Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3425 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



Comment atteindre ses objectifs et réaliser ses projets ?

03/12/2010 - Une méthode simple mais vraiment efficace

Une méthode efficace pour fixer et atteindre ses objectifs personnels ou professionnels.

Cet article s‘éloigne un peu de mes sujets habituels, mais est en phase avec les bonnes résolutions annuelles qui arrivent (vous me pardonnerez le titre racoleur).

Avez-vous remarqué que certaines personnes semblent réaliser toujours des tas de choses et projets, tandis que d’autres semblent “stagner”, “procrastiner”, mois après mois, année après année. Des personnes qui en trois ans ont déjà monté trois sociétés, et d’autres qui depuis trois ans disent qu’elles veulent passer le permis moto et se mettre au sport ?

J’en rencontre tous les jours… 90% de “procrastinateurs”, 10% de personnes qui semblent avoir une énergie folle.

En terme de légitimité pour écrire cet article, à 30 ans, j’ai :

  • Repris mes études plus de trois années de suite en formation continue, en étant dans le trio de tête ou major, en parallèle d’une activité salariée à plein temps (sauf une période de CIF de huit mois),
  • Multiplié les projets “privés” pour augmenter significativement mes revenus, toujours en parallèle d’une activité à plein temps,
  • Plusieurs fois réalisé des projets au forfait en plus d’une activité salariée ou freelance à plein temps (comprendre : il y a des périodes où pour une même journée je travaille pour deux clients différents – et suis évidemment payé deux fois pour la même journée),
  • Tout cela tout en continuant à faire du sport et à avoir une bonne condition physique.

Est-ce que je dors trois heures par nuit ? Ais-je une grosse capacité de travail ?

Pas plus qu’un autre…

Mais je compense par une rigueur, en appliquant de façon systématique une “méthode” fortement inspirée de la conduite de projet, mais pour “tous” les aspects de ma vie. Par la suite, en lisant Getting Things Done ou autres ouvrages de productivité personnelle, je me suis aperçu que d’autres avaient une approche similaire.

En soit la méthode parait triviale, mais je l’applique depuis plusieurs années et croyez-moi, ça fonctionne.

1. Définir et ECRIRE ses objectifs

Un objectif doit être réaliste, délimité par une date précise et mesurable. Un objectif n’a pas besoin d‘être ambitieux. Tout ce qui doit être fait ou peut être fait peut être un objectif.

Exemples de bons objectifs :

  • Ecrire un livre de 150 pages sur la thématique de la rente avant le 31/12/2010
  • Augmenter mon patrimoine financier de 15 000 € avant le 31/12/2010
  • Améliorer de deux minutes mon temps au 10 km avant le 31/12/2010
  • Avoir le permis moto avant le 31/12/2010

Exemple de mauvais objectifs :

  • Arrêter de fumer (non délimité)
  • Devenir riche (non mesuré, non délimité)
  • Perdre 5 kg en une semaine (irréaliste, mal délimité)

Avec l’habitude, c’est une seconde nature de “tout voir” en terme d’objectifs.

Si vous ne savez vraiment pas quoi écrire, faîtes un brainstorming solitaire : notez sur un papier tout ce qui vous passe par la tête, tout ce que vous voulez faire, tout ce que vous devez faire, à horizon 1 mois, 6 mois, 1 an, 5 ans, 10 ans… Projetez-vous !

Si vous vous donnez bien dans l’exercice, vous pouvez facilement vous retrouver avec une petite dizaine d’objectifs “long terme” en parallèle.

Il est important d‘écrire. Si vous n‘écrivez pas, ça ne marche pas ! Nous verrons plus loin pourquoi c’est important.

2. Eclatez vos objectifs en sous-objectifs (et les ECRIRE)

Vous avez votre liste d’objectifs : vous allez maintenant les décliner en sous-objectifs, mais selon différents horizons temporelles.

