Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #196

Pourquoi les autres souhaitent-ils vous voir échouer ?

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3367 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 




S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3367 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



 

34 commentaires

1) CuiBono
18/03/2016
Philippe,

Pour vous remettre du baume au coeur, rappelez-vous ce que disait Georges Courteline : "Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet".

Au passage, félicitations pour votre newsletter que je suis assidument, Et je me réjouis pour vous à chaque fois que le nombre de vos abonnés augmente (je suis un investisseur momentum !).
2) Youplaboum
18/03/2016
L'écrasante majorité des gens mènent une vie médiocre, et n'ont pas le courage de faire ce qu'il faut pour l'améliorer. Ils ne supportent pas de voir d'autres réussir là où ils n'osent même pas penser à une alternative possible. C'est vrai dans tous les domaines. Vous êtes heureux en couple? N'en parlez pas - ça rend tout le monde malade.
J'ai pris l'habitude de ne plus rien dire de mes succès. Nous profitons de notre bonne vie discrètement, sans en parler autour de nous.

Et je vous passe tout ce que j'ai entendu le jour où j'ai commencé à dire que j'allais fermer mon vivotant cabinet bruxellois pour aller en ouvrir un autre en France rurale. Tout le monde, y compris et surtout mes amis les plus proches, me bombardait d'arguments pour me faire changer d'avis. Aujourd'hui, bizarrement, ils sont tous silencieux.

Bref, laissez aboyer les chiens et continuez à profiter de votre bonheur bien mérité!
3) michelplatini
18/03/2016
Vous avez le courage de vous exposer - donc évidemment vous allez attirer les critiques de quelques pisse - vinaigre.

Mais globalement, votre cheminement induit le respect. Vous avez fait de l'argent votre serviteur et non votre maître.
4) Olivier
18/03/2016
Certainement le commentaire le plus court....Mais Merci pour le temps que vous passez a nous conseiller et Bravo pour votre réussite
5) Moke
18/03/2016
Je ne réagis pas souvent (je fais partie de la majorité silencieuse comme on dit) mais cette fois c'en est trop !

La démarche que vous avez entreprise est juste extra-ordinaire au sens propre du terme : vous avez juste orienté votre vie exactement où vous le vouliez.

Combien peuvent en dire autant ?

La moins-value est à ce niveau presque un "détail" puisque nous savons que ce n'est pas le capital en tant que tel qui est visé.

J'ajoute que j'ai moi-même initié le même type de virage (avec d'autres moyens mais peu importe) et je ne pense pas que j'aurais pu y arriver sans toute l'inspiration et les connaissances que j'ai puisé sur ce site depuis moultes années...

Mille mercis, ne changez pas...
6) Pit
18/03/2016
Votre transparence, votre honnêteté intellectuelle, et votre bienveillance e ne sont plus à prouver. Continuez comme ça, c'est enrichissant au sens figuré comme au sens propre pour tout le monde.

Comme le dit Youplababoum, les gens envieux ou critiquant de façon non constructive sont surtout malheureuses. Au lieu de prendre exemple sur les meilleurs pour s'améliorer, ils préfèrent les voir échouer pour ne pas se remettre en question.

Longue vie à l'IH !
7) koldoun
18/03/2016
Ne les écoutez pas. Cela s'appelle tout simplement de la jalousie.
8) stef
18/03/2016
L'estime de soi (je ne parle pas du bonheur) passe malheureusement souvent par un raisonnement en relatif .

- par rapport à sa situation antérieure : une même situation professionnelle ne sera pas perçu de la même manière par la personne qui y est promue que celle qui y a été rétrogradée

- par rapport aux autres : pourquoi certains PDG recherchent les émoluments les plus élevés, pas pour l'argent qu'ils n'auront pas forcément le temps de dépenser mais parce qu'il s'agit d'un thermomètre qui permet de se dire qu'il est plus que ...
Une autre manière est de se comparer par rapport à une personne en difficulté ou soit-disant en difficulté pour se rassurer soi-même.

