Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 12/01/2012 10h12 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   42 

xavier1977 a écrit :

Au contraire d’un magasin physique, vous pouvez tester votre produit sans prendre de risque.

C’est sans doute le gros avantage du net qui m’avait poussé à faire des sites, contrairement aux placements financiers en bourse qui impliquent toujours des risques en capitaux importants ainsi que de mobiliser pas mal d’argent, dans le cas d’un site web financièrement on risque pas grand chose, au pire perdre du temps, mais perdre de l’argent c’est assez limité, donc je conseillerais cela à tous les pauvres et personnes disposant de moyens limités ^^
Une personne disposant de peu de moyens n’a pas grand chose à perdre dans l’histoire vu les scénarios possibles en misant peu et bossant pas mal :
- au pire elle gagne rien (mais j’ai rarement vu ça) + elle apprend des choses
- moins pire elle gagne un peu + elle apprend des choses
- scénario idéal elle gagne bien + elle apprend des choses
Je suis d’accord aussi avec toi qu’il ne faut pas miser gros, pas la peine de mettre 10 000 ou 15 000 euros dans un business web sans aucune idée de la rentabilité que ça peut générer, au contraire ça m’apparaît très dangereux de penser sur le web que la rentabilité "s’achète", à mon avis elle se travaille plus qu’elle ne s’achète.

Hors ligne

 

#27 12/01/2012 13h47 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

J’irai même plus loi.  Je pense que le business internet est l’immobilier de demain.

Aux USA, il existe un véritable marché d’achat/vente de sites internet (affiliation, Adsense,…).  Je vous invite à aller voir le site Flippa par exemple (https://flippa.com/buy).

Des investisseurs achètent des sites web (en moyenne 10 / 12x le bénéfice mensuel pour un prix correct).  La rentabilité peut être énorme.  Attention, il y a aussi beaucoup d’escroquerie et si vous ne savez pas analyser les stats, vous pourriez acheter un chat dans un sac.  Par exemple, n’achetez jamais un jeune site (quelques mois) dont le trafic a brusquement augmenté.  C’est sans doute un trafic artificiel (robots ou création automatique de comptes Twitter qui redirigent vers le site,…).

Pour en revenir au E-commerce pur, comme le dit zetrader, c’est une des seules d’activités qui permette de gagner beaucoup avec un capital très faible.  Personnellement, j’ai commencé avec 10.000 € et j’ai récupéré 70.000 € 4 ans plus tard (en réinvestissant chaque année les bénéfices).  Difficile de faire plus rentable à mes yeux wink

De plus et c’est probablement le plus important, je ne prends aucun risque quand j’achète un container de produits en faisant une micro-étude de marché on-line au préalable.  Avant d’acheter mes produits, je sais qu’ils se vendront et à quel prix !  Commercialement, c’est imparable. 

Le travail de recherche de produits est par contre assez lourd.  La mise au point d’outils et de méthodes de recherche de produits m’a pris beaucoup de temps.

Si vous débutez, vous pouvez aussi commencer avec des sites ou des blogs d’affiliation en choisissant une niche de marché et en redirigeant vos visiteurs vers Amazon par exemple (Programme d’affiliation avec 5% du chiffre d’affaires qui vous revient sur chaque vente provenant de votre site).

PS : pour des raisons de confidentialité que vous comprendrez aisément, je ne donne pas d’adresse de sites ici wink

Dernière modification par xavier1977 (12/01/2012 13h49)

Hors ligne

 

#28 14/01/2012 23h51 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   16 

Que pensez vous de l’adresse internet quelbudget.com ?

Je l’ai réservée il y’a quelques jours (pour quelques euros) en voyant qu’elle n’était pas prise (ça devient rare des noms de domaine libres) en me disant que c’était pas mal comme nom, mais je ne sais pas encore si j’ai le courage me lancer dans un projet en ligne…

Hors ligne

 

#29 15/01/2012 09h01 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   10 

C’est même surprenant que ce nom soit resté libre :  c’est simple, clair, précis et de plus, il ouvre plusieurs directions…

Hors ligne

 

#30 16/01/2012 23h14 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   16 

tchakable a écrit :

C’est même surprenant que ce nom soit resté libre :  c’est simple, clair, précis et de plus, il ouvre plusieurs directions…

C’est aussi ce que je me suis dit.
Mais je ne sais pas encore si je m’oriente vers un site de finance personnelle, donc plutôt un site perso, ou un site commercial et développer une idée que j’ai en tête depuis quelques temps … mais qui exige un investissement financier et de temps assez important.

Que pensent les autres investisseurs heureux de ce nom de domaine ?

Dernière modification par OilDrum (16/01/2012 23h15)

Hors ligne

 

#31 17/01/2012 00h00 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Kiceca
Invité

Le nom me semble vendeur… Et propice aux requêtes google :

Quel budget pour….

 

#32 17/01/2012 13h23 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   33 

OilDrum a écrit :

Que pensez vous de l’adresse internet quelbudget.com ?