Exemples :

  • Envoyer le livre pour relecture avant le 30/11/2010
  • Ecrire la moitié du livre avant le 31/06/2010
  • Ecrire un quart du livre avant le 31/03/2010
  • Ecrire la table des matières du livre avant 31/02/2010
  • Passer la conduite avant le 30/08/2010
  • Passer le plateau avant le 30/07/2010
  • Passer le code avant le 30/06/2010
  • Augmenter mon patrimoine de 7500 € avant le 31/06/2010
  • Augmenter mon patrimoine de 3250 € avant le 31/03/2010
  • etc.

3. Eclatez les sous-objectifs en tâches (et les ECRIRE)

Vous avez maintenant des sous-objectifs à réaliser à court terme : il vous faut réfléchir aux actions à réaliser pour y arriver. En fait, ces actions ne sont finalement que des sous-sous-objectifs, mais à un horizon de temps plus proches.

A ce niveau, vous pouvez définir aussi des tâches répétitives, sans contrainte de délai.

N’hésitez pas à descendre très bas dans les tâches à faire (il est fort possible qu’en réfléchissant, il vous apparaisse aussi de nouveaux sous-objectifs ou objectifs).

Exemples :

  • Prendre RDV pour permis moto
  • Ecrire 3 pages du livre tous les jours
  • Courir 5 km un jour sur deux

4. Planifiez les tâches chaque semaine et jour (et LES ECRIRE)

Voici le “secret” de la méthode…

Vous devez planifier l’ensemble des tâches, mais toujours avec un horizon de temps d’avance :

  • Vendredi soir ou samedi, vous planifiez l’ensemble des tâches de la semaine qui suit
  • Le soir, vous planifiez l’ensemble des tâches pour le lendemain

Exemples pour la semaine (liste écrite le vendredi soir ou le samedi) :

Lundi

  • Prendre RDV pour permis moto
  • Ecrire 3 pages du livre
  • Courir 5 km un jour
  • Lire un chapitre du livre La Méthode simple pour en finir avec la cigarette, d’Allen Carr

Mardi

  • Passer à la banque
  • Appelez le RSI
  • Téléphonez avocat
  • Ecrire 3 pages du livre
  • Séance de musculation
  • Ecrire un billet sur le blog

Mercredi

Exemple pour une journée (écrit la veille) :

  • Passer à la banque (matin)
  • Appelez le RSI (matin)
  • Téléphonez avocat (matin)
  • Ecrire un billet sur le blog (midi)
  • Ecrire 3 pages du livre (après-midi)
  • Séance de musculation (soir)

Chaque semaine, vous en profitez pour faire un point sur vos sous-objectifs et objectifs. En avance, en retard : replanifiez-les si nécessaire.

Prenez du recul, balayez-les tous, brainstormez : faîtes jaillir de nouveaux objectifs ou sous-objectifs !

5. Réalisez les tâches de vos listes de tâches

Le lundi matin, plutôt que de ne pas savoir quoi faire et perdre du temps bêtement, vous réalisez ce qu’il y a écrit dans la liste de tâches écrites le vendredi. Idem chaque jour de la semaine pour les tâches listées la veille.

En moins de temps qu’ils n’en faut pour le dire, vous verrez que vous aurez accompli un travail colossal, surtout en comparaison de la plupart des gens.

Pourquoi cette méthode fonctionne ?

Au quotidien, cela marche parce que vous supprimez les temps morts grâce à vos listes de tâches. Souvenez-vous comme vous êtes productif le jour précédent un départ en vacances. Vous avez plein de choses à terminer avant de partir et vous “dépotez” sans temps morts. Il est probable même que vous les ayez listé sur un papier, chose que vous ne faîtes jamais ! Et bien là vous allez le faire tous les jours : l’idée est d‘être dans le même état qu’avant chaque départ en vacances, mais tous les jours.

Puisque vous avez tout planifié (objectif, sous-objectifs, tâches…), à partir du moment où vous réaliserez l’ensemble de vos tâches (et vous les réaliserez !), vous allez forcément atteindre vos sous-objectifs puis vos objectifs. Cela va vous donner une énergie, une dynamique, une confiance en vous : le succès appelle le succès, la procrastination appelle la procrastination.

