Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3425 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



Portefeuille Investisseur Heureux - Février 2014

03/02/2014 - L’année démarre doucement

Reporting de janvier 2014 du portefeuille.

57e mois de reporting : rappelons que l’objectif est l’obtention d’un patrimoine de 600 k€. La stratégie patrimoniale pour y parvenir a été explicitée en filigrane sur ce blog ou les forums, et est décrite en détail dans mon livre.

Bonjour à tous,

Le portefeuille Patrimoine progresse d’un petit 0,32% en janvier 2014.

Evolution de la performance mensuelle sur les 57 mois de reporting :

Allocation stratégique

L’allocation stratégique reste plutôt équilibrée, avec grossièrement 40% investis en produits de taux et 60% en actions et immobilier.

L’objectif est un compromis entre performance et volatilité.

Fonds euros en assurance-vie (≈90 000 €)

Mes fonds euros sont :

  • eurossima, détenu via un contrat d’assurance-vie Boursorama
  • APICIL euro Garantie, détenu via un contrat d’assurance-vie Apicil
  • Suravenir, détenu via un contrat d’assurance-vie Fortuneo

L’essentiel de la somme est investi sur eurossima, chez Boursorama.

Les fonds euros sont des placements relativement liquides, puisqu’il est possible de récupérer tout ou partie de son argent sous quelques jours. Leur rendement est faible (autour de 3,5% avant impôts et prélèvements sociaux), mais correct considérant un risque nul et une inflation anticipée en 2014 à 1,4%. Ils contribuent à diminuer la volatilité du portefeuille.

Compte-tenu du niveau des rendements, il faut privilégier les contrats d’assurance-vie sans frais de versement, ce qui est le cas des trois contrats ci-dessus.

Livrets (≈70 000 €)

L’essentiel de la somme est investi sur un PEL (rendement de 2,5% avant impôts et prélèvements sociaux), chez Boursorama. Le reste sur des livrets.

Dans les conditions actuelles, cet argent serait mieux investi sur des fonds euros, mais je rechigne à “casser” ce PEL vieux de plus de quatre ans.

Immobilier (≈80 000 €)

Mes investissements immobiliers le sont au travers de sociétés immobilières cotées en bourse, qui permettent une diversification géographique et typologique aisée (graphique généré par l’application xlsPortfolio) :

Dans le détail :

  • American Campus Communities : campus aux USA
  • British Land : centres commerciaux au Royaume-Uni
  • Cominar : centres commerciaux, bureaux et entrepôts au Canada
  • Digital Realty : centres de données informatiques essentiellement aux USA
  • GAGFAH : appartements en Allemagne
  • HCP : hôpitaux et maisons de retraite aux USA

Actions (≈165 000 €)

Allocation sectorielle (graphique généré par l’application xlsPortfolio) :

Allocation opérationnelle (reporting généré par l’application xlsPortfolio) :

Le montant des dividendes reçus (avant impôts et prélèvements sociaux) en base mensuelle atteint 1140 € :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Evolution des dividendes bruts mensuels depuis 2010 (attention, l‘évolution tient certes à la croissance/coupe des dividendes, mais aussi aux renforcements de mes positions) :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Evolution de la valeur de la part

Cette performance doit se comparer avec un fonds mixte international équilibré. Tous les dividendes sont réinvestis après prélèvements sociaux et acompte de 21% pour impôt sur le revenu.



---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett


Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.