Je l’ai réservée il y’a quelques jours (pour quelques euros) en voyant qu’elle n’était pas prise (ça devient rare des noms de domaine libres) en me disant que c’était pas mal comme nom, mais je ne sais pas encore si j’ai le courage me lancer dans un projet en ligne…

C’est marrant de commencer par le nom de domaine.

Je pense que le nom de domaine est important mais c’est l’étape numéro 3 ou 4 d’un projet en ligne.

En 1, je mettrais : lister ses passions. Sans passion, pas de motivation pour travailler dur pendant longtemps. A partir de cela, déterminer une liste de quelques définitions possibles pour votre projet.

En 2, je mettrais l’étude de l’existant : autres sites en activité, leurs segments, leurs qualités et défauts, etc. Autrement dit, quelle place reste-t-il dans le domaine ? Il faut trouver une niche, un projet où vous aurez de la valeur ajoutée et un avantage concurrentiel.

Si votre idée est de faire du trading de nom de domaine, mes remarques précédentes ne s’appliquent pas et votre nom de domaine pourrait effectivement valoir plus cher que le prix que vous avez payé. La difficulté est alors ailleurs : trouver et convaincre un acheteur !
tongue

Hors ligne

 

#33 12/02/2012 19h25 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

C’est marrant de voir que le sujet est remonté!

Je vous donne quelques nouvelles … et je suis heureux de voir les dernières contributions qui sont particulièrement intéressantes.

Alors pour faire simple, je suis allé contre toutes les recommandations … hum hum!

Je suis passé par une agence, j’ai investi bien plus que 10.000 euros et mon business model n’est toujours pas clair! Aie, aie, aie.

Je me console en me disant que c’est un site qui propose un service et non pas un site marchand … le temps et la complexité de la programmation justifient sans doute la différence de prix. J’espère du moins!

Pour revenir sur ces derniers mois et mon immersion dans ce monde parfaitement inconnu de l’internet (en tout cas le côté business) je suis quand même content d’avoir pris une agence : c’est quand même un guide pour éviter les grosses erreurs. Plus cher sans doute. Mais autant le responsable de l’agence ne m’inspire qu’une confiance moyenne autant l’équipe qui le réalise m’a l’air d’être bien plus motivée et honnête. On verra bien! Le site devrait être lancé d’ici environ 1 mois …

Si d’autres investisseurs ont une expérience internet, n’hésitez pas à la partager!

Hors ligne

 

#34 12/02/2012 22h01 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   11 

Piou piou tu peux me donner un peu plus d’infos sur ton investissement?

Un site coûte entre 7/8ke et 15ke, et je parts toujours du principe : si mon idée est bonne alors je cherche tous les moyens pour en garder la pleine propriété et récolter ensuite tout le bénéfice de mes efforts.

Qu’est ce qu’ils te proposent en retour?
J’avais étudié un dossier concernant le site "lespaysans.com" mais leur approche marché ne me plaisait pas, et j’avais du mal à comprendre la rentabilité et ce que cela pouvait apporter.


Retaill & Co.
Mon blog www.retaill-and-co.fr  Construire votre patrimoine devient un jeu d'enfant

Hors ligne

 

#35 27/02/2012 22h23 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

Je n’ai pas d’estimation du site puisque je me suis rendu compte que de nouvelles idées / améliorations sont nécessaires (elles viennent avec le développement du site) et que chaque fonctions / modification supplémentaire est facturée.

J’espère cependant m’en sortir aux alentours de 35.000€. Le code et tout ce qui est autour m’appartient, j’espère pouvoir gagner de l’argent d’ici 6 mois à 1 an. On verra bien … mais l’aventure est intéressante!

Hors ligne

 

#36 15/05/2012 15h41 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Arrivé sur ce sujet par les hasard de quelques clics dans les méandres de la toile, je me propose de vous compter mon expérience.

