Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3425 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



Portefeuille Investisseur Heureux - Mai 2015

01/05/2015 - En baisse tandis que l’EUR remonte sur l’USD

Reporting d’avril 2015 du portefeuille. 72e mois de reporting.

72e mois de reporting (six ans de transparence et partage) : l’objectif est l’obtention d’une rente mensuelle pérenne de deux SMIC nets, soit 2250 € après impôts et prélèvements sociaux ou environ 2830 € avant impôts et prélèvements sociaux. La stratégie patrimoniale pour y parvenir a été explicitée en filigrane sur ce blog ou les forums, et est décrite en détail dans mon livre.

Dividendes perçus

Après l’arrêt de mon activité principale en 2013, l’essentiel de mes revenus provient maintenant des dividendes de mes actions (dont sociétés immobilières cotées) et d’une TPE française dont l’actif principal est un site eCommerce.

Le montant des dividendes reçus avant impôts et prélèvements sociaux, en base mensuelle, est d’environ 2844 €1 en avril 2015.

Calendrier des dividendes :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Dépendance des dividendes :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

On notera une forte dépendance, assumée, aux sociétés immobilières Cominar, American Realty Capital Properties et CYS.

Performance

Si cela n’est plus ma priorité, dans la continuité des précédents reportings, je continue le suivi de la performance.

Ainsi, après un plus haut atteint en mars, le portefeuille Patrimoine perd 4,85% en avril 2015 :

Evolution de la performance mensuelle sur les 72 mois de reporting :

Evolution de la valeur de la part :

Dans le calcul de la part, les dividendes sont réinvestis après prélèvements sociaux et acompte éventuel d’impôt sur le revenu .

Le crédit d’impôt lié aux nombreuses actions étrangères détenues sur le portefeuille d’actions et l‘écart entre l’acompte éventuel vs l’imposition réelle (moins élevée) ne sont pas réintégrés, donc la performance effective est légèrement supérieure à celle indiquée.

Allocation stratégique

J’avais prévu d’arrêter mon activité principale à 40 ans, avec un capital de 600 k€. Finalement, je l’ai arrêté à 34 ans, avec un capital de “seulement” 450 k€ (aujourd’hui 510 k€), fruit de mon épargne et investissements (ni aide, ni héritage, je suis arrivé à Paris fin 1999 à 20 ans avec un BAC+2 et environ 1 k€ en poche – premier logement dans un foyer de jeunes travailleurs en banlieue, interminables transports en commun, travail acharné, reprise d‘études, etc.).

Aussi, l’allocation stratégique s‘écarte nettement de celle préconisée dans mon livre, en étant plus agressive (allocations obligataires et monétaires réduites à leur portion congrue) et plus concentrée (forte sensibilité aux devises étrangères et à l’immobilier canadien et américain) :

Fonds euros en assurance-vie (≈2 k€)

Mes fonds euros sont :

  • eurossima, détenu via un contrat d’assurance-vie Boursorama
  • Suravenir, détenu via un contrat d’assurance-vie Fortuneo

La seule chose qui m’empêche de tout liquider sont les montants minimaux requis pour ne pas avoir à clôturer l’assurance-vie et perdre les bénéfices liés à l’ancienneté.

Livrets (≈1 k€)

Les rendements des livrets sont devenus ridicules.

Ces 1 k€ correspondent à la trésorerie “boursière” en attente d’investissement.

Je conserve la trésorerie disponible sur mes comptes courants, non comptabilisée dans ce reporting.

Immobilier (≈322 k€)

Mes investissements immobiliers le sont au travers de sociétés immobilières cotées en bourse, qui permettent une diversification géographique et typologique aisée (cf. Investir dans l’immobilier depuis chez soi) :


(graphique généré par l’application xlsPortfolio)

Dans le détail :

Ces foncières cotées sont détenues sur un compte-titres chez Binck.

Actions (≈508 k€ dont 321 k€ d’immobilier coté)

Allocation sectorielle :


(graphique généré par l’application xlsPortfolio)

Allocation opérationnelle :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Ces actions sont détenues sur un compte-titres chez Binck.