Philippe, je m'associe aux premiers commentaires : merci pour votre site, vos interventions, votre lettre...
Les commentaires désobligeants et mesquins, on s'en fout...
9) Tourix
18/03/2016
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win." - Mahatma Gandhi
10) Adrien
18/03/2016
Je rejoins Moke dans son commentaire, je fais aussi partie de la majorité silencieuse.

Philippe, vous, avez rien à prouver, vous mener déjà la vie que vous avez choisie. Ce qui n'est pas le cas de beaucoup de gens dans ce monde.

Pour ma part, l'IH ma énormément aidée dans ma progression et même encore aujourd'hui j'y trouve une mine d'informations.

Ne changé rien et merci pour votre travail.
11) Kabal
18/03/2016
Perso, je trouve juste dommage d'avoir perdu votre temps à écrire cette newsletter !
Vous valez clairement mieux que cela.

Votre meilleure réussite est sans conteste votre communauté source d'inspiration pour tous !
12) parisien
18/03/2016
Je voudrais réagir ici sur votre affirmation, qui me parait erronée: "le dividende est faible et les profits sont donc quasiment tous réinvestis. Cela fait de Dassault Systems une belle entreprise de croissance, idéale dans un Plan d'Epargne en Actions".
Justement non. Il faut la placer hors PEA.
Je pars du principe qu'un épargnant connaissant la réussite dans ses investissements en actions finit, tôt ou tard, par saturer son PEA (plafond de versement: 150.000 euros).
Dès lors, pour chaque nouvel investissement, se posera la question d'où faut-il l'acheter:
- dans le PEA, avec le cash issu des dividendes, ou de la vente de temps en temps , d'autres actions
- sur un compte-titres hors PEA.

Le choix fiscalement et financièrement optimal est d'investir:
- dans le PEA, les sociétés "matures" à dividendes élevés (dividendes lourdement taxés hors PEA), comme Axa et Scor, qui ont de la croissance, mais plus modérée
- hors PEA, les sociétés de forte croissance distribuant peu, comme Dassault Systèmes. La fiscalité (i) sur les dividendes sera légère dans l'absolu, car petits dividendes, et (ii) sur les plus-values sera légère aussi, car c'est un titre qu'on conservera a priori longtemps, en profitant de l'abattement de 50% (2 ans de détention), voire de 65% (8 ans de détention).

Autant réserver le PEA aux sociétés capitalisant moins, car ayant de gros dividendes.

Quant aux jaloux, nous sommes tous d'accord: il faut les traiter avec un désintérêt teinté d'un peu de mépris et de pitié.
13) Robert
18/03/2016
Ignore them .... anyone can criticise other people ... it is the easiest thing and even easier with all this social media cr*p.

You are allowed to make a bad decision (I am not saying I think you have) but your decisions are based upon the information that is available when you took it at least you have the courage to share that information.

Even if (and that is a big IF) you have made a poor decision, at least you are allowing others to learn from it.

Personally I would love to have made your lousy decisions !! Giving up work and being independant at you age !!
- I hate you ;-)
14) chtirentier
18/03/2016
Voyons Philippe ,
Des centaines de personnes vous lisent chaque jour , vous nous apprenez des choses chaque jour , vous nous aidez dans notre quotidien , vous gérez quasiment nos patrimoines et tout cela en étant au soleil dans votre bulle de quasi rentier .
Bref vous êtes notre maître , notre demi dieu....surtout ne changez rien !!!
Les jaloux, les critiqueurs vous permettent de mesurer votre succès !!

Pour ma part , je vous remercie et vous félicite pour votre forum !!
15) Axel
18/03/2016
Vous avez fait des choix, vous les assumez et communiquez dessus. C'est, je pense, absolument insupportable pour tous les frustrés/jaloux qui rêvent au fond d'eux-mêmes de faire la même chose !

Bravo pour vos choix, votre courage et votre persévérance.
16) stanley_lubrik
18/03/2016
Bonjour IH,

Je vois que mon message humoristique (troll ?) posté il y a deux mois dans la section "Loisirs" du forum HFR vous est resté en travers de la gorge :

Je le trouve pourtant assez factuel et pas spécialement agressif :

1) Courant janvier, vous étiez effectivement (et à la louche) en MV de 40-50% sur KMI, Standard Chartered et BHP Billiton.

2) Le dividende de KMI avait été coupé. Celui de BHP le fut un mois plus tard.

3) La mention des carottes râpées était une référence à une ancienne newsletter (pourquoi ne pas faire une newsletter sur les paires de chaussettes ?)

Ce que je trouve dommage pour vous (pour moi ça m'est complètement égal), c'est que vous avez décidé de vous éloigner de votre stratégie initiale (acheter des grosses sociétés de qualité à prix correct), qui fonctionne plutôt bien (cf. la file dédiée de Shagrath) pour vous lancer dans des investissements hasardeux dans des canards boiteux.

Avec les résultats que l'on connait...

Je ne mentionne pas le coût d'opportunité sur les 2--3 dernières années due à la sous-performance de TSCO, CYS, VEREIT etc.

J'avoue que cela m'amuse presque autant que les gens de chez l'IF qui ont investi la moitié de leur portefeuille dans WPX à 20$, SHOS à 15%$ ou LUK à 30$ qui étaient des investissements "sans risque", "avec une marge de sécurité incroyable" et un "allocateur de capital de génie".

Mais, ne vous méprenez pas, en aucun cas, je n'éprouve de la jalousie / aigreur comme votre newsletter le laisse penser.

Cela me fait juste marrer.

Quant à mon patrimoine, il se porte très bien. J'ai d'ailleurs acheté votre premier livre il y quelques années et m'en inspire largement. J'envisage l'indépendance financière d'ici 5 ans.

Au plaisir de vous lire,

Stanley_Lubrik

NB : merci pour votre newsletter sur les foncières canadiennes, je suis en PV de 50-60% sur Dream Office. Mais je ne vous aurais jamais suivi sur VEREIT ou TSCO...
17) Matinvest
18/03/2016
Merci Philippe pour le site
J'espère dans une prochaine newsletter que vous nous ferez une présentation des reits britanniques
18) EricB
18/03/2016
Bonsoir,

Le proverbe dit : "Les chiens aboient et la caravane passe..."

Laissez-les donc aboyer : ils s'en étranglent eux-mêmes, si solidement attachés au bout de leurs chaines mentales. Finalement, on les plaindrait presque...

Il me semble évident qu'il vaut bien mieux, comme vous le faites, conduire sa propre "caravane" et pouvoir aller où bon vous semble.


Cordialement,

Eric
19) Facelvega
18/03/2016
La réussite, cruel objet de convoitise et de dénigrement pour qui aura su prendre des risques et bénéficier d'un environnement favorable.

L'entrepreneur doit être Toujours prêt à assumer l'intégralité de ses échecs sans ne jamais savourer ses succès.

La société française, malgré un nombre croissant d'entrepreneur, conserve une aversion inexorable envers le patron, l'argent, la réussite ...

Il suffit de voyager un peu pour comprendre ô combien il est agréable de parler librement à un inconnu de nos salaires, de nos projets, de nos investissements et de nos échecs.

Si vous doutez de mes dires, il suffit de lire les présentations sur le forum où tout un chacun sait bien que trop dire tout ce qu'il pense mais taire ce qu'il sait.