Avant tout, je ne suis pas un investisseur. Je suis quelqu’un féru d’informatique en parfait amateur.
J’ai créé un site par plaisir il y a quelques années, et il comporte une importante communauté de membres.
J’ai passé un temps incalculable à travailler sur ce site, et sans l’avoir voulu, j’ai créé un service qui a eu un succès énorme. Mon intention première n’était pas de gagner de l’argent, d’ailleurs je n’affiche aucune pub sur mon site.
Donc, en quelques mois j’ai gagné 30 000 € sachant que mes seuls frais sont l’hébergment, environ 300 € par an, quelques dizaines d’€ pour les noms de domaine, des frais bancaire pour les payements des clients.
J’ai lu des choses très vraies dans ce sujet. Notamment qu’il pouvait y avoir un énorme travail à faire pour arriver à quelque chose d’aboutit, et c’est peu dire.
J’ai travaillé nuit et jour pendant trois ans pour quelque chose qui n’est pas encore complètement finalisé à l’heure actuelle. Il y en a pour encore quelques mois pour ça.
Ce que j’ai créé (involontairement, c’était un juste un défi au départ), m’a vite dépassé. Des amis informaticiens de haut niveau m’ont beaucoup aidé pour bien avancer.  Je tiens aussi à préciser que c’est parfaitement légal. Tous les fabricants connus de matériel informatique ce sont intéressé à ce que j’avais fait et gardent un oeil sur mon projet. Certains s’en servent. Un a conclu avec moi un partenariat.
Actuellement, je déguste un tas d’ennuis avec l’URSSAF, ce n’est pas simple mais c’est en cours de résolution. (imbroglio administratif que j’ai réussi à débrouiller).
Désormais, hormis la finalisation que j’avais mis en suspens et sur laquelle je travaille à nouveau, et qui va me permettre de décupler l’activité par une diversification de contenu, je gagne en gros 2000 € par mois en travaillant une heure ou deux. Travail qui consiste à diriger quelques clients égarés en leur donnant le lien d’un texte explicatif. Le chiffre a baissé, il faut dire que j’ai tout fait pour ne pas dépasser le plafond Auto entrepreneur pendant la phase de test.  Sans ça, j’aurais pu faire aisément le double de CA la première année. Il faut dire que je n’ai pas du tout l’esprit comptable, que l’idée même d’avoir une entreprise ne m’emballe pas du tout.
Je compte arriver à 100 à 150 000 € de CA l’année prochaine et avec toujours le même coût de fonctionnement. Avec bien sur une autre forme de société, je ne sais pas encore laquelle.
Je devrais être content mais non, je ne rêve que de passer à autre chose dans la vie, l’informatique me sort par les yeux, j’ai un age qui me pousse vers d’autres envies (la cinquantaine).

Bref, je suis assez sidéré, (et intimidé), de voir des gens disposés à investir 30 000 € dans un projet incertain alors que je suis tout fier d’en avoir gagné autant en quelques mois. En ce qui me concerne, c’est une grosse somme. En même temps, il me semble qu’ici c’est un forum d’investisseurs donc ça doit être normal smile

J’ai pensé vendre mon site mais on m’a dit que je pourrais en tirer l’équivalent du bénéfice sur une année d’activité. Je pense que c’est faux. Quelqu’un d’assez versé sur la question m’a dit que si une société avait du développer la même chose, le coût aurait été de 2 millions d’€. Je veux bien croire que c’est vrai. Et même si techniquement elle pourrait y arriver, ce qui a le plus de valeur dans mon site, c’est le contenu, créé en grande partie par la communauté. Et ça, ce n’est pas quelque chose qui se trouve sur un marché quelconque. Ma base de données n’a tout bonnement pas de prix.

Donc voila où j’en suis. Je pense vendre le tout quand le système sera finalisé et aura atteint un bon rendement, d’ici un an peut être. Ou le conserver, on verra bien mais l’idée d’être chef d’entreprise ne m’emballe absolument pas. Je crois qu’au pire je m’en séparerais pour 500 000 €. Et avec 4 fois cette somme, je pourrais prendre une retraite heureuse. L’argent pour moi est un moyen et ne sera jamais une fin en soi.

Vous aurez compris je pense que je ne suis pas un financier et vous penserez peut être que je n’ai pas les pieds sur terre. Et vous aurez peut être raison.
Enfin bref, voila ma petite histoire. Certains gagnent énormément d’argent avec des idées toute bête mais je ne sais pas si leurs projet seront pérennes dans le temps. Ce que j’ai fait est solide et promis à un bel avenir. Je regrette seulement d’avoir mêlé le plaisir et l’argent. Il ne me reste que le second.

Dernière modification par christian5 (15/05/2012 15h46)

Hors ligne

 

#37 15/05/2012 16h11 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   313 

Un lien vers votre site à rentabilité énorme aurait pu nous intéresser

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#38 15/05/2012 16h18 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

Bonjour Philippe. Vous considérez que c’est énorme comme rentabilité ?

Moi mon idéal aurait été de rester auto entrepreneur. J’ai bataillé pour ne pas dépasser le plafond la première année en faisant des cadeaux aux gens. Et ça risque d’être pareil cette année avec des gros pics lorsque le projet aura encore avancé. Peut être que j’aurais du faire le contraire et démarrer fort tout de suite ? Je suis quelqu’un d’assez posé et je veux que le système soit 100 % finalisé avant de vraiment lancer la machine à plein rendement.
Ma hantise, être obligé d’avoir une entreprise classique et gagner moins qu’actuellement si je dépasse à peine le plafond. Je pense quand même que le potentiel me permettra de franchir d’un bond ce stade, je ne me suis quasiment jamais planté dans mes estimations et au final je serais gagnant.

Je veux bien vous donner un lien par MP mais je ne vois pas ce que ça changera, à part vous prouver que je ne suis pas un mythomane.
Je ne le fais pas publiquement parce que personne ne connait mes intentions dans ma communauté virtuelle et que c’est bien comme ça pour le moment.