En écrivant, vous vous libérez l’esprit. Vous n‘êtes plus préoccupés par cinquante choses en même temps, et vous pouvez vous concentrer sur une seule chose à la fois, ce qui augmente votre efficience (= efficacité / temps). Ça n’a l’air de rien, mais rien que cela maximise de façon phénoménal votre productivité. Regardez autour de vous à votre travail : ne voyez-vous pas des personnes qui sont toujours débordées, le bureau non organisé et toujours au téléphone, à travailler de façon morcelé et sans aucune concentration ? Les journées passent est au final aucun de leurs projets n’avancent vraiment, alors qu’elles dépensent énormément d‘énergie (l’organisation de l’entreprise peut avoir sa part de responsabilité en favorisant le morcellement inefficace du travail). Evitez que cela vous arrive : libérez-vous l’esprit en planifiant et écrivant.

Ne parlez pas de vos objectifs/projets autour de vous !

Une petite minorité peut avoir intérêt à parler de leur objectif. Ils utilisent les autres pour se mettre la pression eux-mêmes. Par exemple, ils disent à un collègue qu’ils vont arrêter de fumer d’ici un mois, et ensuite ils sont “obligés” de tenir leur objectif pour ne pas avoir “l’air bête” ou ne pas décevoir (un client, un collègue, sa hiérarchie, la famille…).

Une majorité n’a pas intérêt à parler de ses objectifs : en gardant l’objectif pour soit, nous gardons la dynamique et l‘énergie en nous. Vous avez une super idée ? Gardez-là pour vous. Vous en parlerez quand vous aurez terminé (cela vous forcera à la mener à bien). Si vous en parlez, les autres vont vous décourager ou la critiquer dans le pire des cas ; et dans le meilleur des cas, même s’ils vous encouragent, le fait d’en avoir parlé vous a fait “perdre” une énergie que vous auriez pu utiliser immédiatement dans l’accomplissement de cette idée.

Empiriquement, je l’ai constaté : chaque fois que je parlais d’un de mes projets, j’avais tendance à moins m’impliquer, à avoir plus de mal à aller au bout, voir à l’abandonner complètement. Tout s’est éclairé quand j’ai lu La technique du succès : Manuel pratique d’organisation de soi-même d’André Muller qui a clairement formalisé et expliqué, pourquoi il ne faut pas parler de ses projets avant qu’ils ne soient accomplis.

Extension de la méthode

Ici je n’ai donné des exemples que de projets personnels, mais cette méthode peut être utilisée aussi à son travail. Evidemment, selon votre poste, vous n’aurez pas forcément le choix des objectifs long terme, mais rien n’empêche d’utiliser la technique des listes de tâches.

Les tâches peuvent éventuellement être sous-traitées, mais choisissez bien le sous-traitant, car vous pouvez perdre autant de temps en contrôles a posteriori que si vous aviez réalisé le travail vous-même… Payer cher n’est pas forcément un gage de sous-traitance bien réalisée, mais payer pas cher est souvent un gage de non qualité.

Pour aller encore plus vite, avant de commencer chaque tâche, fixez-vous un délai : deux heures pour faire ceci, une heure pour faire cela. Cela vous obligera à garder le rythme et cela peut rendre une tâche pénible, un peu plus amusante, en en faisant un défi. Là encore, cette astuce tient en trois lignes, mais est terriblement efficace. Le terme “astuce” en est presque péjoratif, tellement c’est puissant. Avec l’habitude, cela devient vite une seconde nature.

Inconvénient de la méthode

Vous pouvez passer pour un associable. Au travail, les gens aiment bien discuter, geindre, aller à la machine à café. Mais vous vous avez votre liste de tâches à faire (en plus de votre travail !), vos objectifs et vous n’avez pas de temps à perdre. Comme en plus vous ne parlez pas de vos objectifs, vos collègues vous prendrons pour un taciturne, alors que vous êtes juste déterminé. Cependant ces moments informels ne sont pas toujours une perte de temps, ils peuvent être agréables et permettent d’avoir les derniers ragots de l’entreprise, de construire son réseau.

Vous pouvez perdre en flexibilité et être incapable de gérer l’imprévu. Une astuce pour pallier à cela est de se “charger” à 90%. L’inconvénient de cette approche est qu‘à moins d‘être très discipliné nous avons tendance à dilater la durée du travail pour utiliser l’ensemble de la période planifiée.

Si vous travaillez systématiquement sur le même type de choses, il faudra trouver un compromis car la détermination mentale devient dangereuse pour le corps. Dans mon cas, mes projets sont souvent liés à l’informatique et je travaille énormément sur ordinateur. Même en optimisant autant que faire se peut ma position de travail, très vite des douleurs cervicales, au dos, aux poignets vont me rappeler que le corps doit être ménagé.

De la même façon, c’est vite fatiguant mentalement d‘être en tension intellectuelle “permanente”. Ménagez-vous des journées pour décompresser (personnellement il m’arrive de travailler le dimanche, par contre le samedi je ne fais aucune activité contraignante, que des activités “plaisir”). Ce n’est pas du temps perdu, si ça permet d‘être à fond la semaine qui suit (et aussi parce que le but de la vie n’est pas non plus que de travailler pour atteindre des objectifs !).

Logiciels pour aider à l’atteinte de ses objectifs

Mon expérience montre que le mieux est le papier et le crayon. L’utilisation d’un logiciel vous fait diverger et n’a aucune valeur ajoutée. Ne faîtes pas comme ceux qui passent des heures autour de leur projet (à choisir le meilleur outil, à chercher le meilleur livre à lire…) et qui au final n’avancent pas sur le projet.

Par ailleurs, en réécrivant à la main vos objectifs chaque semaine sur une feuille vierge, vous allez encore plus les ancrer et ça vous fera “mal” si vous êtes en retard sur un objectif.

Conclusion

Encore une fois, ne vous demandez pas si la méthode marche, elle marche, je peux vous le garantir.

Evidemment si vous avez “votre” système et qu’il répond à vos attentes, ne changez rien. Par contre, si vous sentez que vous avez tendance à “procrastiner”, donnez à cette méthode sa chance, vous serez surpris de la vitesse à laquelle vous atteindrez vos objectifs ou réaliserez vos projets.

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

25 commentaires

1) Jean
07/12/2010
Article très motivant et qui me parle beaucoup, étant très "faiblard" du point de vue de l'organisation...

Histoire de ne pas "passer des heures à chercher le meilleur livre à lire et ne pas avancer sur mon projet", je vous le demande: 1 livre, méthodique, pragmatique et efficace, pour me donner une base de départ organisationnelle...

J'ai vu sur le site "Getting things done", ainsi que dans cet article "La technique du succès" ... Lequel je prends patron ? :-)
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
07/12/2010
Bonjour,

Sans hésiter : La technique du succès. Le contenu est bien plus riche et l'auteur sait de quoi il parle.

Ce livre est largement sous-estimé par rapport à ces "concurrents" américains.

Et le pire : vous pouvez le trouver pour moins de 7 € sur Amazon !!!
3) Jean
07/12/2010
Ok, j'achètes à partir du lien de l'article... !
4) Jean
08/12/2010
En y réfléchissant, je me dit qu'une fois atteind, ce rythme qui doit permettre une grande efficacité, doit rendre les autres (les procrastineurs) vraiment insupportable !
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
09/12/2010
Au début un peu, mais en fait peu importe.

La procrastination (ou la réussite d'ailleurs) des autres n'empêchent pas ta "réussite" à toi, donc tu n'y prête pas attention.

Tu as ta liste de tâches à faire pour la journée, tu dépiles et c'est tout ! :-)
6) Jean
09/12/2010
CQFD: efficace ! :-)
7) Jean
16/12/2010
Ca y est, je l'ai reçu, et commencé... J'adore !

Je commence petit à petit la mise en application, au fur et à mesure que j'avance dans les chapitres... (je culpabilise presque à cet instant, d'être sur ce blog à poster... !)
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
16/12/2010
Je vous l'avais dit que ce bouquin était un must. C'est fou de voir des perles pareilles inconnues et bradées.
9) Loïc
21/12/2010
Très bon article ! Il n'y a pas si longtemps, j'ai subitement changé de façon de voir les choses. J'ai commencé à avoir pleins d'objectifs et je les ai notés ! Puis après j'ai commencé à noter ce que je devais faire pour le lendemain (sur mon gsm, mais mes tâches prenaient à peine 20% de mon temps, j'étais quand même satisfait) et puis d'un coup j'ai arrêté. Je croyais que je m'étais ancré le rythme mais je viens de lire cet article et ai du coup fais le point sur mes objectifs...J'ai accompli peut-être un ou deux objectifs et n'ai avancé que dans un ou deux objectifs, et très peu !

Du coup je crois que je vais me remettre à tout noter. J'ai énormément de retard à rattraper. J'ai aussi appris de nouvelles choses que j'ignorais. Franchement BRAVO pour cet article ! =)
10) Une nouvelle lectrice
05/01/2011
Bonjour,

Je lis a peu près tout ce que je trouve depuis un an sur le développement personnel, les finances personnelles et l'organisation personnelle. En recherche d'inspiration pour formaliser mes objectifs 2011, je suis tombe sur cet article qui est en effet FOR-MI-DA-BLE ! Il rassemble tout ce que j'ai pu lire et l'explique de facon simple et "actionable". Merci pour les exemples qui permettent de réaliser que ce n'est rien de compliqué...Le tout est de se lancer et de s'y tenir !!
Je suis une adepte des to-do liste mais mon challenge est de les relier a des sous-objectifs de manière plus claire ( pour pouvoir me dire: " Yes, j'ai progressé !!)

Merci et au plaisir de vous lire,
F.

Merci
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
05/01/2011
Bonjour et merci.

Je suis ravi que cet article plaise alors qu'il sort de la thématique du site et n'y avait pas vraiment sa place.

J'ai lu bcp de livres de développements personnels, et je crois qu'il y a pas mal de marketing ou de "vent". Je serais curieux de voir combien pratiquent réellement ce qu'ils écrivent.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez le livre d'André Muller, que je cite dans mon 2e commentaire. Il est court, dense, riche, efficace. Là-aussi, c'est du concret et le parcours d'André Muller parle pour lui.

Bonne année 2011
12) Une nouvelle lectrice
06/01/2011
Merci Philippe,

Je vais acheter le livre de Andre Muller (si possible en PDF, pour iPad, si vous savez ou le trouver).

Je suis d'accord sur le fait que la littérature sur le "personal developpement" est un peu pompeuse parfois et surtout répétitive. Il y a une poignée de concepts de bases a comprendre et après c est toujours la même chose. En ce qui me concerne je pense avoir fait le tour mais ca m'a beaucoup aidé au départ.
Un exemple de personne qui semble vivre selon les principes qu'il décrit: Steve Pavlina. Tout ce qui il écrit est basé sur ces expériences; il a par exemple, obtenu ces 2 diplômes d université en 3 semestres au lieu de 3 ans, créé son entreprise de jeux video (obtenu de nombreuses récompenses) puis changer de voie pour devenir un "public speaker" et il explique précisément comment il a réussi a chaque fois. Je ne veux pas lui faire de pub car il a aussi des idées très discutables sur d'autres sujets, mais son experience reste intéressante.

Bonne année 2011,
F.
13) independant
13/08/2011
Je découvre ce site et des articles intéressants.

Etant du genre contemplatif, il est évident que cette discipline simple est bonne pour avancer et je vais y penser.

