Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #127

Rentier : comment vit-on lorsque l’on est rentier ?

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3368 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 




S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3368 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



 

19 commentaires

1) Dominique
04/10/2014
Si je ne publie pas beaucoup sur le forum, je consulte celui-ci quasiment quotidiennement depuis maintenant plusieurs années.

Sans être un mentor à vénérer, vous êtes pour moi une réelle source d'inspiration, et la description de votre quotidien actuel me conforte dans mes convictions. Etant plus jeune que vous de 2 années, je devrais suivre votre voie et gouter à nouveau aux "grandes vacances" d'ici 3 ans.

Je profite de l'occasion pour vous remercier pour tout ce travail gracieusement mis à la disposition de tous. Pour le symbole, j'ai acheté votre livre le mois dernier : même si l'ensemble des concepts m'étaient déjà familiers avec la lecture assidue du forum, il fera un bon cadeau pour sensibiliser mes proches (du moins ceux qui sont un minimum ouverts d'esprit).

Longue vie au forum, et bonne continuation dans votre nouvelle vie de rentier.
2) Shagrath
04/10/2014
Étant "un des autres rentiers précoces côtoyés" je confirme à 100% cette excellente (et rare) description dans laquelle je me retrouve à100%! Je pense aussi que cette vie est particulièrement adaptée aux profils INTJ ou proches et ne conviendrait pas à tout le monde !
Encore Bravo Philippe pour votre réussite et votre travail sur ce site et sur les outils créés (livres, Xlsportfolio Xlsassst, xlsvalorisation...) qui démocratisent l'accès à la vie de retraité précoce !
3) Derival
04/10/2014
Que ce soit "rentier" ou "retraité précoce", j'ai remarqué que cela reste des concepts abstraits pour la plupart des gens. Le plus compréhensible, c'est de dire que l'on gère ses investissements financiers et que l'on en vit.

J'ai, par contre, davantage de difficultés par rapport à vous pour combler le vide laissé par l'arrêt d'une activité professionnelle intensive. :-)
4) Youplaboum
04/10/2014
Lubitsch, quel délice! Fin, subtil, léger, drôle... Excellent choix.
Merci de continuer votre parcours imperturbablement. Je suis certaine, vous lisant depuis deux ans, que vous viendra l'envie de réaliser d'autres choses, d'autres projets, qui seront tout aussi inspirants que celui-ci.
Bon vent.
5) michelplatini
04/10/2014
Bonjour
Votre choix de vie - quitter le monde du travail à 34 ans - est d'abord justifié par le fait que vous considérez le travail comme une contrainte, voire comme son origine étymologique, un instrument de torture - tripalium.

Le débat acharné sur l'âge de la retraite - et le mythe d'obtenir cette autre vie à travers la retraite - montre aussi que aujourd'hui, le travail est considéré comme déplaisant voire plus encore pour la majorité des personnes - contrairement à la mythologie du cadre qui s'éclate au boulot type L'Expansion ou BFM.

Bref, il serait temps de redonner envie d'aller travailler - en améliorant le contenu du travail, les relations inter - personnelles au travail... etc..
6) MIGUEL
04/10/2014
Bienvenue dans le monde des rentiers.
J'ai découvert tout cela a l'age de 43 ans, lorsque j'ai pu commencer a faire ce que j'avais envie de faire, mais j'ai vraiment atteint l'indépendance totale a 53 ans, cela va remonte maintenant a un peu plus de 11 ans déja.
Je peux vous dire que l'on ne se lasse absolument pas de cette vie la, bien au contraire. Naturellement le fait de vivre ailleurs, différemment, de découvrir les autres, améliorent nettement les plaisirs quotidiens...
Bonne continuation. M.
7) aToulon
04/10/2014
Je serais assez intéressé que vous développiez au sujet de votre diète, le déroulement et le bénéfice. Sur une prochaine newsletter peut être.
8) keram
04/10/2014
Bonjour
Je suis curieux mais comment fait on pour se loger quand on est rentier? Sans cdi c est parfois compliqué.

Bon week end
9) Jerome Leivrek
04/10/2014
Ayant déjà pris une année sabbatique, je me suis totalement retrouvé dans certains de vos propos, notamment le fait de ne pas s'ennuyer.
Moi j'avais choisi Bergman d'ailleurs :-)
10) immoentrepreneur
05/10/2014
Bonjour, je serais très intéressé par les retours sur votre futur voyage en Europe du nord, ayant également cette destination en projet de voyage.