Hors ligne

 

#39 15/05/2012 17h14 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Administrateur
Réputation :   1307 

christian5 a écrit :

Ma hantise, être obligé d’avoir une entreprise classique et gagner moins qu’actuellement si je dépasse à peine le plafond. Je pense quand même que le potentiel me permettra de franchir d’un bond ce stade, je ne me suis quasiment jamais planté dans mes estimations et au final je serais gagnant.

C’est tjs le même pb avec les "petits" (comprendre : gérés soit-même en + de son activité normale) business Internet.

C’est "rentable" tant que ça tient dans le statut Auto-entrepreneur.

Mais dès que le plafond risque d’être dépassé, il faut passer en EI ou EURL, et là les impôts + charges + la TVA sont bcp plus élevés, tout comme les contraintes administratives.

J’ai aussi des amis qui jonglent depuis des années pour rester sous le plafond de la micro-entreprise. Ils se font payer en nature parfois ou en bon cadeaux juste pour éviter de dépasser le plafond.

christian5 a écrit :

Je compte arriver à 100 à 150 000 € de CA l’année prochaine et avec toujours le même coût de fonctionnement. Avec bien sur une autre forme de société, je ne sais pas encore laquelle.

Ok mais dans ce cas, vous serez obligé de changer de statut. :-)

christian5 a écrit :

J’ai pensé vendre mon site mais on m’a dit que je pourrais en tirer l’équivalent du bénéfice sur une année d’activité. Je pense que c’est faux.

Je suppose qu’il s’agit d’un énorme forum de discussion ou blog avec énormément de commentaires le site ?

Sinon pour la vente, c’est vrai que si vous n’avez pas 3 ans de bilan, les chiffres de valorisation habituelles ne s’appliquent pas trop et donc que la valeur de votre site peut être très sous-estimée.

Hors ligne

 

#40 15/05/2012 20h19 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

C’est tjs le même pb avec les "petits" (comprendre : gérés soit-même en + de son activité normale) business Internet.
C’est "rentable" tant que ça tient dans le statut Auto-entrepreneur.

Mais dès que le plafond risque d’être dépassé, il faut passer en EI ou EURL, et là les impôts + charges + la TVA sont bcp plus élevés, tout comme les contraintes administratives.

J’ai aussi des amis qui jonglent depuis des années pour rester sous le plafond de la micro-entreprise. Ils se font payer en nature parfois ou en bon cadeaux juste pour éviter de dépasser le plafond.

Vous avez bien cerné le problème. D’autant n’ayant que l’hébergement en charge principale, je paye peu de TVA. Et avec ce régime, je n’ai pas à en collecter. Dans le cas contraire il faudrait que je la supporte ou que je la fasse supporter aux clients.
Je viens de faire l’expérience d’un passage en entrepreneur individuel à cause d’une erreur de l’URSSAF, (en cours de résolution), et les sommes réclamées, pour partie à l’avance, sont effrayantes.

Ok mais dans ce cas, vous serez obligé de changer de statut. :-)

Oui mais au moins cela en vaudrait la peine avec un CA conséquent. Je pense au statut SASU. Il semble que si on a un travail à coté, on ne soit pas soumis aux charges sociales, donc on ne paye que L’IS. Et on peut choisir de percevoir des dividentes en fin d’exercice, de mémoire. Ca peut être pas mal. J’ai été tenté par l’offshore, l’onshore, c’est un sujet qui en traite dans un autre fil qui m’a amené là. Par principe je suis contre mais la machinerie administrative fait tout pour vous décourager. Et quand on vent du service informatique automatisé, on vous dira que c’est vraiment facile de faire ce genre de choses. Mais je ne veux pas m’expatrier, et c’est un autre débat. Disons que ça reste la solution ultime, et j’y ai pensé à cause des tracassseries que je subis actuellement.

Je suppose qu’il s’agit d’un énorme forum de discussion ou blog avec énormément de commentaires le site ?

Oui, mais le service est séparé de ce site, il sert à toute sortes d’utilisateurs. Mes parents qui sont agés s’en servent aussi et ils apprécient smile Je ne vous parle même pas des possibilités d’internationalisation qui sont en projet à l’heure actuelle.

Sinon pour la vente, c’est vrai que si vous n’avez pas 3 ans de bilan, les chiffres de valorisation habituelles ne s’appliquent pas trop et donc que la valeur de votre site peut être très sous-estimée.

En effet, c’est ce que j’ai appris, y compris pour qu’un banquier considère vos revenus comme stables.

A un moment donné des gens ont voulus s’associer avec moi, on m’a parlé de busisness plan, de gens à rémunérer pour accélérer le développement..
J’ai refusé.
Le web a cela de formidable que sans être une entreprise, on peut trouver un tas de gens pour créer un projet énorme, que des entreprises n’aurait pas le moyen de soutenir.  Ca demande une énergie formidable, et en plus de mes capacités d’informaticien moyen, j’ai été chef de projet, avec pleins d’idées que j’ai du proposer et défendre à longueur de temps. Il a fallu beaucoup de force de conviction, des trésors de diplomatie, de la psychologie, parfois expliquer 20 fois de suite les mêmes chose et y revenir encore. Un patron peut exiger des choses, moi je ne pouvais que convaincre des gens de faire quelque chose, s’ils le voulaient bien, pendant leur temps libre (et pour certains pendant leurs heures de travail). Heureusement le projet est très motivant pour les gens versés en développement informatique.
Mais je ne le ferai qu’une fois, je n’aurais plus le courage de me lancer dans quelque chose d’aussi fou. J’ai été à deux doigts de péter un cable à plusieurs reprise. Le facteur humain est quelque chose d’ingérable.
Le résultat est là cependant.  Donc aujourd’hui, même si je ne fais rien pendant un mois, peu m’importe, je ne suis astreint à rien, je n’ai pas d’impératif, de cahier des charges stricts, de délais à respécter. Les choses suivent leur cours naturellement, et il me suffit de peu d’effort désormais pour faire avancer l’ensemble. On m’a aussi proposé près de 100 000 € pour racheter le système, j’ai envoyé une fin de non recevoir. C’est une belle somme mais j’aurais l’impression de brader une partie de ma vie.

Dernière modification par christian5 (15/05/2012 20h37)

Hors ligne

 

#41 16/05/2012 16h07 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous !
Rien ne vous empeche de vous tester en utilisant des "marques blanches" ce qui vous permettra avec un investissement très mini (Environ 15€ par an) de tester le buisness du web.
En effet, les affiliations en marque blanche vous proposent un contenu clé en main qu’il vous reste plus qu’à exploiter (Une sorte de Franchise).
En plus vous avez un choix assez énorme de marque blanches dans différents domaines : X, Voyance, contenu mobile, rencontres, etc…
Il existe des annuaires de marque blanche du style http://www.lamarqueblanche.com qui regroupe ce genre d’affiliation.
Moi j’ai commencé comme ça ce qui m’a permis sans trop forcer de générer quelques centaines d’euro relativement rapidement.
Du coup je suis en train de monter mon propre site afin de gagner un peu plus.

Hors ligne

 

#42 16/05/2012 16h15 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   313 

christian5 a écrit :

Bonjour Philippe. Vous considérez que c’est énorme comme rentabilité ?

Moi mon idéal aurait été de rester auto entrepreneur. J’ai bataillé pour ne pas dépasser le plafond la première année en faisant des cadeaux aux gens. Et ça risque d’être pareil cette année avec des gros pics lorsque le projet aura encore avancé. Peut être que j’aurais du faire le contraire et démarrer fort tout de suite ? Je suis quelqu’un d’assez posé et je veux que le système soit 100 % finalisé avant de vraiment lancer la machine à plein rendement.
Ma hantise, être obligé d’avoir une entreprise classique et gagner moins qu’actuellement si je dépasse à peine le plafond. Je pense quand même que le potentiel me permettra de franchir d’un bond ce stade, je ne me suis quasiment jamais planté dans mes estimations et au final je serais gagnant.

Je veux bien vous donner un lien par MP mais je ne vois pas ce que ça changera, à part vous prouver que je ne suis pas un mythomane.
Je ne le fais pas publiquement parce que personne ne connait mes intentions dans ma communauté virtuelle et que c’est bien comme ça pour le moment.

Beaucoup de blabla et de volonté du secret , je laisse les autres vous répondre

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#43 16/05/2012 16h32 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

Tu as pensé au portage ?

Hors ligne

 

#44 16/05/2012 17h43 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   82 

Bonjour,

J’ai investi personnellement 1000 euros dans une société de sauvegarde (j’insiste sur ce mot qui est différent de stockage) en ligne française type TPE/PME il y a 3 ans. Le rendement est d’environ 5.5% net, ce qui est correct sans être faramineux et loin des pépites 2.0

L’inquiétude est juste importante au départ, et de nombreux projets sont des projets morts nés. D’ailleurs, la stratégie de la société dont je suis petit actionnaire devra forcément évoluer avec l’arrivée de trés gros dans le secteur, bien que pas sur la même politique économique.

Si c’était à refaire, je ne le referais peut-être pas. Je pense que ce n’est pas un investissement sûr, et qu’il vaut mieux le faire une fois son capital bien posé.

Hors ligne

 

#45 16/05/2012 18h45 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

picrate a écrit :

Tu as pensé au portage ?

Oui, et j’ai concacté celle qui semblait la plus spécialisée dans le commerce en ligne. Il s’est avéré que techniquement c’était tout bonnement impossible de passer par eux. Ils ont des fonctionnement classiques pas adapté à des micro payement et déclenchement d’un système automatisé pour le client dès le payement efféctué. A contrario, les systèmes comme paypal ou les banques ont des API qui permettent de développer facilement ce qu’on veut.
J’ai envisagé le portage uniquement pour éviter les possibles dépassement de plafond.

Philippe30 a écrit :

Beaucoup de blabla et de volonté du secret , je laisse les autres vous répondre

vous me citez sans m’avoir lu puisque j’indique pourquoi je ne donne pas de lien.
Je ne suis pas hors sujet, je relate une expérience et ses corrolaires complexes, j’ai aussi des interrogations et l’échange sur un forum peut parois permettre d’y répondre, avec un apport mutuel. Je ne suis pas là pour satisfaire votre curiosité.

Hors ligne

 

#46 21/05/2012 13h32 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

Philippe30 a écrit :

Beaucoup de blabla et de volonté du secret , je laisse les autres vous répondre

Ce que nous dit Christian est vraiment très intéressant, et malheureusement ce genre de réaction peut dissuader d’autres personnes de parler de leur expérience.

Christian, en tous cas moi je suis preneur de l’adresse de votre site par MP !

Hors ligne

 

#47 21/05/2012 19h24 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

Bonjour L’autre Guillaume.

Merci, je vous contacte un peu plus tard, je vais finir de lire votre présentation, diable, vous êtes aussi bavard que moi smile

Il y a beaucoup de choses qui ont étés dites dans ce sujet sur lesquelles j’ai envie d’apporter ma petite contribution.

On a vu des gens qui expliquaient avoir un commerce en ligne et payer de la publicité pour attirer le chaland, et aussi cette conclusion que dans une concurrence féroce, c’est difficilement rentable.

A coté de ça, il y a des gens qui voient internet comme un moyen d’apporter des choses nouvelles, service plus souvent que produit. Alors on peut imaginer quelque chose en souhaitant que cela corresponde à un besoin. Il y a un exemple dans ce sujet d’une tentative de ce genre dont le résultat semblait décevant (un diner au restaurant en guisse de bénéfice)
Et plus compliqué à trouver: dégotter le besoin existant auquel personne n’a encore répondu. Ces besoins nouveaux sont souvent liés à la paupérisation générale, à la crise économique. Exemple, ces gens qui ont créés récemment un site permettant le partage des machines à laver et dont les médias ont parlés. Succès immédiat. Donc souvent l’idée est très simple.

J’évoque ceci car justement quelques messages plus haut, je disais justement pourquoi le portage ne peut me convenir, ni aux gens dans mon cas. Donc l’idée est là: il y a peut être un besoin existant et personne ne semble y avoir répondu.

Je développe:

Le portage salariale est un ensemble de services, souvent destinés aux professions libérales. On proposera par exemple à un conférencier de le décharger d’un tas de tracasseries, de s’occuper des conditions contractuelles, de la facturation, ect….

Dans mon cas à moi qui est peut être celui de beaucoup d’autres, il me servirait surtout à ne pas limiter mon chiffe en permutant une partie de celui ci sur du portage. A noter qu’il faudrait être certain que c’est bien toléré par le système fiscale.
Je n’ai pas besoin de système de facturation (les micro payements n’y sont pas soumis), et Paypal fait très bien des factures, pas de tva, pas de comptabilité. Donc je payerai très cher une prestation dont je n’utiliserai pas le dixième de ce qu’elle m’offre. Vous me suivez ?
En fait, ce qui n’existe pas chez les "porteurs", c’est quelque chose de tout bête que Paypal où les banques proposent pourtant.
Un service en ligne doit pouvoir être activé immédiatement de façon informatisé dès que le payement est efféctué par le client.
Au niveau informatique, c’est relativement simple. Paypal ou les banques proposent ce que l’on nomme une API. C’est le "language" avec lequel vos scripts vont communiquer.
Cela se passe ainsi:
Le client fait le payement en passant par votre site. Paypal va alors envoyer à votre site un code pin que l’API vous aura permis d’interpréter, votre serveur sera ainsi "avisé" que le client Mr XXX vient de souscrire à un produit. Donc vos scripts peuvent alors permettre à ce client d’utiliser le service, quel qu’il soit, géré par votre site. Voila une entreprise de portage à créer, après étude de marché. Une idée en l’air. On passe certainement à coté d’un tas d’idées tous les jours, il faut être attentif à chaque fois que quelqu’un dit qu’une solution ne lui correspond pas, comme je l’ai fait plus haut à propos du portage,  ou qu’il n’en a pas.

A propos de Paypal toujours, il a été dit que les frais sont élevés. C’est vrai, mais peu de gens savent qu’il existe un système de barèmes de ces taux, fonction du chiffre mensuel.
Pour l’activer, avec un délai de trente jour après la demande, il faut justement dépasser pour un mois le premier échelon de ce barème. Supposons qu’un mois vous ayez dépassé le chiffre voulu, (2500 € actuellement pour la première tranche du barème), vous faites alors la demande à Paypal, un mois après si votre chiffre mensuel dépasse toujours une certaine somme, le mois suivant les commissions sont moins importantes. Par contre, si un mois après votre chiffre est inférieur, vous perdez pour le mois suivant ce tarif avantageux. Mais vous n’aurez plus besoin de refaire une demande, c’est automatique après la première. Ce n’est peut être pas clair mais bien expliqué sur le site de Paypal pour ceux que cela pourrait intéresser.

