informations sur cette SCPI, j’ai souhaité rassembler dans cette discussion les informations disponibles, ainsi que les éventuelles analyses.

Cette SCPI est assez "confidentielle", en ce sens qu’elle ne semble pas communiquer en dehors de son réseau de distribution (une demi-douzaine de Caisses Régionales du Crédit Agricole, dans le sud-est de la France), qu’elle n’a pas de site internet (ce qui peut sembler incongru pour une société faisant ainsi appel public à l’épargne) et qu’il ne semble pas possible de trouver ses Rapports Annuels ou Bulletins Trimestriels sur internet. 

Quelques informations (venant de membres du forum, et du bilan 2013) :
    SCPI à capital fixe, gérée par Deltager, capitalisation voisine de 250 M€
    77% du patrimoine en bureau, 17% en boutiques, 99% du patrimoine dans le Sud Est
        (cet article se trompe en évoquant un patrimoine majoritairement en région parisienne)
    93% TOF 2013
    Augmentation de capital en cours à 1250€/part
    Distribution prévue : 73€/part (74€ en 2013, 75€ de 2009 à 2012, +18.75€ exceptionnel en 2012)
    Résultat courant 2009-2013 : 77.71-76.12-77.79-75.17-75.85€
    Contacts de la société de gestion : email:  benazet.deltager[AT]orange.fr  Tél: 04.67.13.65.88
          (ils peuvent fournir les bilans et bulletins trimestriels)
          (et vous pouvez souscrire directement chez eux)
    Petite compilation sur UNIDELTA ces dernières années :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/651_dividendes-rendement-ran.jpg

(A ce jour, je ne suis pas associé de cette SCPI. S’il y a des potentiels acquéreurs de nue-propriété, je pourrais acquérir l’usufruit temporaire pour 10 à 15 ans.)

Mots-clés : analyse, deltager, scpi, unidelta


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#2 16/09/2015 13h54 → SCPI Unidelta : analyse de cette SCPI de Deltager (analyse, deltager, scpi, unidelta)

Membre
Réputation :   83 

Quelques points me surprenant : les SCPI du CA sont souvent géré par leurs filliale dédié : AMUNDI.

Autres remarques : ni la SCPI, ni le gestionnaire n’ont de site internet.

Pour finir qui a les 2 indicateurs importants ?
Le report à nouveau et l’endettement de la SCPI ?
(à l’époque l’endettement d’EDISSIMO, autre SCPI du CA me semblait délirant par rapport à la moyenne des SCPI)

Hors ligne

 

#3 16/09/2015 15h01 → SCPI Unidelta : analyse de cette SCPI de Deltager (analyse, deltager, scpi, unidelta)

Modérateur
Réputation :   1083 

Je vais essayer de répondre à vos questions :

AMUNDI est certes une filiale de notamment (mais pas seulement) le Crédit Agricole. Mais ce n’est pas la seule (le groupe CA a une structure assez compliquée..). Et DELTAGER semble être une filiale de 6 Caisses Régionales du Crédit Agricole (qui sont en tout cas 6 des 11 Administrateurs de la SA DELTAGER)

RAN au 31/1/2013 = 9.04€/part    … mais à mon avis l’importance du RAN est très souvent surestimée. Ainsi, comparer le résultat courant au montant distribué sur plusieurs années me semble bien plus pertinent. Par ailleurs, le montant de la réserve de plus-value (8.40€/part fin 2013 pour UNIDELTA) me semble tout aussi important à connaitre que le RAN.

UNIDELTA semble peu endettée, avec une dette financière de 17€/part au bilan fin 2013, et des frais financiers pour l’exercice 2013 de 0€ (et il y a même un très petit produit financier). Certains considéreront que c’est prudent, d’autre que c’est une opportunité manquée : en empruntant 20% (moitié à court terme 1-2 ans, moitié à plus long terme 5-7 ans) de la valeur de son patrimoine (vers 3 ans de collecte, ce qui reste raisonnable) à 2%, pour investir dans des biens qui rapportent 6-7% (rendement des bureaux de qualité en province, coeur du patrimoine de cette SCPI) le rendement augmenterait de pas loin de 1%…. A noter que l’AG 2014 a autorisé DELTAGER a emprunter jusqu’à 15 M€

En ce qui concerne EDISSIMMO, je ne trouve pas son endettement "délirant" : Il y a pas mal de SCPI qui ont un endettement supérieur, qu’on le mesure par rapport au patrimoine ou à la capitalisation ou à la collecte de la SCPI. Un exemple parmi bien d’autres : IMMORENTE.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 17/09/2015 14h32 → SCPI Unidelta : analyse de cette SCPI de Deltager (analyse, deltager, scpi, unidelta)

Membre
Réputation :   83 

Une question, que regardez vous dans les dettes?
Sur Immorente, je vois environ 200 millions de dette pour 1,6 milliards d’immo.
Sur Edissimo, je vois plutôt 350 millions pour pour 1,5 milliards d’immo, soit près du double.

Suis je bon dans les chiffres ?

Au passage, là on est au niveau SCPI, donc on achète de l’immo.
Pour achetez des dettes, j’irais plutôt au centre commercial à côté de chez moi! wink

Hors ligne

 

#5 18/09/2015 00h44 → SCPI Unidelta : analyse de cette SCPI de Deltager (analyse, deltager, scpi, unidelta)

Modérateur
Réputation :   1083 

On s’éloigne pas mal du sujet, à savoir UNIDELTA.

Ceci dit, vous avez raison sur les chiffres, gunday. Je remarque cependant :
   - sur les emprunts d’Edissimmo, il y a 120 M€ à moins d’un an, et la durée sur le solde reste faible (je n’ai plus retrouvé la source de cette info).
   - la durée moyenne sur les emprunts d’Immorente est de 10.5 ans.
Dans un cas, ça semble surtout être une anticipation de la collecte à venir (largement "captive", car venant des CRCAM), dans l’autre c’est un peu plus "structurel", même si la collecte est également  conséquente (et le coût des emprunts, 2.60% en moyenne, est un peu plus élevé).

Dans les deux cas, c’est cependant loin d’être "délirant"…
Et je préfère largement une SCPI avec quelques emprunts qu’une SCPI incapable d’investir les fonds qu’elle collecte, surtout quand elle est à capital variable (comme on en a eu quelques exemples ces dernières années, avec comme conséquence un plongeon de leur performance).

Il serait intéressant de faire un tableau avec l’endettement des principales SCPI de la place, comparée à leur capitalisation ou à la valeur de leur patrimoine immobilier, et à leur collecte. Si quelqu’un veut faire l’exercice (par exemple en analysant le Bilan 2014 des 20 plus grosses SCPI), on y dédiera une discussion.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech