Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #189

Comment faire face à la volatilité boursière ?

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3365 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 




S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3365 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



 

3 commentaires

1) Seb
29/01/2016
Bonjour
Toujours autant de plaisir à lire cette newsletter, le petit graphique comportemental est génial.
Par contre, s'il est acquis qu'un placement boursier de long terme est censé être productif, je vois que BP côtait en 1999 à 414 et fin 2015 à 357.
La lecture de la courbe sur cette période montre bien une tendance à la baisse. Il y a eu des fluctuations pendant cette période. J'imagine que celui qui détient ces actions depuis 1999 et a besoin de les vendre aujourd'hui (car achetées pour capitaliser) doit avoir des sueurs froides.
Je suppose que les dividendes versés pendant 15 années auront été corrects car achat 414 en 99 et vente à 357 en 2016, c'est médiocre.
Merci
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
29/01/2016
Effectivement, BP n'a pas brillé en bourse.

Mais avec une marée noire à $56 Md et un cours du baril actuellement au plus bas depuis une décennie, on ne peut pas dire qu'elle ait eu le vent dans le dos...

Dès lors, sa "relative" résilience me semble donc exemplaire.
3) Piksou
29/01/2016
"s'il est acquis qu'un placement boursier de long terme est censé être productif".
Est-ce inscrit dans le Code civil ou la constitution ?
Personne ne peut garantir que le cours futur d'une action devienne supérieur à un cours passé. Une entreprise peut faire faillite et le cours tomber à zéro même si vous êtes un actionnaire fidèle depuis 50 ans. Une autre qui réussit à augmenter ces bénéfices chaque année peut laisser penser que le graphique de son action suive celle des profits. Sauf si le PE à l'achat est de 500.
Une marée noire dans le golfe du Mexique n'aide pas à améliorer les bénéfices.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.