Je voulais dire aussi que je ne considère pas que créer un site dans l’espoir d’en retirer quelque chose est un investissement à proprement parler. En acheter un qui est rentable, oui, mais cela revient à acheter une entreprise.
Mes soucis s’arrangent un peu mais je n’en ai pas terminé avec les tracasseries de l’URSAFF et du RSI, il y a de quoi décourager les gens. Entreprendre en France, c’est vraiment un sacerdoce.

j’interviendrai encore pour parler un peu de référencement.
A bientôt

Hors ligne

 

#48 21/05/2012 22h13 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   11 

Merci pour votre retour Christian, ça ne m’étonne qu’à moitié et je vous en félicite.

Voilà maintenant "plusieurs années" que je passe du temps sur le net à construire mon blog et d’autres projets à côté (notamment une activité que je souhaite avoir pour stabiliser mes revenus "à vie"). Le temps et la perceverance sont capital pour des projets à la hauteur de rendement insolant.

Ca ne m’étonne qu’à moitié car je pense aux logiciels open source où l’objectif des webmasters est à l’opposé du "système actuel" : tout gratuit, et récupérer un peu d’argent en faisant payer quelques services.


Retaill & Co.
Mon blog www.retaill-and-co.fr  Construire votre patrimoine devient un jeu d'enfant

Hors ligne

 

#49 30/06/2012 17h03 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je me reconnais en toi Christian, quasi même histoire, si tu veux tu peux me contacter et m’envoyer l’adresse de ton site en MP, je pourrait peut être te conseiller.

J’ai aussi bloqué mes revenus le plus longtemps possible pour rester sous les seuils de l’auto-entrepreuneur, mais j’ai été obliger de passer en EURL en début d’année et cela m’a coûté assez cher, car j’ai dû payer la TVA sur beaucoup de factures de l’année précédente que j’avais mis en attente. J’ai réussi a être juste sous le deuxième seuil, à moins de 100 euros près.

Je n’ai pas la mentalité "chef d’entreprise", donc j’ai dû mal à faire grossir mon activité et pour le moment, j’encaisse l’argent sans rien dépenser. Je pense que cela arrive assez souvent, à des personnes qui crée un site plaisir et dont le succès les dépasse.

Il ne faut pas se faire manger par son projet. Je passe trop de temps et je suis incapable de délégué quoi que ce soit, j’ai eu trop de mauvaise expérience, c’est très difficile de trouver des gens compétent qui ont la même approche que soit.

C’est quand même malheureux d’écrire ça, je suis conscient que cela doit être difficile à comprendre pour certains.

a+

Hors ligne

 

#50 01/07/2012 10h03 → Investir dans un site Internet : est-ce que cela rapporte ?

Membre
Réputation :   

retaillandco a écrit :

Merci pour votre retour Christian, ça ne m’étonne qu’à moitié et je vous en félicite.

Voilà maintenant "plusieurs années" que je passe du temps sur le net à construire mon blog et d’autres projets à côté (notamment une activité que je souhaite avoir pour stabiliser mes revenus "à vie"). Le temps et la perceverance sont capital pour des projets à la hauteur de rendement insolant.

Ca ne m’étonne qu’à moitié car je pense aux logiciels open source où l’objectif des webmasters est à l’opposé du "système actuel" : tout gratuit, et récupérer un peu d’argent en faisant payer quelques services.

Bonjour retaillandco,

Personnellement je n’ai jamais été convaincu par ce modèle du libre/gratuit aux relents dogmatiques.
Bon nombre de projet sont open source uniquement parce que les gens qui les ont développés n’ont pas les moyens de les protéger par des brevets.

@ lobourse

Bonjour  Lobourse,

Je n’ai pas la mentalité "chef d’entreprise", donc j’ai dû mal à faire grossir mon activité et pour le moment, j’encaisse l’argent sans rien dépenser. Je pense que cela arrive assez souvent, à des personnes qui crée un site plaisir et dont le succès les dépasse.

Notre démarche au départ est un loisir, nous lui consacrons un temps parfois important et la monétisation est causée par le fait que nous constatons que nous rendons service à des tas de gens, mais avec la contrainte de le faire à nos frais. Et les gens en question considèrent que c’est un acquis au nom de la sacro sainte gratuité (qui a un coût réel pour nous).
Comme tout un chacun, si nous avons la chance de finir par avoir un loisir qui s’avère lucratif, nous nous en réjouissons. Mais la fiscalité complexe et la bureaucratie poussive et parfois inhumaine sont des obstacles harassants à notre croissance que nous devons alors freiner, ce qui est un comble dans un système qui prône la croissance infinie au rang de dogme.