Société non cotée

Je détiens également 50% d’une TPE dont l’actif principal est un site eCommerce (CA 2014 : 700 k€).

Cette participation n’est pas comptabilisée dans la performance ou l’allocation stratégique, mais contribue à diminuer la pondération en dollars américains et canadiens.

Commentaire de gestion

Rente mensuelle via les dividendes

En base mensuelle, le montant des dividendes bruts perçu est d’approximativement 2844 €.

1 Le dividende de la foncière cotée américaine American Realty Capital Properties a été coupé en janvier 2015. J’ai considéré qu’il reviendrait en août 2015 avec une diminution de 20%, à 0,8$ par action.

Le dividende du distributeur britannique Tesco est nul en 2015 et pèse sur la rente, mais devrait revenir en 2016 et j’ai choisi de conserver mes titres pour l’heure.

Valorisation du capital

Après un plus haut atteint en mars 2015, la remonté de l’EUR sur l’USD en fin de mois ramène la valorisation du portefeuille autour des 510 k€.

American Realty Capital Properties (toujours en attente d’un newsflow sur le retour du dividende, anticipé à l’issue de la publication des résultats trimestriels du T2-2015) et Tesco (qui a publié une perte record en 2014, mais anticipée) continuent à peser sur la performance.

Stratégie de gestion

Comme indiqué dans un précédent reporting, puisque mon objectif de rente mensuelle de deux SMIC nets est maintenant atteint, je reviens progressivement à plus de diversification, afin de sécuriser la rente en évitant une dépendance trop forte à quelques sociétés et aux foncières cotées.

En avril 2015, j’ai ainsi investi dans la société pétrolière Royal Dutch Shell et l’opérateur télécom américain AT&T.

A l’issue du rachat de la société d’exploration pétrolière BG Group, Royal Dutch Shell a vu son cours baissé, les acteurs de marché saluant la logique opérationnelle de l’opération, mais jugeant le prix payé trop élevé. Dommage pour les actionnaires historiques, mais l’occasion de se positionner sur le titre et profiter à moindre risque de la future remontée des cours du pétrole (si elle a lieu !).

AT&T cote proche de son plus bas à 52 semaines et a une valorisation raisonnable de mon point de vue, considérant l’acquisition en 2014 de Direct TV qui modifie le profil du groupe. La société est également un aristocrate des dividendes, avec 31 années de croissance de celui-ci. Toutefois le taux de distribution sur Free Cash Flow et le niveau d’endettement sont élevés et une réduction prochaine du dividende n’est pas à exclure.

Ces opérations ont été financées par la vente d’une petite partie d’American Realty Capital Properties et le réinvestissement des dividendes perçus ce mois-ci.

Au mois de mai 2015, si des opportunités se présentent et si le cours d’ARCP revient vers mon Prix de Revient Unitaire, je continuerai le processus de rediversification.

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

11 commentaires

1) stonga
01/05/2015
Bonjour IH

Tout cela respire la confiance et la sérénité, un processus mature, loin des discussions de comptoirs.

L'achat en diversification de valeurs bancaires donnent déjà du + 15 % en moyenne, même si je l'estime fort tardif (il fallait se priver de dividendes et acheter en pleine crise sans se soucier de la capacité à les valoriser)

Pour BP, vous avez fait fort en l'acquérant au meilleur prix lors de la baisse de tout le secteur pétrolier.

La baisse du dollar ; oui, cela a secoué costaud (? rachat de positions spéculative long terme sur la hausse du dollar) ces derniers jours, y compris avec un plus haut local de l'aud, dont j'observe les variations relatives avec l'EUR et l'USD.

Voici un lien avec un point de vue intéressant par Guy Wagner, gestionnaire, sur l'état avancé des bourses
La bourse s’est envolée, mais faut-il prendre ses bénéfices ?

Bonne continuation.
2) Thomz
04/05/2015
"[...] je suis arrivé à Paris fin 1999 à 20 ans avec un BAC+2 et environ 1 k€ en poche – premier logement dans un foyer de jeunes travailleurs en banlieue, interminables transports en commun, travail acharné, reprise d‘études, etc.)"


Toujours sympa de vous lire IH. Respect pour le chemin parcouru.
3) michelplatini
08/05/2015
Philippe a une véritable vision à long terme. Il réfléchit, planifie et agit.

Il a comme autre qualité d'avoir compris que l'argent est un moyen et non une fin en soi.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
10/05/2015
Bonjour Michel,

C'est exactement cela : pour moi l'argent achète la liberté et non un statut social.

Bon dimanche,

PP
5) jeff33
17/05/2015
Bonjour,

Sauf erreur de ma part, vous êtes presque à 100% de votre patrimoine (en dehors de votre société) investi en bourse non ?

Envisagez-vous à l'avenir de sécuriser certains capitaux sur des livrets PEL ou assurance vie fonds euros ?

Bonne soirée.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
19/05/2015
Bonjour Jeff,

Quasiment 100% en actions hormis la trésorerie courante, oui.

Mais 60% en immobilier coté et CYS peut être considéré comme de l'investissement obligataire.

Concernant les fonds EUR, je ne pense pas revenir dessus avant un moment. Avec un rendement de 2-3%, le coût d'opportunité est trop élevé.

Mais cela veut dire que je suis prêt à accepter une volatilité élevée. Par exemple, mi-décembre 2014, la valorisation de mon portefeuille était tombée à 415 k€, soit 100 k€ de moins qu'aujourd'hui.

Bien à vous,

Philippe
7) Jeff33
19/05/2015
En tout cas, force est de reconnaitre que c'est admirable.

Cordialement.

Jeff.
8) Mevo
24/05/2015
"Mais 60% en immobilier coté et CYS peut être considéré comme de l'investissement obligataire"

Je ne vais pas parler de l'immobilier coté, même si c'est déja hautement cavalier comme analogie, mais pour CYS, alors là, ABSOLUMENT PAS !

Si c'est ce que vous pensez, vous devriez sans doute remettre rapidement le nez dans le business de CYS: C'est un mREIT (Mortgage REIT), ils achetent du crédit long terme financé par du court terme. En clair, ils bénéficient de la "courbe des taux": taux court terme plus faible que le long terme, et la difference est leur marge, avec un généreux effet de levier (on pourrait presque parler de méchant effet de levier)

Lorsque la courbe des taux s'applatie, c'est la catastrophe, ce à quoi certains s'attendent en cas de remontée des taux de la FED (ce qui est censé arriver, ce dont certains doutent d'ailleurs): Il se pourrait que les taux court terme montent plus et que les long terme restent assez bas relativement.

Mais surtout, lorsque les taux montent, la perte sur le portefeuille de produits long terme est importante, alors que le gain sur les produits courts est ridicule (exactement comme plus une obligation est longue, plus elle baissera lorsque les taux montent).

Les mREITs ont très bien performé avec la baisse continue des taux (Ils ont eu des gains grace à l'effet inverse de celui décrit) Dans l'autre sens, c'est très sérieusement une autre histoire, surtout avec le levier utilisé. Les gérants sont supposés limiter le levier et essayer d'hedger la hausse des taux, on verra les bons et les moins bons, mais globalement ca risque tout de même d'être rock & roll sur la NAV des mREIT ...
9) Mestra
24/05/2015
J'adore suivre ce que fait IH ;)
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
25/05/2015
@Mevo

Je suis ravi de trouver quelqu'un qui s'intéresse aux mREITs auxquels j'ai consacré de multiples newsletters (#61, 62, 64, 65, 66, 72, 73, etc. http://www.devenir-rentier.fr/blog/newsletters/) et discussions sur les forums (ex : http://www.devenir-rentier.fr/viewtopic.php?id=2758).

Je vous rejoins sur vos remarques, mais elles ne m'apparaissent pas contradictoires avec l'assertion qu'un mREIT est un fonds fermé obligataire à effet de levier.
11) Mestra
25/05/2015
Tiens, le forum n'a pas le drapeau de l'ïle Maurice. C'est rigolo car depuis que je poste sur IH, j'ai pu poster avec le drapeau Néo-zélandais, Australien, Philippin, thaïlandais, Afrique du sud, tanpis pour le Mauricien... Vive les voyages ;)

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.