Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #176

Avides quand les autres sont craintifs (bis)

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3370 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 




S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3370 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



 

8 commentaires

1) Stephane
02/10/2015
Bonjour,

Ce que je trouve extraordinaire dans l'investissement en foncières cotées est qu'il est finalement assez facile de déterminer si le cours que l'on a sous les yeux est une affaire extraordinaire ou pas.

L'actif net réevalué (ANR) donne une idée de l'importance de la décote et donc de la différence qu'il peut y avoir entre le "prix" proposé par le marché et la "valeur".

Lorsque la décote atteint 70 ou 80%, il peut effectivement y avoir quelques mauvaises nouvelles anticipées par les marchés, mais on est pratiquement sûr de faire une excellente affaire tant la marge de sécurité est grande, et la différence importante entre le "Prix" proposé par le marché et "la valeur calculé à dire d'expert".

Alors, bien sûr, il faut arriver à "appuyer sur le bouton" au bon moment, ce qui implique d'avoir du cash disponible (ou de l'emprunter, lorsque c'est possible), et la force morale qui permet d'arrêter de se poser des questions dans tous les sens sur une "fin du monde" supposée.

Malheureusement, je ne suis pas sûr que la grande braderie de 2009 survienne plus d'une fois dans la vie d'un investisseur en foncières cotées.

Merci beaucoup pour votre travaille et la qualité de vos interventions.

Stéphane
2) Gedeon
03/10/2015
Oui en effet il ne faut pas avoir peur de toute chute...
Mais c'est intéressant de comprendre ce qui a poussé certains investisseurs ou fonds à vendre et donc à faire baisser le cours... se basent t ils juste sur des modèles ou y a t il de l expérience et de l intuition dans leurs ordres d achats vente ?

Enfin, Philippe, comment organises tu ton temps pour faire toutes ces études, newsletter ? Et en même temps profiter de temps libre sans regarder ton téléphone ou tes émails car j ai l impression qu on peut vite gaspiller du temps à ne pas se bloquer des créneaux pour son activité de rentier et sa vie privée, car en plus tout est mêlé...
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
03/10/2015
@Gedeon
Je vous donne l'astuce pour avoir plein de temps libre :
- pas de tv
- un dumbphone que je n'ai jamais sur moi
- pas de Facebook, Twitter, etc.

Pour regarder mes mails, je dois allumer l'ordi, Windows, etc. Autant dire que ça refroidit et que je ne le fais pas 15 fois / jour.

Et je n'ai jamais mon téléphone sur moi. J'écoute les éventuels messages une fois / jour et je rappelle le lendemain.

Par contre, la newsletter me prend 4 heures / semaine environ de rédaction/réflexion.

Bon week-end !
4) MisterVix
03/10/2015
@Stephane
La grande braderie de 2009, qui était particulièrement violente pour l'immobilier, personne ne sait, mais les soldes et braderies en tout genre, qui impacteront tous les compartiments, il y en aura c'est certain. Et même si les REIT ont des bêta faibles, ils corrigent quand le marché corrige.

@IH
Pas de TV non plus, gain de temps QUOTIDIEN énorme, mais je confesse que sans mon téléphone + twitter, du moins au boulot et en semaine, je me sens à poil... En revanche c'est la première chose que je coupe en WE ou en vacances, je vous rejoins sur ce point!
5) Stephane
03/10/2015
Moi, la TV, je l'ai jetée en 2009.

Je confirme que le gain de temps est énorme et que cela transforme la vie en "mieux" (les adultes en France, regardent la télé plus de 20H par semaine).
6) gil
11/10/2015
Pas de TV non plus depuis bien longtemps la soupe qu'on y sert ne servant qu'à abrutir les masses.

Radio en bossant le matin, trop vieux pour fesse bouc, twitter etc...

Cordialement
7) misteronline
12/10/2015
Je pose une question peut-être indiscrète, mais dans quel secteur oeuvre la société de e-commerce dont vous êtes actionnaire / associé ?
8) xavier
17/10/2015
A quand la prochaine Newsletter Philippe ? J'ai du mal à me passer de cette lecture hebdomadaire !

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.