Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #163

L’investisseur particulier : sur-réactif et jamais content ?

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3375 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 




S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3375 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



 

13 commentaires

1) francis156
04/07/2015
bonjour, Les SII sont une alternative aux SCPI ...
2) AJE
05/07/2015
Pour les revenus d'ARCP : millions ou millards ?
Pour le dividende il est obligatoire qu'en cas de bénéfice comptable ...
3) malcolm
06/07/2015
Bonjour Philippe,

Vous dîtes "certaines (foncières) retrouvent des niveaux de cours raisonnable, voire attractif".
Ma question est simple, au vu des cours élevés du dollar us et du dollar canadien, les foncières us et cad sont-elles si attractives pour les européens que nous sommes ? Et ce, même au cours actuel.
4) Charles
06/07/2015
Merci pour cette newsletter bien tournée.

Pour suivre les achats des dirigeants et autres opérations sur les sociétés cotées en France, doc_amf fait très bien le boulot : https://www.docamf.fr/

@francis156 : A quelles SII pensez-vous?
5) Michel G
06/07/2015
J'ai beaucoup de difficulté a suivre votre logique, vous tombez en amour avec des actions et les achetez sans vous preoccuper du moment. Quelqu'un qui a acheté Cominar en avril dernier mettra un an a recupérer sa mise avec les dividendes versés, ceci est valable avec beaucoup de REIT, cominar est nommé juste pour l'exemple.

Je conçois mal que vous n'acheties pas a tout le moins sur des niveaux support, en ce qui concerne le fondamental le marché peut rester tres longtemps sans reconnaitre une valeur, bien plus longtemps que votre patience ne vous permettra d'attendre.

Même chose avec les taux d'interet qui vont finir par monter dans un marché immobilier surevalué, si les REIT dégringolent, vous attendez patiemment que ça remonte ?? , si ils baissent de moitié vous achetez encore plus ?

De mon coté c'est out au premier signe de faiblesse...

Bonne chance
6) Jeff33
08/07/2015
A Michel G,

La tactique de Philippe à l'heure actuelle est de recevoir les dividendes qu'il conçoit comme des loyers. Une hypothétique plus value ne serait qu'un bonus.
7) Uspony
08/07/2015
"Quelqu'un qui a acheté Cominar en avril dernier mettra un an a recupérer sa mise avec les dividendes versés, ceci est valable avec beaucoup de REIT, cominar est nommé juste pour l'exemple."

Ce raisonnement n'a aucun sens.

Admettons vous auriez investis dans Cominar en avril, vous auriez touché les dividendes dés le mois de mai. Donc vous seriez gagnant.
Partant du principe que nous sommes des investisseurs à long terme en quoi aurions nous mis un an a récupérer la mise ?

De quelle mise parlez vous puisque notre hôte ne conçoit pas l'achat d'une action pour la revendre en fonction de son cours.

Tout ce qui nous intéresse ici c'est la rentabilité du dividende et la solidité de la société sur le long terme.

Les vicissitudes du marché, nous les laissons à ce qui aiment perdre de l'argent :)
Comme vous apparemment si à la moindre baisse insignifiante du cours vous vendez.
8) Michel G
09/07/2015
Vous achetez Cominar en avril a 19.20 $CDN , elle vaut aujourd'hui 17.87$CDN soit une baisse de 1,33$ et avez reçu en dividende grossomodo 50 cts cdn , donc une perte de 83 cts et trouvez que c'est bien car vous avez acheté l'action pour du long terme.

Je suppose que ceux qui l'ont payé 24$ en 2012 doivent aussi etre heureux de leur investissement ou plutot de leurs pertes.

Vous auriez ete bien mieux avec n'importe quelle banque qui paye un dividende moindre.
9) Uspony
09/07/2015
Vous n'avez pas compris le fondement de la méthode d'investissement qui est mis en avant ici.

Car tant que les parts de la société n'ont pas été vendu il n'y a pas de pertes !
Dans l'optique de garder nos parts dans la société ad vitam arternam les baisses et les hausses n'altèrent en rien la rente du portefeuille.

Et qui vous dis que la société ne vaudra pas demain 20 $ ?
Que cominar s'achète 20 $ ou 35$ cela ne nous intéresse pas, car le plus important est le dividende.

Je me répète encore une fois et si vous lisez un peu le site vous retrouverez cette état d'esprit à nouveau : "Nous avons que faire des vicissitudes du marché, soit des aléas du cours"

Retenez qu'une chose : "Achetez seulement des actions dont vous serez heureux si le cours baisse de 50% [afin de renforcer à vil prix]." - Philippe Proudhon
10) Doolittle
09/07/2015
@Michel G

Une banque qui paye un dividende, quelle idée. Non, ce qu'il fallait faire c'est acheter des actions Apple en 2009, les revendre mi-2012, en racheter mi-2013, etc.

Voyez, c'est toujours facile de dire ce qu'il aurait fallu faire... Après, il y a ceux qui font, bien ou moins bien. Et ceux qui commentent.
11) stonga
09/07/2015
Bonjour Philippe

Quelle est votre anticipation de valeur pour le retour du dividende de ARCP?
12) Khan
10/07/2015
"Et qui vous dis que la société ne vaudra pas demain 20 $ ?
Que cominar s'achète 20 $ ou 35$ cela ne nous intéresse pas, car le plus important est le dividende."

Un cominar à 20$ permet quand même, avec le même investissement, d'acheter plus d'actions (et donc d'avoir plus de dividendes) qu'un cominar à 35$...


Le timing est quand même important pour optimiser le point d'entrée et le yield récupéré. A cet effet, Philippe regarde d'ailleurs souvent la fourchette du cours à 52 semaines comme indication.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
10/07/2015
Bonjour,

@malcolm

Je ne suis pas certain que les parités EUR/USD et EUR/CAD soient si défavorable à l'investisseur européen.

Si la "bonne" parité de l'EUR/USD est à 1,15 (ce dont je ne sais rien, mais c'est un chiffre qui semble revenir souvent pour les économistes ou chefs d'entreprise), nous n'en sommes guère éloignés.

Il faut bien voir aussi que c'est l'Allemagne qui porte complètement l'EUR avec son excédent extérieur stratosphérique de plus de 200 Md€.

@Michel G

Vous faites bien comme vous voulez.

Je suis rentré sur Cominar en 2014 et j'ai reçus plus de 10 000 € de dividendes depuis. En bonus, l'actif net patrimonial par action monte doucement.

La société est relativement bien gérée, le portefeuille immobilier solide et diversifié, augurant d'une solidité du dividende.

Je ne suis pas maître des vicissitudes boursières de son cours, qui m'intéressent peu par ailleurs puisque ma position est faite.

Bon week-end

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.