J’ai été très surpris de cette qualification de site à haut rendement de notre ami Administrateur quelques messages plus haut, pour mon ouvrage.

Si quelqu’un l’acquérait, alors oui, ce serait un investissement et il pourrait en jusger le rendement.
Moi je met dans la balance le temps énorme que j’y ai consacré, sans parler des difficultés parfois décourageants que j’ai rencontré pour mener le projet à bien. De mon point de vue, voir cela comme un produit à haut rendement demande un détachement et de considérer ce que j’ai créé d’un point de vue analytique rationnel, sans sentimentalisme, ce qui serait plus censé quelque part.

Je sors à peine de mes problèmes avec l’URSAFF. Mon obstination à grand renfort de recommandés, coup de fil et déplacement nombreux à portée ses fruits, alors que je n’y croyais même plus. C’était assez cauchemardesque. Je reste encore auto entrepreneur pour l’instant. Ouf.

Vivre cela est pénible au possible. Mais c’est le jeu, il faut lutter pour tout dans la vie.

Je suis sorti de mon dilemne. Je prends plaisir à nouveau à ce que je fais, j’ai fini de faire le tour de la question et j’ai tiré un trait sur les aspects pénibles qui m’ont dégoutés de tout pendant longtemps.
Donc c’est un plaisir à nouveau que de travailler à ce projet, tout en le gérant comme un bisness, rationnellement. Et tant mieux si mon principal problème est à nouveau actuellement de ne pas exploser le plafond annuel, on a vu pire comme soucis.

Ce que je vois surtout, c’est que la solution véritable serait l’expatriation, il parait qu’on nous déroule des tapis rouge ailleurs. Il est certain que d’entreprendre sous nos latitudes est tout bonnement un cauchemars fiscal et bureaucratique, cela ne va pas aller en s’améliorant.
Dans mon cas, pour l’instant, c’est impossible pour un tas de raisons autres que je n’ai pas à détailler ici.

Il ne faut pas se faire manger par son projet. Je passe trop de temps et je suis incapable de délégué quoi que ce soit, j’ai eu trop de mauvaise expérience, c’est très difficile de trouver des gens compétent qui ont la même approche que soit.

Quand à moi c’est tout l’inverse. Je délègue au maximum. Je me contente de superviser de de donner l’orientation principale. Et je considère aussi qu’il y a plus dans deux têtes que dans une, parfois des avis que l’on m’a donné m’ont fait prendre d’autres directions que celles qui me parraissaient l’unique solution, et cela s’est avéré judicieux. La difficulté est de bien s’entourer, (qualité que l’on prête aux chefs), qui plus est sans rencontrer physiquement les gens, et j’ai fait parfois des erreurs en ce sens, mais au bout du compte j’ai désormais autour de moi des gens talentueux et motivés par le projet lui même et rien d’autre. Disons que j’ai les mêmes motivations qu’eux, le plaisir, mais j’ai en plus d’eux l’attrait du bénéfice comme moteur et il prime sur le reste.
Le pragmatisme est une chose salutaire, je me garde juste de ne pas devenir inhumain comme un technocrate quelconque qui joue avec le devenir des gens au gré de ces projections économiques comme on en voit trop dans les systèmes auxquels l’humanité s’essaye, qu’ils soient capitalistes ou leur contraire.

J’ai aussi bloqué mes revenus le plus longtemps possible pour rester sous les seuils de l’auto-entrepreuneur, mais j’ai été obliger de passer en EURL en début d’année et cela m’a coûté assez cher, car j’ai dû payer la TVA sur beaucoup de factures de l’année précédente que j’avais mis en attente. J’ai réussi a être juste sous le deuxième seuil, à moins de 100 euros près.

Argh, tu décris mes cauchemars. Je pense toujours que la SASU est potentiellement une solution meilleur, si l’on a une activité en parallèle. Mais la taxation des dividendes qui est dans l’air du temps pourrait remettre cette thèse en cause.

Quoi qu’il en soit, je vais rester auto entrepreneur cette année. Et ensuite, qui vivra verra. Ce statut va de toute façon être révisé, et on ne sait avec quelle sauce fiscale il va être agrémenté.

C’est quand même malheureux d’écrire ça, je suis conscient que cela doit être difficile à comprendre pour certains.

Nos vécus semblent suffisamment similaires pour que je puisse avancer que je te comprends on ne peut mieux. Pas plus que toi je n’ai une mentalité de chef d’entreprise.  Le salut consiste à bien sérier les choses et comprendre où est la dichotomie: Avoir un compte bien garni n’est pas un motif de culpabilisation. Sinon on tombe dans le dogme inverse, celui de la sacralisation de l’argent et de sa connotation négative, propre à notre culture influencée par un historique religieux. Les anglos saxons n’ont pas ces états d’âme.
En toute chose, les extrêmes sont à fuir. Il faut être pragmatique et rester humain, tout es là.

Dernière modification par christian5 (01/07/2012 12h54)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech