Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Carmignac Patrimoine vs Wellesley Income Fund

11/05/2010 - La décennie n’a pas été perdue pour tout le monde

Ces temps-ci, le “buy & hold” est mis en mal car la décennie boursière a été “perdue”.

C’est vrai que ce graphique du CAC40 est peu avantageux :


Mais rappelez-vous que le CAC40 n’est pas un indice coupons réinvestis, contrairement au S&P500 :


Néanmoins, même pour celui-ci, il est vrai qu’un investisseur qui aurait investi d’une seule traite en mai 2000, en étant 100% actions, serait perdant.

Voici maintenant la performance du Wellesley Income Fund, coupon réinvestis :


Manifestement la décennie n’a pas été perdue pour tout le monde !

Depuis 10 ans, le rendement annualisé est de 7,10% et depuis sa création (7 Janvier 1970) de 10,17% :



Allocation stratégique

Quel est le secret du Wellesley Income Fund ?

Il est simple : le fonds limite ses investissements en actions à 35 à 45% du portefeuille. En permanence, il a donc 60 à 65% investis en obligations (dont une bonne partie en obligations d’entreprise de top qualité) ou trésorerie. La compostion actuelle : est 38% actions, 4% cash et 58% obligations.


Cela ne vous rappelle rien ? Et bien si, c’est la “même chose” pour Carmignac Patrimoine, dont l’exposition aux actions ne peut dépasser 50% des investissements.

Wellesley Income Fund est moins international que Carmignac Patrimoine et investi au plus que 25% de ses encours actions à l‘étranger. Son terrain de prédilection est donc les actions américaines, tout comme Carmignac Patrimoine (dont environ 50% des encours actions sont américains, d’après le dernier rapport mensuel).

Allocation opérationnelle

Wellesley Income Fund investi simplement dans les grosses capitalisations américaines qui offrent un bon rendement ET surtout un bon historique de rendement. Sur la cinquantaine de valeurs, on trouve donc des actions solides et classiques : les pharmaciens Merck ou Pfizer, le lessivier Johnson & Johnson ou encore les compagnies pétrolières Chevron et BP…


Commentaires

Maintenant, est-ce que la performance du fonds est due au talent de son gérant ou à son allocation d’actifs conservatrice ?

Et bien si l’on compare le fonds à ceux de sa catégorie :


Sur les dix dernières années, la décennie n’a pas non plus été perdue pour ses autres fonds à l’allocation conservatrice, mais Wellesley Income Fund surperforme nettement, tout comme Carmignac Patrimoine.

Par contre, il y a un point sur lesquels les deux fonds différent : les frais de gestion. Alors que les encours sont proches (+ de 15 $Md), les frais de gestion sur le Wellesley Income Fund sont seulement de 0,31%, contre un énorme 1,5 à 2% pour Carmignac Patrimoine !


Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.