Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #72

Mortgage REITs : investir dans les prêts hypothécaires (1/6)

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3370 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 




S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3370 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



 

1 commentaire

1) Victor
24/06/2013
Bonjour Philippe,

Merci pour cette Newsletter (et les précédentes bien sur), qui m'a interpellé...
Je survelle depuis quelques temps les créations de fonds dédiés à la dette immo (pour tirer partie du funding gap et dur retrait des banques liés à Bale 3 : en gros faire du crédit sans être soumis à la reglementation bancaire), principalement en France.
En général la clientèle visée est plutôt intsitutionnelle...

Pour faire le parrallèle avec ta note, il est important de rappeler que les montages effectués en back office sont issus de titrisation de dette.
Certes, il paraît difficile de qualifier de "boite noire" une société qui divulgue la totalité de son portefeuille obligataire, toutefois ces obligations viennent aux passifs de nombreuses SPV (fonds de titrisation de droit) luxembourgeois notamment pour parler de l'europe, qui contrairement à la France (sauf erreur de ma part) ne nécessite pas d'être noté pour être côté sur un marché réglementé...

Ces SPV contiennent à l'actif de la dette à maturité variable (de 3 à 10 ans) avec des sécurités (d'après les messages de com) telles que la LTV (sur l'actif immo pur) max à 65% (NDLR : ce qui est beaucoup qd meme).

Mon sentiment : le financement traditionnel (via les banques) existent et continuera d'exister sur les actifs CORE.
Pour se démarquer, il faut aller (le SPV) la ou les financements manquent : donc se risquer un peu plus :-)
Donc why not le mortgage reit, à condition de savoir quel est le sous jacent final...

Au plaisir de lire tes réactions le cas échéant

A+
Victor

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.