Cependant n'oubliez pas que chaque personnalité est différente et l'inactivité sans but apporte un recul à l'esprit qui permet de prendre souvent des bonnes décisions.
14) djtaktik
13/04/2012
bonjour,

par curisosité, quel type d'étdes avez vous repris en formation continue ?
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
13/04/2012
Un an et demi de cours du soir au CNAM pour la licence Informatique.
8 mois de retour à l'université en CIF pour la maitrise MIAGE.
Un an quelques jours par mois pour le Master2 Management de SI à l'IAE de Paris.

J'aurais pu aller bcp plus vite et avec bcp moins d'effort en utilisant une VAE, ce que je conseille vivement aux autres.
16) djtaktik
13/04/2012
bravo pour votre parcours.

par contre je trouve l'offre de formation en cours du soir et we vraiment très limitée.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
13/04/2012
Ha bon ? Je trouve que le CNAM offre vraiment de nombreuses formations, si vous habitez sur Paris. Et c'est vraiment à la porté de toutes les bourses a fortiori la qualité des intervenants (toujours pour le CNAM Paris, ailleurs c'est disparate).

Mais les cours du soir il faut une motivation sans faille et avec les déplacements, ça prend énormément de temps...
18) djtaktik
13/04/2012
en tout cas sur les sujets qui me préoccupent (gestion de projet en energies renouvelable et CAP cuisine...ok aucun rapport), je ne trouve pas de formation soirées/We.
19) Laurent
14/04/2012
Sur les logiciels, je mettrais un bémol depuis l'arrivée récente de www.workflowy.com : c'est gratuit, c'est ultra-simple et particulièrement facile à utiliser.
20) galoche
10/05/2012
tres interessant. surtout la partie sur la discrétion relative à ses projets.
à 24 ans, j'ai décidé de tenter le concours pour entrer en école de commerce tout en ayant conscience que le taux de sélection était de 6% et que j'avais 4 ans de plus que la moyenne. j'en ai parlé à mes amies qui toutes m'ont déconseillée : 120 000 Francs sur 3 ans!! tu pourrais t'acheter une voiture/un appart.. et puis à quoi ca sert de faire des études de commerce..
je n'en ai pas tenu compte, j'ai été admise dans l'une des 10 meilleurs écoles de France. Ma vie a changé et a évolué, surtout un nouveau monde s'est ouvert à moi : je n'habite plus en France, je gagne 80,000EUR par an. si je m'étais laissé influencée je serais toujours comptable gagnant difficilement 1700 eur par mois.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
10/05/2012
Bonjour Galoche,

Votre histoire ne m'étonne pas du tout.

Félicitation d'avoir persévéré et merci de votre témoignage inspirant.
22) Kenan
07/08/2012
Merci Philippe pour ces précieux conseils!

Je suis arrivé sur cet article en cherchant sur internet des logiciels de planification d'objectifs.

Mais comme tu le dis (et en y repensant), j'ai d'avantage perdu du temps à trouver le bon outils, le bon design et maitriser le logiciel que de commencer à réaliser mes taches à accomplir...

Je pense que je reviendrai aux bon vieux stylo et papier et me mettre tout de suite au boulot! ;)
23) Jérémy
23/08/2012
Bonjour,

C'est la première fois que je tombe sur ce site mais en tout les cas cette article ma vraiment intéresser car dans tout sa je vais suivre les méthodes et faut que sa marche et ma dernière chance... :(

Merci, en tout les cas d'avoir parler de sa !
24) Erik
04/01/2013
En effet, votre méthode est proche de Getting Things Done (plus connue sous le nom GTD). Cela donne des résultats assez spectaculaires quand on s'y met vraiment.
J'utilise cette méthode avec une carte mentale sous freemind. Je conseille cet outil.
25) Max
01/03/2013
Merci de cette publication !

Plutôt que de se plaindre et/ou de chercher des excuses à leur situation insatisfaisante, la majorité des individus (dont je fais probablement partie :) gagnerait à s'inspirer de cet article (ce que je vais donc faire :)

Quel que soit le milieu duquel on vient, je suis convaincu que l'on obtient des résultats convaincants en ayant une discipline telle que la vôtre. Félicitations et merci de partager votre recette. Elle vous conduira très certainement vers vos objectifs à LT !

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.