Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3425 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



Portefeuille Patrimoine - Octobre 2011

03/10/2011 - Stable en valeur relative, toujours en hausse en valeur absolue

Reporting de septembre 2011 du portefeuille.

29e mois de reporting : rappelons que l’objectif est l’obtention d’un patrimoine de 600 k€. La stratégie patrimoniale pour y parvenir a été explicitée en filigrane sur ce blog ou les forums, et est décrite en détail dans mon livre. Le montant des encours géré a été donné dans le reporting d’Avril 2011.

Le portefeuille Patrimoine est stable après ce mois de Septembre 2011 avec une performance de 0,18%.

La performance depuis le 1er Janvier 2011 est de -0,24%. La performance de la partie Actions depuis le 1er Janvier 2011 est de -2,32%.

Alors bon…

Je pourrais en remettre une couche sur le fait que si j‘étais une maison de gestion pratiquant la commission de surperformance, avec un CAC dividendes bruts réinvestis (CAC 40 Gross Return) qui a perdu -21,39% depuis le début de l’année contre -2,32% pour votre serviteur, je gagnerais pas mal d’argent alors même que la performance est légèrement négative (il est vrai cependant que certains gérants ne prennent la commission de surperformance par rapport à leur indice, que si leur performance absolue est positive).

Je pourrais à nouveau revenir sur les vertus de la diversification et d’allocation d’actifs stratégique qui font que le portefeuille Patrimoine est stable sur 2011 malgré un contexte difficile.

Pour être exact, en valeur absolue, en tenant compte des investissements réguliers, mon patrimoine n’a jamais été aussi élevé :

Et puis finalement, à quoi bon ?

Mon livre Devenir rentier qui décrit cette stratégie, noté 4/5 sur amazon.fr s’est vendu à 1500 exemplaires en un an contre 100 000 exemplaires en six mois pour le livre Sauvez votre argent de Marc Fiorentino, noté 3/5 sur amazon.fr et rempli de platitudes.

Chaque semaine, les élucubrations de Cassandre comme Olivier Delamarche ou de pseudo-traders comme Alessio Rastani sont diffusées par d’innombrables blogueurs et journaleux, friands de discours chocs. De même des experts nous annoncent que les fonds euros sont remplis de dettes souveraines et vont faire faillites à cause des PIGS, tandis qu’un rapide examen montre que l’exposition aux dettes souveraines dans plusieurs fonds euros est inférieure à 45% voir 30% (lire cette discussion sur les forums).

Mais finalement, en dehors de mon livre qui apporte un caractère pécuniaire totalement marginal, ce blog reste une aventure partagée et en tant que consultant en informatique, je n’ai rien à voir avec cette industrie de la finance ou des médias. Je facture mon consulting informatique, je gère et développe mes sites internet, je réinvestis l’essentiel de mon épargne dans des placements et j’avance vers mon objectif de rente.

Donc, pourquoi me “prendre la tête” ?

Ce mois-ci, la volatilité sur les marchés a été mise à profit pour renforcer Total, BP et ma valeur de conviction Gagfah. Le portefeuille reste légèrement sous-pondéré en foncières cotées (9% au lieu de 10%), qui sont toujours malmenées par les marchés, donc toutes choses égales par ailleurs, il est probable que je renforce ou achète une nouvelle foncière ce mois-ci.

03/10/2011

Allocation stratégique :

Allocation sectorielle hors fonds euros et livrets (graphique généré par l’application xlsPortfolio) :

Allocation sectorielle foncières cotées (graphique généré par l’application xlsPortfolio) :

Allocation opérationnelle hors fonds euros et livrets (reporting généré par l’application xlsPortfolio) :

Evolution de la valeur de la part

Cette performance doit se comparer avec un fonds mixte international équilibré. Tous les dividendes sont réinvestis après prélèvements sociaux.



Le 88% de prédictibilité correspond au coefficient de détermination. La linéarité du portefeuille diminue doucement et s‘éloigne de la ligne droite. Un rebond des marchés avant la fin de l’année (s’il se produit) devrait permettre de revenir vers celle-ci.

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

19 commentaires

1) Sinclair
03/10/2011
Bonjour,

Juste une question sur l'absence de sociétés des BRIC : why ?
2) Etienne
04/10/2011
Bravo Philippe, continue ainsi.
J'aim bien ta philosophie sur cet article
3) Verbalkint
04/10/2011
Voila un bilan mensuel qui confirme une fois de plus la validité de la stratégie.

Où en es-tu de ton projet d'e-book ?
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
04/10/2011
@Sinclair
Cela ne fait pas longtemps que j'ai accès au marché de Hong Kong, donc je vais pouvoir investir en Asie. Je n'aime pas les trackers et ne maitrise pas la fiscalité des ADR, c'est pourquoi jusqu'ici je n'avais pas de sociétés directement "émergente".

@Etienne
Merci !

@Verbalkint
Je procrastine ce projet car j'en ai un autre à terminer avant (et les ventes médiocres de mon livre m'ont bien refroidi) mais ce dernier arrivant bientôt à terme je devrais pouvoir me remettre au premier. :-)
5) Motus
04/10/2011
Le ton est différent ce mois-ci, Philippe. Tu sembles ne pas avoir le moral ?
Quel beau travail, quelles belles réalisations ! Bravo et merci encore pour ce forum et ses partages.
6) tellib
04/10/2011
Bravo pour vos résultats Philippe qui confortent votre méthode (une diversification stratégique et sectorielle de l'allocation pour diminuer la volatilité de son portefeuille)

Autrement on peut en savoir plus sur ce nouveau livre ?
Il traitera de quel sujet ?
7) erik
04/10/2011
Bravo Philippe pour cette nouvelle performance.
Je rejoins mon voisin grenoblois Motus pour te féliciter pour le super travail autour de ce forum.
Il ne faut pas être injuste avec toi même et te comparer avec des personnes qui ont un affichage que tu n'as pas. Vous ne partez pas avec les mêmes armes.
Un peu de patience, tes efforts finiront par payer et si d'aventure ce premier livre ne devient pas un best seller, ce que tu auras appris grâce à cette expérience te permettra de transformer l'essai pour le second !
Garde le cap !
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
04/10/2011
@Motus
Peut-être lié à un pb perso qui n'a rien à voir avec le site. :-)

@Tellib
J'ai écrit une quarantaine de page d'un ebook entièrement consacré à la bourse vue de manière pédagogique mais je n'irais pas au bout car je ne crois plus en ce support. Je publierai plutôt une formation vidéo de plusieurs heures qui expliquera de manière pédagogique comment investir "intelligemment" en bourse. Une sorte de super synthèse du livre/du blog/de toutes les discussions du forum. Mais c'est tjs plus facile d'en parler que de faire ! :-)
9) VerbalKint
04/10/2011
déjà,je trouve les vidéos d'xlsportfolio très bien faite...
10) Retaill & Co.
04/10/2011
Bonjour Philippe,

1500 exemplaires c'est déjà une bonne chose, après Marc Fiorentino fait beaucoup de com. Votre exemple sur les formations sous forme de vidéo peut être pas mal, surtout qu'elles peuvent être monétisable sur youtube (1,5e pour 1000 vues) ça peut aller vite si un rythme régulier de vidéo est publié. Mais vous parliez plutot de vidéo longue sous forme de formation, ça peut-être une approche. Je trouve que les internautes attendent de la quantité sur des sujets précis et ciblés.

Retaill
11) jean
04/10/2011
Bonjour.
effectivement le ton de votre reporting a changé. l'on vous sent un peu dépité comme les marchés!
Allons, votre graph. de l'évolution de votre patrimoine rayonne comme ces beaux jours d'automne!!
Bravo encore ue fpois pour votre gestion et les informations que vous mettez à disposition du forum.
Pour ma part, je crois que je vais m'interesser comme vous à PEPSICO qui subit un petit trou d'air.
Le seul élément d'hésitation pour le tres long terme est que les produits vendus sont tres connotés "malbouffe" et la consommation pourrait se retourner dans les quinze prochaines années.
Mais vous me direz que ca fait bien longtemps que l on sait que fumer n'est pas "healthy" et les resultats des cigarettiers ne vacillent pas...
que sera PEPSICO dans 50 ans?
fusionné avec DANONE?

Jean
12) Shagrath
05/10/2011
Bjr,

Bravo pour votre performance globale et garder le moral !

Shagrath
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
05/10/2011
@Jean

Vous vous prenez trop la tête ! :-)

Coca Cola s'est adapté en lancant le Coca Cola light, puis le Coca Cola Zero. Et maintenant il lance des boissons vitaminés.

Regardez l'histoire du cigaretier Altria, qui un temps étant devenu un vrai conglomérat, possédant 80% de Kraft Food, Philip Morris US, Philip Morris International, 20% de SABMiller avant de tout bazarder et ne garder que PM US et la participation dans SABMiller.

Les entreprises évoluent, elles ne sont pas statiques, ce ne sont pas des immeubles.

Certes, les entreprises qui n'évoluent pas assez vite se font cramer (exemple : Kodak). C'est particulièrement vrai sur le secteur technologique, puisqu'il y a de vrais ruptures.

Ça l'est moins sur le secteur des biens de consommations de base et les leaders s'adaptent.

On le voit aussi très bien sur la pharma. Comment les leaders font pour contrer les génériques ? Et bien elles les rachètent !

Pour Danone, même si c'est notre champion français de l'agro-alimentaire, les produits laitiers n'ont aucunement le potentiel international d'un produit comme Coca Cola, simplement car ce n'est pas de la culture de certains pays d'en manger.
14) coprah63
12/10/2011
Deux petites intérogations que j'ai depuis le début :
1/ J'essaie de suivre cette idée de divesification et d'achat régulier, cependant pour faire cela je suis obligé d'avoir un compte titre et de ne pas utiliser mon PEA (diversification US...). Cependant nous perdons tout avantage fiscal... Et quand on voit des frais de plus de 30% sur les plus value cela me fait de plus en plus peur
2/Ne faut-il pas occasionnelement, si on obtient de belles plus values sécuriser ses plus values ? Car tout perdre au bout de 10 ans de dure labeur serait dommage...le problème si vente => fiscalité...
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
13/10/2011
Pour les valeurs hors PEA, il faut absolument choisir des valeurs solides adaptés au buy & hold.

Le sujet a maintes fois été abordé sur le forum, je préfère payer plus d'impôts (et encore, comme je ne vends pas, pour le moment c'est théorique) et être diversifié.

Avec le changement hier annoncé de la fiscalité des SIIC dans le PEA, on voit bien tout l'avantage d'être diversifié.

Sur la sécurisation des gains, si vous suivez la même approche avec une allocation d'actifs fixe, quand la bourse monte, c'est la partie livrets/fonds euros qui est renforcé avec l'épargne+dividende mensuelle.

De fait il y a une sorte d'effet cliquet chaque fois que la bourse monte.

Maintenant il est certain qu'il faut faire du buy & hold sur de bonnes valeurs. Sur Peugeot ça n'a pas de sens par exemple. Sur Air liquide oui.
16) ben62
13/10/2011
en consultant votre portefeuille,on s'aperçois que vous
aimez bien les valeurs liées au tabac(13.8%du portefeuille)
dommage qu'il n'y ai pas de valeurs des pays emergents.
comment faites-vous pour avoir un portefeuille multi
devises.
en france,je ne vois pas quelle banque ou quel courtier
en ligne accepte de le faire et a quel cout.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
13/10/2011
La plupart des courtiers permettent d'accéder aux marchés étrangers, à des tarifs plus ou moins élevés.

Je suis chez Fortuneo, Binck et Saxo Banque.

Je n'ai pas de comptes en devises, toutes mes liquidités sont en EUR.

Pour le tabac, c'est lié aussi au fait qu'il y a des opportunités à un moment donné. Aujourd'hui au cours actuel, ces valeurs sont cheres et si je devais reconstituer mon portefeuille aujourd'hui, il n'y en aurait probablement pas.

Pour vous donner idée sur :
-Philip Morris International : 43% de +Value
- British American Tobacco : 43% de +Value
- Imperial Tobacco Group : 22% de +Value
Sans compter les dividendes.
18) Jean-Michel
15/10/2011
Bonjour,

Dans votre post du 04/10, vous dites que vous n’aimez pas les trackers. Pourquoi un choix aussi tranché? Bien sur ce ne sont pas des produits miracle mais cela permet de diversifier facilement un portefeuille, non? Qu'en pensez-vous?

JM
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
16/10/2011
Bonjour Jean-Michel,

Je ne suis pas contre les trackers mais à titre personnel, je n'en veux pas. J'ai déjà donné de nombreuses fois les raisons :
- Manque de transparence sur le sous-jacent + exposition à une contre-partie pour les trackers à réplication physique
- Manque de transparence sur prêt de titres et la fiscalité des dividendes des actions sous-jacentes pour les trackers à réplication physique.

Je préfère mettre le moins d'intermédiaires possibles entre moi et les actifs que je possède, d'autant qu'en plus ça m'économise 0,3-0,5% de frais de gestion annuel.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.