Cher IH, vous êtes l'auteur de votre vie.
Vous êtes transparent.
Vous prenez des risques, les assumer, les partager.
Vous savez reconnaître vos erreurs.
Vous savez faire preuve de bon sens, de justesse et même d'autorité lorsque le fond et la forme n'y sont plus.
Garder le cap !
20) skywalker31
18/03/2016
Cher IH,
on ne s'est jamais parlé directement, mais l'article de cette semaine montre que vous avez été touché par ces critiques. En tous cas je vous suis vraiment reconnaissant pour votre site, pour cette entreprise, je ne suis pas toujours d'accord avec vous, mais d'une manière générale votre projet je le partage et c'est cela qui compte. Seule l'humilité, le travail dans la durée et la fidélité à des principes clairs paiera sur le long terme.
Beaucoup de succès à vous et à la communauté des rentiers, présents ou futurs !
21) Fasthand
18/03/2016
Bonjour Philippe,

Je suis le forum et vos newsletters avec grande attention, et j'admire et respecte votre parcours.
Cependant, je ne partage pas votre avis concernant ces autres qui souhaitent vous voir échouer. En fait, je pense que ces personnes ne souhaitent pas du mal en tant que tel: vos collègues fumeurs apprécient sans doute votre conversation, votre ami ne souhaite pas être seul et vous apprécie ( c est votre ami après tout), et votre belle mère apprécié la bonne chair et d'inquiete pour votre santé!
En fait, ces personnes projettent leurs peurs -peur de la solitude, peur de voir des proches prendre des risque, peur de ne pas subvenir à ses besoins en étant entrepreneur- et c'est effectivement une manière de se rassurer.
Ceci dit, je pense que la contradiction ou des avis un peu différents sont nécessaires: cela permet au mieux de trouver une nouvelle source de motivation, de nouvelles idées, au pire, d'éviter de faire des erreurs et de mieux préparer son prochain projet. Et apres avoir parlé un peu, rien ne vaut la discrétion et la volonté d'avancer, sans donner l'impression d'opposer sa soif d'avancer à ses proches.
Chacun ses choix et son mode de vie!
22) Tursiops77
18/03/2016
Philippe,

Félicitation pour votre réussite, vous êtes un exemple pour beaucoup d'entre nous.
J'admire votre Self Control même si j'imagine que ça ne doit pas toujours être facile de se contenir face à ce type de comportement gratuit.
La jalousie est malheureusement maladive pour beaucoup de gens.

Pascal
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
19/03/2016
Bonjour !

@Youplaboum
Eh oui, c'est souvent comme cela !

@Parisien
Vous avez raison comme toujours, mais à la condition que le PEA sature ET que la fiscalité du CTO ne change pas. Mais l'expérience montre que la fiscalité du PEA est plus stable. Cf. par exemple la suppression du seuil de cession sur le CTO, vraiment "méchante" pour le rentier.

@Stanley
Malgré vos "explications", le naturel reprend vite le dessus : "J'avoue que cela m'amuse presque autant..."

@Tous
Les messages d'hardware.fr étaient un prétexte pour la newsletter et ne me préoccupent guère, mais merci pour les mots sympathiques !

Bon week-end,

PP
24) Uspony
19/03/2016
J'arrive après la guerre, et du coup je manque de mot car ils ont tous déjà été très bien utilisés dans les commentaires précédents.

Mais en effet, comme il a pu être dit, le travail fait chaque semaine pour nous apporter un raisonnement intelligent et efficient, est remarquable.

Et rien que pour ce partage d'information et cette clairvoyance sur vos propres placements, le respect devrait être total.

Grâce à vous j'ai mieux orienter mes investissements ces derniers mois sans trop avoir besoin d'y travailler. Vous avez rendu la méthode complètement disponible sur devenir-rentier.fr à mon grand bonheur.

Bon week-end.
25) mgl7515
19/03/2016
Bonsoir tout le monde,

@Philippe : comme la plupart des intervenants ici ... que dire sur ces personnes ... bah en fait rien d'intelligent .... autant donc les laisser se gausser sur une situation qui reviendra (forcément) un jour à de bien meilleurs niveaux .... :-)
Sinon totalement hors sujet mais je tenais à remercier Sam Walsh et à accueillir Jean-Sebastien Jacques à la tête de Rio Tinto ...
Nous verrons bien quels seront les résultats dans quelques mois ....Marc
26) EricB
19/03/2016
Bonsoir,

Tout ça me rappelle un peu la discussion sur la brigade de la rente : on retrouve chez certaines personnes le même type d'attitude négative et complétement stérile ou se mèlent envie, mépris, jalousie et dédain.

Que faire? Et bien, rien justement : les laisser à leur place, stagner dans leur torpeur malsaine et pseudo-critique, tout en continuant à aller de l'avant avec des gens plus positifs et avec qui vous aurez certainement des échanges bien plus intéressants et constructifs.

Cordialement,

Eric
27) francois92i
20/03/2016
Hello,
Je ne sais pas si c'est typiquement humains ou bien typiquement Français, mais c'est vrai que les autres aimes nous voir échouer et sont jaloux.

J'en veux pour exemple mon ancienne belle famille à qui j'ai eu le malheur de dire que j'étais investis en actions et que j'avais pu augmenter mon capital par deux depuis mes débuts.

Après leur avoir fait cette joyeuse confidence, j'en ai eu à toutes les sauces :
"ahaha, la bourse/telle action à dégringoler, tu vas allez vivre sous un pont ?"
à l'inverse "la bourse à monter, tu paies le resto",
"L'immobilier y'a rien de plus sûr"
"T'as pas honte de faire de l'argent sur des pauvres travailleurs ?"

Chaque fois sur un ton agressif ou méprisant, au choix. Aucun commentaires encourageant ou ne serait ce que curieux.

Je précise également que les membres de la belle famille avait tous 20 ou 30 ans de plus que moi et avaient un bien plus gros capital que le mien.

Bref, pour vivre heureux vivons cachés, et c'est bien dommage je trouve de ne pas pouvoir partager ses bonheurs.
28) Philippos
21/03/2016
Cher IH,

Sachez que je vous suis également chaque semaine avec intérêt et que je me réjouis de vos succès!

Les comportements que vous décrivez sont méprisables et ne méritent pas d'y porter attention. Cela consomme de l'énergie en plus. J'y ai été confronté à plusieurs reprises dans divers domaines et il n'y a pas grand-chose à faire. Le point positif est que l'homme, réticent au changement, est une créature d'habitude, et finit par s'habituer à vos réussites.
29) Canis
22/03/2016
François92i a décrit ce qui arrive quand on a le malheur de dire qu'on possède des actions: ou les gens portent un jugement moral ou ils donnent des conseils décalés ("l'immobilier, y a rien de mieux !" etc). Je ne cherche plus à convaincre et à discuter. Ce qui est drôle, c'est que l'actionnaire est forcément cupide tant que le particulier bailleur est un investisseur "politiquement correct" (tant qu'il ne vit pas de ses loyers, naturellement: il passe alors dans la catégorie du profiteur).
30) Shagrath
22/03/2016
Tout d’abord encore une fois bravo et merci à vous Philippe pour l'ensemble de votre œuvre.

Ensuite je voudrais revenir sur la remarque de Parisien sur la combinaison optimum CTO/PEA.

@Parisien
"Le choix fiscalement et financièrement optimal est d'investir:
- dans le PEA, les sociétés "matures" à dividendes élevés (dividendes lourdement taxés hors PEA), comme Axa et Scor, qui ont de la croissance, mais plus modérée
- hors PEA, les sociétés de forte croissance distribuant peu, comme Dassault Systèmes. La fiscalité (i) sur les dividendes sera légère dans l'absolu, car petits dividendes, et (ii) sur les plus-values sera légère aussi, car c'est un titre qu'on conservera a priori longtemps, en profitant de l'abattement de 50% (2 ans de détention), voire de 65% (8 ans de détention).
Autant réserver le PEA aux sociétés capitalisant moins, car ayant de gros dividendes."