Bonne continuation et félicitations pour votre parcours.
11) Stouby
05/10/2014
Bonjour Philippe,

Je me permets de rebondir sur les opportunités de la semaine. J'ai enregistré dans l'onglet liste de XLSPortfolio l'ensemble des entreprises présentées dans votre livre Devenir rentier en dix ans.

Il en ressort beaucoup plus d'entreprises à leur plus bas à 52 semaines (ford, bp, utc, arcelormittal, etc...) que celles présentées dans la newsletter, pourquoi cette différence d'après vous ?

Merci pour tout encore une fois.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
06/10/2014
@Stouby
Parce qu'il y a d'autres filtres que la seule proximité avec le +bas à 52 semaines.

@Derival
J'ai vu cela, vu comme vous continuez à parler "boulot" à chacun des repas de l'IH auquel j'avais participé à Paris. ;-)
13) Candide
06/10/2014
Je lis avec grand plaisir chaque lettre hebdomadaire.

Je me dis souvent qu'il serait plaisant de me balader à nouveau sur le forum et de poster quelques messages, de ci de là. Mais en tant que "retraité précoce", je n'ai pas une minute à moi ;-)

Bravo, Philippe, pour toutes ces initiatives !
14) Philippos
06/10/2014
L'utilisation du terme retraité me fait penser à l'excellent mr money mustache, qui expliquait à chaque fois qu'on lui demandait ce qu'il faisait qu'il était "retired" (à 30 ans) et qu'on le regardait avec de gros yeux. Apparemment ce concept est aussi étranger aux américains qu'aux français.
15) PoliticalAnimal
07/10/2014
Excellent édito Philippe !

Au-delà de l'indépendance financière, certains profils ne sont PAS adaptés à la retraite précoce (je n'en suis pas et je rêve de retraite précoce) mais je connais plusieurs cas de gens devenus dépressifs suite à des retraites précoces (l'un ayant reçu un énorme héritage non prévu et l'autre à l'époque des pre-retraites très très pré, genre on pouvait gagner 7 ans en ajoutant les avantages, payant une partie, etc.)

Ce ne serait vraiment pas mon cas mais je pense connaître les profils psys qui n'y sont pas adaptés...
16) ballotph
08/10/2014
Autre profils peu adaptés, avoir des enfants en études...

A part cela, entièrement d'accord avec cet édito. Beaucoup de loisirs sont gratuits ou peu coûteux.

Juste une question, comment faites vous pour votre couverture santé ?

Merci
17) coco
14/10/2014
Il s’est fait un apparté glandouille de moins d’1 an pour l’instant

Ça j’ai fait aussi, et en coupé-cabriolet s’il vous plait !



Après s’il veut la marier sa blonde qu’il fait rêver avec ses billets d’avion à 21€, faudra commencer à payer. Quand les marmots vont débarquer (ce que je lui souhaite) il va cramer 80% de son portefeuille dans l’apport d’un pavillon à 650.000€ dans les Yvelines. Il n’aura pas le choix que mettre 50% d’apport car son statut retrouvé de freelance IT n’inspire pas confiance aux banques. Retour dans le métro, chez les clients en tant que sale externe et dans le stress parisien. Les gamins à l’école interdisent les voyages hors saisons, fini la maxi-épargne avec un crédit maison, une voiture familiale et des gosses à habiller...

Dans 15 ans, toujours au taf, il aura refait son portefeuille d’aujourd’hui, mais les 2400€ brut de dividende ce sera de toute façon vraiment plus assez avec les crédits et les études des gosses qui pointent le bout de leur nez.

Là il pourra dire « j’ai touché le rêve du doigt, j’y étais presque »
18) Mohammed
14/10/2014
Bravo Philippe

Qu'est ce que je te comprends perso... et t'envie
tu as une Belle Vie.
Le Miracle accessible à tous c'est de vivre avec peu.
19) fredv
16/10/2014
Bonjour,
Bravo pour le parcours mais effectivement une rente de 2400€ net ne suffit pas avec des enfants (moi j'en ai trois) et je compte m'arrêter quand j'aurais une rente d'environ 6-7000€ : ça coute cher les enfants et je veux être sur de m'arrêter une bonne fois pour toute.
Mes 'rentes' sont donc constitué de loyers, par contre une fois arrêté le surplus que je vais 'gagner' ira vers des support financier.
à bientôt

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.