Intuitivement j'aurais dit l'inverse... J'ai donc fait quelques petits calculs...

Hypothèses de travail :
- Axa: Rdt annuel 5% / Progression annuelle du titre 1%
- Dassault Systèmes : Rdt annuel 0,65% / Progression annuelle du titre 5%
- Pas de réinvestissement des dividendes (donc pas de souci avec la différence de la date de prélèvement des PS de 15,5% entre un CTO et un PEA)
- Je fais fi des PS de 15,5% car identiques dans un CTO/PEA

Au bout de 8 ans :
- Cas 1 :
a) Axa PEA : Gain total 54,31 avec PV 8,29 et cumul des dividendes 46,03
Imposition 0% donc gain de 54,31 (hors PS)
b) Dassault Systèmes CTO : Gain total 54,26 avec PV : 47,75 et cumul des dividendes 6,52
Base taxable 35% de 47,75 et 60% de 6,52 soit 20,6 au total
Gain total 108,50 (hors PS) dont 20,6 seront taxés…

- Cas 2 :
a) Dassault Systèmes PEA : Gain total 54,26 avec PV 47,75 et cumul des dividendes 6,52
Imposition 0% donc gain de 54,26 (hors PS)
b) Axa CTO : Gain total 54,31 avec PV 8,29 et cumul des dividendes 46,03
Base taxable 35% de 8,29 et 60% de 46,03 soit 28 au total
Gain total 108,50 (hors PS) dont 28 seront taxés…

Conclusion : Comme indiqué par Parisien la meilleure combinaison est bien Axa dans le PEA et Dassault Systèmes dans le CTO car les gains seront dans cette configuration un peu moins taxés.

Cela est valable actuellement mais comme l’a fait remarquer Philippe la fiscalité du CTO est bien plus volatile que celle du PEA…
31) Bluenote
22/03/2016
La réussite des uns exaspère les autres. Impossible d'en sortir. Mais curieusement, ce ne sont pas les plus mal lotis qui sont les plus jaloux.

Merci pour tout le travail bénévole accompli !
32) lili
22/03/2016
Bonjour,
Merci pour cette note. Je me retrouve complètement dans vos propos. J'ai la chance d'avoir autour de moi des personnes des personnes sincères, j'ai fait du tri !
Merci à tout ce que vous apportez, au travers de ces newsletters ou du forum; même si ma route sera longue, le forum m'a bien aidé : j'ai arrête d'attendre ;) !
Au plaisir,
Lili
33) fred75
22/03/2016
Bonjour,
Je n'ai que trop connu cette situation, ayant été freelance pendant longtemps chez le même client, j'avais l'impression quand je parlais du peu de mes vacances que je prenais que je me gavais sur leur dos, les pauvres avec leur 60 jours de congés par an et leur intéressement monstrueux. A la fin, je finissais par mentir sur ce que j'avais fait pendant mes vacances, parce que j'en avais marre. Aujourd'hui si je veux partager avec mes amis, j'utilise les listes de filtrage proposés par facebook ou autres et je fais très attention à ce que je peux dire suivant les cercles d'amis... C'est dommage ca me prive de partager des expériences de voyage ou autres avec des collègues
34) Azorgues
23/03/2016
Pour ma part, j'admire votre transparence.

Le plus dur, c'est lorsque ça vient de la famille... Et quand on creuse, c'est effectivement ce reflet de l'immobilisme qui se transpose dans nos actions. Cette peur de l'immobilisme qui crée tout cet acharnement.

Moi , j'ai du mal... Etant entrepreneur entre le discours :
- Oui ça vaut rien, l'entreprise ne crée rien, t'es un glandeur.
- Oui c'est génial ; ça va exploser le marché.
Il y a un juste milieu difficile à trouver.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.